11e étape de rallye de Russie

3 026 vues

Hécatombe automobile dimanche 18 octobre en Russie.
Cinq participants du Rallye ont quitté la terre ferme pour s’écraser dans le fossé. Même la voiture de sécurité est partie dans le décor !

Envoyé par Lalinea le 22 octobre 2020 à 23h23

+ 5 -

marmelade2 Vermisseau

Ça devient lamentable Youtube, Twitter et cie.
Image de marmelade2
+ 4 -

Munch En réponse à marmelade2 Vermisseau

C'est pour que nos esprits s'éclairent sur d'éventuelles fake news gouvernementales à propos de voitures qui se cartonnent.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à marmelade2

C'est tout-à-fait représentatif de la propagande anti-russe des ricains (et plus généralement des atlantistes) qui a cours actuellement.

Encore récemment, la revue de l’Union américaine de géophysique (AGU) a refusé un article de l’Institut de physique appliquée de l’Académie des sciences de Russie, en arguant que les travaux scientifiques avaient été financés par le gouvernement russe et que la Russie faisait l’objet de sanctions.


Sauf qu'on n'est plus vraiment à l'époque de l'URSS et de la Pravda, et qu'à côté de la compromission, de la propagande, de la censure et des mensonges des médias occidentaux mainstream, « financé par le gouvernement russe » est presque devenu un label de qualité.

Ça ne signifie pas qu'on puisse lire sans esprit critique les publications russes ou d'origine russe, mais aujourd'hui celles-ci ont quand même plus de chances de nous fournir des informations pertinentes que la soupe qu'on nous sert quotidiennement à la télé, dans la presse et sur Internet.
+ 0 -

Ced En réponse à _pepe_ Lombrik

Je veux bien la source sur l'information concernant l'article russe qui n'a pas été publié à l'AGU pour les raisons que tu cites. Je n'en ai aucunement entendu parlé dans la communauté et je suis reviewer dans plusieurs journaux de l'AGU...
+ 0 -

_pepe_ En réponse à Ced

Pour ma part je l'ai entendu sur une radio suisse, et des collègues en ont eu vent par d'autres sources.

Apparemment, la revue concernée n'a pas fait de communication officielle, et l'information est sortie suite à la réaction de l'Académie qui a reçu la lettre expliquant les raisons du refus.

Si tu es intéressé par les détails, pour ce que ça vaut, l'affaire a été relayée ce matin par l'agence Tass : https://nauka.tass.ru/nauka/9795923 (traduction : https://transla...nauka%2F9795923 )
+ 0 -

Ced En réponse à _pepe_ Lombrik

Tu n'as pas une source plus "factuelle"?
+ 0 -

_pepe_ En réponse à Ced

Si tu parles d'une source Internet à te proposer ici, non.

Pour le moment, le plus sûr serait certainement de s'adresser directement aux intéressés pour avoir la confirmation des faits et des propos rapportés... en admettant qu'ils ne souhaitent pas étouffer cette affaire, qui nuit quand même aux relations scientifiques russo-américaines.

Quoi qu'il en soit, ce n'est pas la première fois, ni juste avec les Russes, que les Américains agissent de la sorte, en conditionnant des échanges scientifiques convenus à des considérations politiques.
+ -1 -

Ced En réponse à _pepe_ Lombrik

Ce qui m'étonne est que AGU a moins de 30% d'Etasuniens et qu'une review se base sur la science uniquement, en particulier dans le journaux d'AGU (sinon, tu es flingué). Donc si ton lien dit vrai, c'est grave, sinon c'est juste une review de review qu'on se ramasse dans la gueule tout le temps.
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Ced

En l'absence de plus de détails, pour l'instant il est difficile de savoir ce qui s'est passé, et notamment qui à l'AGU était à l'origine du refus et de la lettre qui le justifiait.

Il est un fait que les Américains ont souvent la main-mise sur les organisations internationales, particulièrement lorsqu'elles sont principalement occidentales, et qu'à l'occasion ils n'hésitent pas à leur dicter leurs actions.

Cette affaire peut paraître grave, mais il convient de la relativiser en gardant à l'esprit que cette initiative s'inscrit manifestement dans le contexte d'une véritable guerre froide menée actuellement par les États-Unis. Par ailleurs ces derniers nous ont déjà fait pire, à nous qui sommes pourtant supposés être leurs alliés.
+ -2 -

Ced En réponse à _pepe_ Lombrik

D'accord, donc en fait tu avances quelque chose sans information et ensuite tu n'hésites pas à avancer des choses factuellement fausses pour aller dans ton sens. Par exemple dire que les publications de AGU sont forcément la main mise des Etasunis - malheureusement pour toi, c'est complètement indépendant et un simple regard sur l'Editorial Board ainsi que sur les publications à l'intérieur de chaque journal te montrerait combien tu as tort. Un exemple pour GRL: https://agupubs...editorial-board

La façon dont une étude est financée est extrêmement importante pour regarder sa solidité et quand tu as un papier à évaluer, tu dois regarder aussi cela. Si tu regardes un peu dans l'actualité scientifique des derniers mois, tu pourras voir que cette question a été abordée énormément pour la CoViD et beaucoup de papiers ont fort justement été refusés à la publication à cause de leur financement (p.ex. conflit d'intérêt, économie, géopolitique, etc...)

