Pâte thermique

Chargement du lecteur...
Rejouer
Fermer
1 566 vues

Quelques tests visuels

Envoyé par Swarmadd le 22 novembre 2020 à 22h56

+ 24 -

Ombreloup Lombric Shaolin

Du coup je vais partir sur la croix.
+ 8 -

Nap En réponse à Ombreloup Vermisseau

en réalité il faut mieux partir sur la dernière.
la pâte thermique devient un isolant thermique au dessus d'une certaine épaisseur et pour rappel la quantité qu'il faut mettre c'est l'équivalent du volume d'un grain de riz
+ 28 -

trucmoi En réponse à Ombreloup Ver d'os

C'est ce que Jésus à dit, mais il a regretté.
+ 2 -

MarcusKhaine En réponse à trucmoi

WONDERFUL! GG, beau com :')
+ 3 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

je vais monter un rasberry, du coup je pars sur la croix..
+ 11 -

Bitdur En réponse à magnussoren Vermisseau

en réalité il faut mieux partir sur la dernière.
la pâte thermique devient un isolant thermique au dessus d'une certaine épaisseur et pour rappel la quantité qu'il faut mettre c'est l'équivalent du volume d'un grain de riz
+ 7 -

Clansman En réponse à magnussoren irkblmo

C'est ce que Jésus à dit, mais il a regretté.
+ 5 -

feyfey Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Donc on a tous compris qu’il fallait faire une croix dessus.
+ 10 -

Bitdur En réponse à feyfey Vermisseau

en réalité il faut mieux partir sur la dernière.
la pâte thermique devient un isolant thermique au dessus d'une certaine épaisseur et pour rappel la quantité qu'il faut mettre c'est l'équivalent du volume d'un grain de riz
+ 6 -

pYranha En réponse à feyfey Lombreek

C'est ce que Jésus à dit, mais il a regretté.
+ 3 -

gobes Jeune asticot

On dirait que la croix est bien.
+ 9 -

Bitdur En réponse à gobes Vermisseau

en réalité il faut mieux partir sur la dernière.
la pâte thermique devient un isolant thermique au dessus d'une certaine épaisseur et pour rappel la quantité qu'il faut mettre c'est l'équivalent du volume d'un grain de riz
+ 5 -

Acide En réponse à gobes Doublombrik

C'est ce que Jésus à dit, mais il a regretté.
+ 1 -

Vincent-Team Vermisseau

Merci Christian.
+ 5 -

Swarmadd LoMBriK addict !

Je sais pas si vous avez remarqué, entre autres ça a l'air bien de faire une croix.
+ 9 -

Bitdur En réponse à Swarmadd Vermisseau

en réalité il faut mieux partir sur la dernière.
la pâte thermique devient un isolant thermique au dessus d'une certaine épaisseur et pour rappel la quantité qu'il faut mettre c'est l'équivalent du volume d'un grain de riz
+ 5 -

The_Reploid En réponse à Swarmadd Vermisseau

C'est ce que Jésus à dit, mais il a regretté.
+ 1 -

doomy Lombric Shaolin

Mwai, yen a quand même un peu de trop avec la croix
+ 1 -

Ski-walker Lombric

Demande de croix bleue !
+ 1 -

The_Reploid En réponse à Ski-walker Vermisseau

C'est ce que Jésus à dit, mais il a regretté.
+ 3 -

Ski-walker En réponse à The_Reploid Lombric

C'est stigmatisant !
+ 1 -

Ski-walker En réponse à BonPublic Lombric

Tu savais que Jésus avait probablement une respiration trachéenne ?
+ 1 -

BonPublic En réponse à Ski-walker Vermisseau

Désolé, celle est trop forte pour moi...
+ 4 -

_pepe_

Concernant la dernière méthode d'application, la vidéo n'est pas suffisamment explicite pour savoir si elle pourrait être acceptable au final (ce dont je suis loin d'être convaincu). Quant aux précédentes, elles ne conviennent assurément pas.

La pâte thermique sert uniquement à combler les aspérités de surface entre les pièces en contact, lesquelles contiendraient sinon de l'air qui s'opposerait au transfert de la chaleur. Mais comme la pâte présente une résistivité thermique notable, sa présence en trop grande quantité ferait perdre tout le bénéfice de son utilisation.

Étant donné que la pâte ne s'étale pas bien du fait de sa consistance, on doit commencer par l'appliquer uniformément en une couche très fine à l'aide d'une spatule ou d'un pinceau, puis l'essuyer légèrement pour éliminer l'excès de matière. Lors du montage, une légère rotation des pièces peut aider à parfaire sa répartition.

Un bon couplage thermique exige un serrage final vigoureux entre les pièces. Ce serrage, appliqué de façon progressive, produit une déformation des surfaces qui, dans le cas d'un transfert thermique important, doit être pris en compte dans la conception des pièces (rectification non plane) et dans l'étalement de la pâte thermique.

Idéalement, après serrage, une très faible quantité de graisse doit apparaître sur le périmètre de la zone de contact. Après démontage, on devrait pouvoir observer un « mouillage » total mais minimal des surfaces : le métal devrait presque poindre au travers de la pâte sans toutefois la traverser (ce qui n'est pas vraiment ce qu'on voit dans la vidéo).
+ 9 -

magnussoren En réponse à _pepe_ Ver (re-)cyclable

j'ai entendu dire qu' en réalité il faut mieux partir sur la dernière.
la pâte thermique devient un isolant thermique au dessus d'une certaine épaisseur et pour rappel la quantité qu'il faut mettre c'est l'équivalent du volume d'un grain de riz
Dois je continuer à me mefier de ce que je lis sur internet?
+ 4 -

_pepe_ En réponse à magnussoren

Moi aussi, je n'arrête pas de lire sur Internet qu'en réalité il faut mieux partir sur la dernière.
la pâte thermique devient un isolant thermique au dessus d'une certaine épaisseur et pour rappel la quantité qu'il faut mettre c'est l'équivalent du volume d'un grain de riz

Mais pour la dernière de cette vidéo, compte tenu de l'épaisseur de pâte apparemment étalée, leur riz doit certainement être transgénique.
+ 3 -

Spekkio En réponse à magnussoren Lombric Shaolin

J'ai lu la même chose. Et meme très souvent. Ca doit etre vrai.
+ 4 -

gobes En réponse à Spekkio Jeune asticot

En fait, ça dépend, parce que la pâte thermique devient un isolant thermique au dessus d'une certaine épaisseur et pour rappel la quantité qu'il faut mettre c'est l'équivalent du volume d'un grain de riz. D'ailleurs Isabelle Balkany approuve la dernière méthode ; si ce n'est pas un signe je me fait curé !
+ 1 -

Narf LoMBriK addict !

Moi je ne crois plus ce que je vois sur Internet.
Sauf sur LLB, bien sûr.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
129