Le couteau du mois (Janvier)

Par Oblivionis
le 2 janvier 2021 à 12h03
2 288 lectures
17 réponses


Coucou Lombriks et Lombrikettes.

 Alors pour ce thread, un commande un peu spécial. Pour commencer, regardez la première photo, ben c'est pas celui qui nous intéresse, c'est celui qui a servie de base à la réalisation.

Donc, intéressé par ce modèle, un client (coucou toi) m'a contacté afin d'avoir un couteau du même genre, mais avec quelques petites variations. Outre les variations classique ( donc, du sur-mesure adapté à ses pattes de grenouille ) il voulait un gainage en cuir pour le manche. Et comme il est sympa, il m'a même fait un plan pour son futur couteau.

 



 Donc, a partir de ceci, j'ai fait un premier plan de production ( une épure pour ceux qui connaissent )

Faut savoir que c'est un truc qu'il m'arrive de faire régulièrement, quelqu'un me contact pour savoir si je peux fabriqué un couteau qu'il ou elle a dessiné. Perso, j'aime bien l'idée, c'est souvent vachement intéressant. Je proposerait peut être le truc à Alix pour un concours en cas de 3 éme confinement Dans ce cas toutefois, c'était plus une variation sur un couteau que j'avait déjà crée.

Alors, on commence, barre d'acier (ressort d'amortisseur).



Donc , à partir de la, vous devez connaitre le truc, c'est une phase classique, je redresse la barre etc. 

 Petite précision sur deux questions qu'on me pose souvent :

"C'est fait main ?" ==> Oui.

"la martinet/marteau pillon doit faire pas mal de bruit" ==> J'en utilise pas, c'est un peu le principe du fait main, tout est forgé au marteau et à l'enclume; La machine la plus moderne que j'ai, c'est une ponceuse (backstand) et je peux pas m'en servir sur tout à cause de la forme de certaines lames.



 Une fois grossièrement redressé, j'attaque l'étirage de la lame. 


Le plus gros de la lame est fait (je la reprendrait plus tard pour les détails tel, compte tenu du boulot qui reste a faire, j'attaque le manche )



Donc la, je commence l'étirage du manche, c'est la partie la plus longue a faire sur ce couteau, pour vous donner une idée, le développé du couteau, d'une extrémité à l'autre, et de presque 50 cm

J'étire...

J'étire...ENCORE…

A ce moment la, le manche est bon en développé, la section a la bonne dimension et la bonne forme, reste plus qu'à cintré tout ca pour faire la poigné.

Pour finir, les dernières petite retouches, mise au dimension exacte du manche, courbure, galbe, tiré les tranchants de la lame, cela donnera a la lame sa forme définitive en terme de dimension, courbure et pointe. D'ordinaire on le fait en premier (on commence par la pointe) mais sur ce modèle, il est plus simple pour moi de faire la lame en deux temps.  
 Puis, j'attaque la pré-émouture. Le but et de préparé la "pente" de la lame (l'émouture) car c'est vachement plus facile à faire avant la trempe quand même.

Petite note, j'ai rarement des photos de la trempe en elle même, en gros, pour une trempe, faut pas foiré son coup, je préfère resté bien concentré dessus plutôt que de prendre le risque de la foiré a cause d'une photo.

Une fois trempé et l'argile viré. C'est celui à gauche de la photo, comme je fait parfois plusieurs commande en même temps, faut partager les photos, namého.




Brossage de l'ensemble ( l'aspect voulue est brute de forge brossé), puis reprise de l'émouture pour avoir celle définitive, puis polissage.



Je vous ai parlé du manche gainé de cuir ? Ben c'est hyper chronophage comme truc ! 

 Il est cousue directement sur le manche, tout en s'enroulant autour. Donc, travaille en double aiguille courbe.

Pour finir, voila ce que ca donne : 


Courage, le pavé est presque fini.

