RIP: Mme Damidot

1 033 vues

Il aura enterré Chirac

Envoyé par Sylfaen le 2 décembre 2020 à 23h14

+ 4 -

CrabeSharif Vermisseau

Il est mort, ça y est.


...Attendez, il était toujours vivant ?
+ 3 -

norbertdeterre En réponse à CrabeSharif Vermisseau

en fait pour lui ce n'est pas #necrologie mais #nécromantie.
+ 4 -

Libel Vermisseau

+ 0 -

GruikMan Vermisseau

Il aura enterré le RPR aussi !
Un dinosaure viens de partir...
Il n'a pas fait trop de bruit en partant car il n'avait pas trop de casseroles au cul.
(contrairement à d'autres encore vivant)
Et il a même eu la Croix de Guerre 39-45 !!
+ 1 -

_pepe_ En réponse à GruikMan

Il traînait relativement beaucoup de casseroles, dont certaines avaient même fait beaucoup de bruit à une époque. Si son départ ne paraît pas fracassant (pour le moment), c'est surtout parce qu'il s'agit d'histoires maintenant anciennes qu'une grande part des gens n'a pas connues, qui sont frappées de prescription ou au sujet desquelles on a fini pas se faire une raison.

D'ailleurs, aujourd'hui certains journaux ont déjà ressorti l'affaire des diamants de Bokassa...
+ 1 -

GruikMan En réponse à _pepe_ Vermisseau

Les a-ton jamais vu ces diamants de l'empereur ?
Du pipi de chat a comparer au frais de bouche de la mairie de paris (si on cumule)
+ 1 -

_pepe_ En réponse à GruikMan

J'ai cité l'affaire des diamants parce que la presse en parlait, mais ce n'est la seule casserole que VGE traînait, ni plus généralement le seul reproche qu'on pouvait lui faire.

Quoi qu'il en soit, dans une affaire comme celle-ci, ce n'est pas la valeur du cadeau qui importe, mais les conséquences de son existence sur les décisions politiques, la vie des populations et la crédibilité et la légitimité de nos institutions. Si elles devait être valorisées, ces conséquences dépasseraient certainement (et de très loin) le montant total des « frais de bouche » de la mairie de Paris (ce qui, toutefois, ne rend pas ces dernières plus excusables).
+ 1 -

GruikMan En réponse à _pepe_ Vermisseau

C'est sûr.. si éventuellement Giscard n'aurait pas fait passer la France devant son propre intérêt.
Bokassa 1er n'a pas duré bien longtemps de toute façon.
Si on regarde aussi les conséquences et les coûts du regroupement familial..
Merci Chirac et le Medef... (Georges Marchais n'en voulait pas.)
+ 1 -

_pepe_ En réponse à GruikMan

VGE n'a pas duré longtemps non plus, en partie à cause de cette affaire. Il n'empêche que les turpitudes de Bokassa, de sa dictature à son exil en passant par son renversement, auront coûté bonbon aux contribuables français.

Par ailleurs, VGE a été le président qui a initié le creusement de la dette de l'État auprès des banques privées, dette dont les seuls intérêts représentent aujourd'hui le montant de l'impôt sur le revenu. Chaque fois que je reçois ma feuille d'impôt, je pense à lui et aux banquiers et spéculateurs privés que je paye grassement. Bien évidemment, les successeurs de VGE sont également en cause, puisque c'est le maintien durable de taux d'intérêts en grande partie injustifiés qui a permis la mise en œuvre de ce racket.
+ 0 -

GruikMan En réponse à _pepe_ Vermisseau

La faute aux nominations d'ex banquiers aux ministères.. Lobbying de fumiers...
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
119