Les acteurs du futur

Par phil_good
le 4 décembre 2020 à 08h58
1 017 lectures
18 réponses

Dans la ligne du fichier https://lelombrik.net/130415 , je me disais que, dans 20 ans, on pourrait imaginer avoir des remises d'Oscar à des programmes informatiques et non plus à des acteurs physiques : beaucoup moins de caprices, beaucoup moins chers, employables en simultané sur de multiples tournages, disponibles pour des rencontres (payantes, vous comprenez...) virtuelles voire sexuelles avec leurs fans. Évidemment, cela ouvrirait à terme la possibilité de personnaliser à volonté le physique des protagonistes d'un film (apparence, sexe, couleur, etc.) et pourquoi pas leurs dialogues pour conforter au mieux l'identité du visionneur. N'oublions pas le petit supplément pour pouvoir se voir "jouer" à côté de nos acteurs fétiches quand on visionne le film.
Le tout serait probablement organisé par une société type Netflix (pour le côté production de divertissement de/en masse) ou Disney pour le côté licence/bien-pensance.
On laissera peut-être aux acteurs une dernière opportunité de monnayer leur scanner corporel au début pour se faire une banque de "physiques", et pour le reste on se débrouillera !

Mais tout ça a sûrement été traité dans un ouvrage d'anticipat... pardon, de science-fiction. Et à part ça, vous, ça va ?


+ 2 -

john5

Oui c'est à peu près le sujet du film «the congress»...
+ 1 -

Perfo Vermisseau

L'Oscar serais plutôt décerné à l'équipe qui a développé le logiciel, en mettant en avant le-s chef-s d'équipe, a la façon des prix Nobels, nan?
Parce que le jour ou un programme n'aura plus besoin d'un humain pour le développer, ben on servira plus à rien, et en effet, y a déjà plusieurs ouvrages qui en parlent^^

Ps: On pouvais pas mettre des liens clickables dans les posts à un moment?
+ 3 -

fwan6 En réponse à Perfo cabwL

C est prévu dans la v3
+ 0 -

phil_good En réponse à Perfo Ver singe (et torix)

Les logiciels conçus et développés par des machines, ça existe mais à un stade relativement basique à ma connaissance. Les acteurs du futur arriveront avant ça.
+ 1 -

Exhaar Vermisseau

Philip K Dick avait inventé un système de poupée que les gens amené sur Mars, sur Terre ou ailleurs et avec lesquels tu pouvais revivre des fictions écrites par les entreprises du spectacle inter-planétaire.

Il parlait beaucoup aussi de Télévision en projection 3D dans ton salon avec un système de projection.
+ 4 -

Bitdur Vermisseau

printf("hello llb")

je peux avoir un oscar pour ce magnifique programme ?
+ 3 -

Snark En réponse à Bitdur LoMBriK addict !

Tiens, un Oscar Wilde, c'est cadeau.
Image de Snark
+ 1 -

Tzeenchy Vermisseau

Je pense pas qu'on voit ça un jour. Les Oscar, le festival de Cannes etc, c'est de la branlette par le monde du cinéma pour le monde du cinéma. Les gens se félicitent entre eux et en font des événements mondiaux alors que c'est un tout petit milieu.
Déjà que pour les blockbusters on félicite et récompense (et on paie grassement) les acteurs bien qu'ils sont interchangeables, alors que ce qui fait le sel de beaucoup de films à gros budgets ce sont les effets spéciaux, et que les gens qui font les effets spéciaux ben on en parle jamais...
+ 0 -

phil_good En réponse à Tzeenchy Ver singe (et torix)

C'est justement parce qu'ils sont dans leur petit nuage qu'ils sont vulnérables à ce type d'évolution. Ils feront ce qu'ils peuvent pour l'empêcher mais ça me paraît compliqué. Je vois ça un peu comme les acteurs historiques des droits d'auteurs audiovisuels qui ont refusé l'idée d'une licence globale, mais qui se font maintenant prendre des parts de marché par des acteurs comme Netflix qui ont réussi à mettre en place un système à peu près viable (au moins pour l'instant).
Les décors sont de plus en plus retravaillés voire complètement générés numériquement, des acteurs numériques apparaissent de plus en plus aux côtés des réels, le deepfake progresse à pas de géants, la technique est déjà au niveau pour ça.
Et les producteurs sont (comme déjà auparavant) des financiers qui cherchent le profit avant tout le reste.
Avec la bascule accélérée du public télévisuel vers Internet, la popularisation des techniques employées, le nombrilisme ambiant des youtubeurs et de la génération éduquée dans les réseaux sociaux, on a tous les voyants pour que chacun veuille y aller de sa production avec une numérisation des acteurs à moyen terme.
+ 1 -

Bob_Bob Vermisseau

Le processus sera abouti lorsque l'Oscar dont parle Phil sera décerné à des algorithmes, par des algorithmes qui seront capables de juger et de calculer à la perfection quel logiciel répond le mieux aux critères culturels des algorithmes encore en fonction à cette belle époque future.
+ 0 -

GruikMan En réponse à phil_good Vermisseau

C’était Mark Harris qui disait cela en premier :
Image de GruikMan
+ 0 -

Lequercus Vermisseau

En lisant le speech de ton idée j'ai pensé que ça existé déjà avec les film d'animation ?
Le dernier film du roi Lion ? Ou les Pixar avec des acteurs en noir et poids blancs qui sont redessiné sur ordinateur.
Un des premiers film fait comme ça est le match de basket avec Jordan dans ''qui veux la peau de Roger rabbit'', il me semble.

En regardant les bonus de certains film Pixar, on voit les effets spéciaux changer l'aspect d'un personnage et lui faire refaire la scène autant que de besoin, avec un gros nez, avec un grand chapeau, un petit chapeau, avec une autre tête...
Technologiquement parlant tout existe déjà.
Et pour la personne célèbre virtuel, il me semble que le Japon a déjà une chanteuse qui fait des shows et des concerts et c'est une super star ( Hatsune Miku) .
Il ne te reste plus qu'à monter ta star up !
+ 0 -

phil_good En réponse à Lequercus Ver singe (et torix)

Ha mais complètement, il manque juste le petit coup de pouce pour basculer.
D'ailleurs, t'aurais pas 1 euro, un ticket restau ou une banane ?
+ 0 -

mcds En réponse à Lequercus Jeune lombric

"le match de basket avec Jordan dans ''qui veux la peau de Roger rabbit''" ?! C'est pas
Space Jam le match avec Jordan ? Dans qui veut la peau de Roger Rabbit il me semble que les acteurs joue face à du vide (les perso animés sont rajoutés après avec les techniques d'animation "classiques".
+ 0 -

Lequercus En réponse à mcds Vermisseau

Space jam, of course !
+ 0 -

PaulLucas Vermisseau

Je viens de voir ça : "Le passant intégral", ça commence dans le sujet :
https://vimeo.com/210898510
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer une réponse
31