Pour ceux qui veulent plus de photos, vous pouvez les trouver ici : 

https://drive.google.com/drive/folders/1HZhgJWnxNbk86h-LgxbSgEDgIuaJhSpw?usp=sharing

 Et pour ceux que ca intéresse, vous pouvez me suivre sur FB ici : 

https://www.facebook.com/AtelierCulann

Si vous avez des questions, vous savez ou me trouver.


+ 4 -

Oblivionis Taret

Je me rend compte que j'ai du foiré quelques trucs, outre la taille de la police qui varie je sait pas pourquoi, il y a des espaces, des retour à la ligne en trop et des mots ou morceaux de phrases qui ont disparue, pourtant, je me suis relus plein de fois avant de posté :/

Ca devrait revenir avec la v3.
+ 0 -

Orme En réponse à Oblivionis Dresseuse de lombriks

Si un jour tu as l'occasion de forger une Cinquedea, surtout poste-là ici :)
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Orme Taret

Techniquement c'est possible, mais pour faire une pièce comme celle-ci, il me faut la certitude qu'elle aura un acheteur, pour les haches et glaive en générale c'est assez rapide, mais les cinquedea ont une clientéle vraiment trés spécifique.
+ 10 -

Oncledams Vermisseau

Super intéressant, merci pour le partage et bravo pour le boulot réalisé.
+ 1 -

Astre_radieux Ver luisant

Bête question: tu saurais faire un décapsuleur personnalisé (manche en forme de 5)? Si oui, je t'enverrai un message privé pour un devis.
+ 1 -

Oblivionis En réponse à Astre_radieux Taret

Peut être que je n'ai pas la même vision de l'objet que toi, mais ca devrait être réalisable sans trop de difficulté, il faut juste qu'on bosse le plan.
+ 4 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

c'est classe ;)
+ 0 -

Hyper-canard Vermisseau

Comment te débrouilles-tu pour que le cuir ça cousu et fermé serré ? Même avec une aiguille courbe, je vois pas.
+ 2 -

Oblivionis En réponse à Hyper-canard Taret

Alors en faite sur le principe, c'est assez simple. si tu regarde la lanière tu vois 2 série de perçages.

Je fait les points de couture au fur et a mesure que je l'enroule autour du manche, la lanière prend sa place quand je tend les points un par un au fur et a mesure de l'avancé. Chaque points que l'on voit sur la photo rentre dans le percage situé au milieu de la laniére en dessous de celle visible
+ 0 -

Hyper-canard En réponse à Oblivionis Vermisseau

Ok, j'e n'avais juste pas pensé que tu pouvais tirer le fil une fois en place au fur et mesure. Merci.
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Hyper-canard Taret

Pour le prochain, je te prendrais plein de photos rien que pour toi si tu veux
+ 0 -

Kudsak Vermisseau

Salut salut, je ne sais pas si tu fais des tranchets, et autres ciseaux à bois mais peut-être que tu pourrais présenter quelques unes de tes créations sur l'Air du Bois ? Je pense que ça pourrait plaire à plus d'un...
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Kudsak Taret

Pour les outils, c'est plus délicat car c'est un métier bien particulier. Au niveau du travail en lui-même c'est assez simple, mais il faut souvent des références que je n'arrive pas facilement a trouver (angles de coupe spécifiques, etc )

Mais j'en fait quand même, pour cela, je mets le client à contribution. Par exemple, j'ai fait pas mal de couteaux a paré (pour le travail du cuir) mais pour gaucher, donc les clients me fournissent en général un de leur couteau pour que le puisse prendre mes quotes et en refaire un qui correspondent a leur attentes.
+ 0 -

Libel Vermisseau

Ça fait combien en francisques ?
C'est pour un ami ^^"
+ 0 -

Oblivionis En réponse à Libel Taret

Environ une demie francisque ( suivant les finitions et les particularités ).
+ 0 -

Libel En réponse à Oblivionis Vermisseau

Merci ! ^^
+ 0 -

Brorian Vermisseau

Héhé j'étais justement retourné sur ton site la semaine dernière.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer une réponse
116