Why so serious ?

4 237 vues

Envoyé par Henry_Hill le 23 octobre 2020 à 18h34

+ 5 -

Maurice Suce pour un titre

T'en as trop pris baba !
+ 10 -

_pepe_

Puisqu'on est dans le registre du thriller, rappelons au passage que c'est Mme Bachelot qui a porté la loi qui a institué le principe de « l'hôpital-entreprise » et de la marchandisation de la santé dans le secteur public.

Aujourd'hui nous payons au prix fort cette réforme néolibérale, par le nombre de décès évitables qui ont été causés par l'état de délabrement de notre système de santé rationalisé, par la pénurie des moyens qui auraient permis au pays de mieux combattre la pandémie, et par les mesures qui nous sont imposées actuellement (le couvre-feu étant notamment déclenché dans les zones où les services hospitaliers atteignent un seuil de saturation).
Image de _pepe_
+ 1 -

MuletPower En réponse à _pepe_ Vermisseau

Peux tu donner des sources sur ce propos ?
N'est ce pas un peu exagéré de faire reposer un problème aussi vaste sur une personne ?
Je laisse le soin aux autres de consulter une des sources que j'ai trouvé à son sujet :
https://fr.wiki...9_et_des_Sports
+ 5 -

_pepe_ En réponse à MuletPower

Tu peux donner des sources de ta question ? ;-)

Plus sérieusement, je ne vais pas te faire une étude de texte de la loi Bachelot. Il suffit d'interroger n'importe quel médecin ou responsable hospitalier à propos des changements intervenus depuis 2012 dans les objectifs, la gestion et le fonctionnement des établissements publics (voire leur fermeture), et de les rapprocher des raisons pour lesquels ces derniers manquent cruellement de moyens, sont régulièrement « sur les dents » et se sont finalement retrouvés totalement débordés par cette pandémie (lire mon précédent commentaire sur le sacrifice systématique des malades les plus âgés).

D'ailleurs, compte tenu des coups de gueule répétés des professionnels de santé qui subissent les conséquences délétères de cette réforme, on trouve régulièrement (et particulièrement depuis le début de la Covid-19) de nouvelles vidéos et de nouveaux articles de presse à ce sujet. J'en ai encore regardé plusieurs ces dernières semaines, mais je n'ai pas pris la peine d'en noter les liens. Je pense qu'une petite recherche sur Gogol avec les mots-clés adéquats devrait t'en proposer de nombreux.

[EDIT: je ne fais pas porter la responsabilité sur les seules épaules de RS, mais c'est elle qui a porté cette loi.]
+ -2 -

MuletPower En réponse à _pepe_ Vermisseau

ça me gave ce genre de propos sans mesure, sans pondération.
Ces affirmations péremptoires parce qu'on sait très bien que les gens ne feront pas les recherches.........
Mais pour les plus curieux, ou courageux, dans le lien que je donne, il y a quelque explications, sinon, se référer à la loi portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST), parue au Journal officiel de la République française le 22 juillet 2009
+ 5 -

_pepe_ En réponse à MuletPower

Et moi, ce qui me gave, ce sont les arguments qui se limitent à renvoyer le lecteur vers le site de Wikipedia, lequel est reconnu pour souvent servir d'organe de propagande ou de médisance envers les personnages, mouvements et idéologies politiques. Sur RS et la loi éponyme, l'encyclopédie en ligne se garde bien d'expliquer en quoi consistait la réforme, ou de rapporter les bouleversements que cela a entraîné dans le fonctionnement de notre système de santé. Les articles semblent à s'y méprendre avoir été écrits par les chargés de com' du ministère.

Cela n'enlève rien au côté sympathique et télégénique de RS qui, comme tous les ministres de passage, n'a probablement pas compris grand chose aux implications sordides de la réforme qu'on lui a demandé de défendre.

Quant à mes affirmations, elles ne sont pas péremptoires mais juste concises. En l'occurrence, elles ne font que résumer celles des professionnels de santé des hôpitaux publics qui vivent au plus près la dégradation de la situation depuis la mise en application de cette loi, et qui depuis lors, poussés à bout, descendent régulièrement dans la rue pour protester contre ses conséquences délétères pour leurs patients et pour eux-mêmes. Il serait difficile de prétendre qu'ils ne sont pas les mieux placés pour comprendre le problème et pour en parler.

Cette situation est connue de longue date, et pour le coup c'est toi qui paraît ne pas avoir fait l'effort de te renseigner sur le sujet.
+ 0 -

Cyclomore En réponse à _pepe_ Vermisseau

Concis: qui exprime quelque chose le plus clairement possible avec un nombre de mots restreint.

Et aussi: les illluminatis utilisent le même type d'argumentation que toi. Fait l'effort de te renseigner sur le sujet. tu améliorera ainsi ta technique.
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Cyclomore

Un petit paragraphe en bon français qui expose la situation, ça colle avec cette définition.
+ 0 -

Cyclomore En réponse à _pepe_ Vermisseau

Petit ou grand est une notion toute relative.

Ici, il n'échappe à personne que tes paragraphes sont particulièrement volumineux par rapport à la moyenne. A tel point qu'on hésite à prendre part à une conversation ou tu interviens. parce qu'on sait d'office que le rapport signal / bruit sera mauvais.

On ne t'a jamais dit que la sagesse du propos n'attends pas le nombre des alinéas?
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Cyclomore

... Et toi que la sagesse doit précéder le propos, et que le laconisme est mère de confusion ?

En matière d'expression écrite ou orale, la normalité est aussi très relative, et apparemment on ne doit pas être de la même génération ni du même milieu.

Il se trouve que la prose des gens que je fréquente quotidiennement est souvent plus abondante et plus touffue que la mienne, mais que les lecteurs ne perdent pas le fil dès la première page, ni quand les paragraphes dépassent cinq phrases, les phrase deux propositions ou les propositions dix mots.

Débattre d'une idée exige un minimum d'attention et d'effort de compréhension, ainsi qu'un minimum de consistance dans les propos. Or, relativement à ce qu'on jugeait encore normal en la matière il y a quarante ans, aujourd'hui la plupart des gens que je croise sur Internet n'ont manifestement plus le niveau.

Ceux qui pensent que j'en fais trop devraient donc plutôt se demander s'ils ont l'envie et la capacité de faire les efforts nécessaires à la discussion.
+ 0 -

Cyclomore En réponse à _pepe_ Vermisseau

Non, on ne m'a jamais dit que le laconisme était non binaire :).

S'agissant de ta prose, il ne faut pas non plus s'enflammer, ce n'est pas la constitution Européenne. On ne risque pas de perdre le fil. On risque juste de perdre son temps pour les raison de rapport signal / bruit déjà évoquées.

Tu es peut-être déjà à la retraite? Avec plein de longues heures à occuper? Ce n'est pas le cas de tout le monde.
+ 1 -

Heretron En réponse à _pepe_ Vermisseau

Qui est RS ?
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Heretron

Apparemment une personne dont les initiales sont plus connues de mon correcteur d'orthographe que R.B. .
+ -1 -

MuletPower Vermisseau

ça me gave ce genre de propos sans mesure, sans pondération.
Ces affirmations péremptoires parce qu'on sait très bien que les gens ne feront pas les recherches.........
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
135