Encore une restauration réussie

ça fait un peu Picasso.
3 201 vues

ça fait un peu Picasso.

Envoyé par Tzeenchy le 13 novembre 2020 à 03h34

+ 5 -

Oblivionis Taret

Y en a qui apprenne la restauration d'objet via youtube, donc, plus rien ne m'étonne hélas sur ce sujet...
+ 3 -

le-long-brick Longbric

La restauration de Christ de Borja (Espagne) fit date :
Image de le-long-brick
+ 2 -

Kourath En réponse à le-long-brick

Et celle de Murillo, on en parle ?
Image de Kourath
+ 1 -

kolamye En réponse à Kourath Lombric

Plus je vois d'exemple comme ça, plus je me dit qu'il ne s'agit en fait que d'un énorme canular.
+ 1 -

Oblivionis En réponse à kolamye Taret

Faut que je regarde dans mes archives, mais j'ai peut être encore les photo d'une épée napoléonienne qu'on m'a amener après une " restauration " faite par un soit disant professionnelle du domaine.

J'ai touché a rien, mais le client est repartie en pleurant.
+ 2 -

le-long-brick En réponse à Oblivionis Longbric

On peut voir la photo siouplaît ?
+ 6 -

NeoCon Vermisseau

Ce sont des faussaires, mais dans le sens de fausser.
+ -1 -

Libel Vermisseau

En même temps, notre Civilisation est morte, y a donc pas à se fouler non plus...
+ 0 -

Tzeenchy En réponse à Libel Vermisseau

Non, nos gouvernements ne veulent plus foutre de la thune dans les arts parce que ça ne rapporte pas à court terme, et parce que le mécénat était utilisé pour faire sa propagande personnelle à coup de statues, peintures etc. Or aujourd'hui c'est plus sur les réseaux sociaux et les médias que ça se passe.
Les échanges de savoirs faire chez les artisans/artistes n'ont jamais été aussi importants qu'aujourd'hui.
Notre "civilisation" n'est pas morte (d'ailleurs qu'entends-tu par civilisation, précisément ?)., on a juste les gouvernent qui n'en ont rien à foutre de l'art et embauchent des bras cassés parce que c'est moins cher.
Et faut arrêter de se branler sur l'art du passé, ils faisaient de la merde également, c'est juste que leurs merdes, ben on les a pas conservées, au fil du temps on a gardé que le meilleures œuvres.
+ 2 -

Kourath

Mais non...
+ 1 -

Munch Vermisseau

On lui a mis un masque de beauté qu'on va retirer ensuite.
+ 0 -

morsual Asticot

Mince, j'ai cru que c'était l'effet de l'érosion :/
+ 4 -

Oblivionis Taret

EDIT : je répondait à le-long-brik

J'ai cherché, j'en ai pas retrouvé de celle-ci.

Du coup, en compensation, je te fait le récit du truc.

Un gars débarque a mon atelier avec une épée, il me dit qu'il l'a fait restaurer il y a peu, et qu'ayant entendue parler de moi, il voulait mon avis sur le travail ayant été effectué.

Epée dans le fourreau, rien de choquant a première vue. Au premier coup d’œil, j'identifie l'épée comme une épée napoléonienne ( ça c'est facile, il y a un gros N sur le pommeau et l'aigle impérial est présent aussi ) Facile a reconnaître, c'est la deuxième de ce genre que j'ai en main en moins d'un an. L'épée toujours dans le fourreau, je prend un de mes bouquin qui traînent a l'atelier pour confirmé l'identification. Si c'est une vrai ( ce qui en a l'air ) c'est une épée des 100 gardes napoléonien.

A ce moment, on s'était rapproché de mon établi et d'une lampe d'éclairage ( ouais, mon atelier est un peu sombre par endroit )

C'est la que je remarque la poignée. Normalement, il y a des gravures, elle est lisse et polie. Celle la à été brossé. Pas un gros brossage certe, mais c'est quand même une hérésie. Le brossage étant très léger et a certains endroits seulement, je me suis dit qu'il y avait des traces de corrosion dessus, et que le "restaurateur" à juste passé un coup de brosse métallique dessus... il y a toujours moyen de le reprendre avec un abrasif doux ( grain de 2000 minimum ) et un polissage, la patine d'époque étant foutue. J'explique ca au client, il me dit que c'est pas ca qu'il avait remarqué. Ah... il y a donc pire a voir. Je sort l'épée du fourreau et la... surprise.

Elle avait été gratté a la meuleuse. Autant dire que la pièce était complètement foutue. Vague d'usinage, émouture a angle variable, effacement des gravure d'origine, reponçage grossier au grain de 400 ou 600 je sait plus trop... Le client m'a dit que la lame étant rouillé, le gars a qui il l'avait confié n'a je cite " pas eu d'autre solution pour sauver la lame "
+ 0 -

Snark En réponse à Oblivionis LoMBriK addict !

Wow, c'est partiellement la faute au client... On se renseigne toujours avant de confier une chose de valeur à quelqu'un !
Mais il y a de quoi être deg.
+ 1 -

Oblivionis En réponse à Snark Taret

Oui et non, le mec en question aurait trés bien pu faire un super boulot sur les 200 derniéres restauration qu'il a effectué et partir en vrille sur celle la, ou bien toujours avoir foiré ses interventions, mais ca plaisait au clients... ce qui lui faisait une bonne réputation,etc
+ 0 -

Snark LoMBriK addict !

On va finir par appeler ça, de la "restauration à l'Espagnol" !
+ 0 -

Funstrip En réponse à Snark Asticot

Ça vient du fait qu'en espagne il n'y a aucune obligation de diplôme ou formation pour se prétendre restaurateur d'art.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
34