De tous les articles trouvés sur le net et qui relais cette "information" (trois), ils renvoient systématiquement vers ton lien et ils sont tous à la solde du gouvernement russe. Aucun ne prend soin de publier la lettre de refus de l'éditeur avec les motivation. Tu parles d'une investigation journalistique...

Enfin, les faits sont là sur les publications à AGU : les derniers volumes dans les journaux de AGU publient des auteurs russes.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à Ced

En résumé, tu pars du principe que seuls les Américains disent la vérité et que les Russes disent forcément des mensonges.

D'une part tu rejettes en bloc l'information sous prétexte que le seul lien Internet que je t'ai fourni (qui relaye pourtant directement les propos d'un des principaux intéressés) était Russe. L'AGU n'a pas fait de déclaration publique et je ne peux bien évidemment pas te mettre un lien vers les sources qui ne sont pas sur Internet, mais ça ne t'empêche pas d'être catégorique sur le fait que ce soit un mensonge. Note que si je suivais ton raisonnement, je pourrais dorénavant affirmer que toutes les informations que tu me présentes ici sont fausses.

D'autre part, tu prétends que j'ai écrit que « les publications de AGU sont forcément la main mise des Etasunis ». Il suffit de relire mon commentaire pour constater que ce que c'est faux. J'ai seulement indiqué que c'était une possibilité. Je l'ai évoquée car ce fait a déjà été prouvé concernant nombre d'autres institutions, organisations et entreprises internationales (j'en ai même été personnellement le témoin et la victime). Quant à ta preuve que j'aurais tort, elle est pitoyable parce qu'elle tient visiblement du sophisme (du genre « puisqu'on trouve de la terre à Papeete, c'est bien la preuve qu'il n'y a pas d'eau dans l'océan Pacifique »).

Quant à la non-publication de la lettre, ce n'est en rien une preuve qu'il s'agirait d'une supercherie, la publication des pièces d'une affaire n'étant assurément pas une pratique systématique, particulièrement dans une article d'une dizaine de phrases et qui ne couvre pas une affaire d'État. De même pour le fait que d'autres articles russes aies été acceptés (personne n'a prétendu que ce genre de refus était généralisé) ou que tu n'aies trouvé sur le réseau américain que des reprises de l'article russe de l'agence de presse russe à propos de cette affaire russe.

Bref, tu es manifestement dénué de l'honnêteté intellectuel qui, compte tenu de la situation, t'aurait au minimum imposé d'employer le conditionnel et de présenter l'éventuelle fausseté de cette information comme une possibilité plutôt que comme une absolue certitude.
+ -2 -

Ced En réponse à _pepe_ Lombrik

"Bref, tu es manifestement dénué de l'honnêteté intellectuel qui, compte tenu de la situation, t'aurait au minimum imposé d'employer le conditionnel et de présenter l'éventuelle fausseté de cette information comme une possibilité plutôt que comme une absolue certitude."

Dans le premier commentaire:
"C'est tout-à-fait représentatif de la propagande anti-russe des ricains (et plus généralement des atlantistes) qui a cours actuellement. Encore récemment, la revue de l’Union américaine de géophysique (AGU) a refusé un article de l’Institut de physique appliquée de l’Académie des sciences de Russie, en arguant que les travaux scientifiques avaient été financés par le gouvernement russe et que la Russie faisait l’objet de sanctions."

Puis, plus loin:
"'à côté de la compromission, de la propagande, de la censure et des mensonges des médias occidentaux mainstream, « financé par le gouvernement russe » est presque devenu un label de qualité."

Et enfin:
"[les publications russes ou d'origine russe] ont quand même plus de chances de nous fournir des informations pertinentes que la soupe qu'on nous sert quotidiennement à la télé, dans la presse et sur Internet."

OKTB.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à Ced

Et ? ...

En fait ce n'est peut-être pas de la malhonnêteté, mais tout simplement de la sénilité.
+ 6 -

punkquatrevingtesse Vermisseau

video non dispo.
+ 1 -

GruikMan En réponse à punkquatrevingtesse Vermisseau

encore un coup des russkoff !!
après la voiture balai, les voitures moutons !!
+ 5 -

Astre_radieux Ver luisant

Ils devraient installer un panneau "virage dangereux".
+ 3 -

Orme Dresseuse de lombriks

En Russie tout carbure à la vodka, autant les voitures que les pilotes.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
31