Les coulisses sordides du porno amateur

2 075 vues

cette vidéo a déclenché des enquêtes et des arrestations dans le milieu du porno français.

Envoyé par Flaneur le 19 octobre 2020 à 19h30

+ 6 -

gloupi Lombric Shaolin

J'ai pas encore regardé mais en voyant konbini, j'ai un mauvais apriori.
+ 4 -

Flaneur En réponse à gloupi Ver TikToké

Y’a à boire et à manger mais ceux que j’ai vu était intéressant.
+ 0 -

Exhaar Vermisseau

Déjà vu au moment de l'annonce il y a quelques semaines dans les journaux. Là canadienne (dont j'ai oublié le nom) est bien courageuse de témoigner sans anonymat.
Elles voulaient se faire un petit trip et gagner 4 ronds au passage. Elles se sont bien faites baiser par des enfoirés.
+ 6 -

daPookie En réponse à Exhaar Lombric Exclu

Se faire baiser, c'est le principe je crois.
+ 3 -

Machiavel En réponse à Exhaar Vermisseau

je pense qu'elle est belge.
+ 0 -

Exhaar En réponse à Machiavel Vermisseau

haaa ? peut être. L'accent me faisait penser à une québécoise.
+ 7 -

le-lubrique Asticot

En quoi J&M c'est de l'amateur ? Les actrices même débutantes ont un contrat, il y a des producteurs, des salaires, des castings, etc.

"La pornographie amateur est un genre du cinéma pornographique dans lequel les protagonistes, par opposition aux acteurs et actrices, sont des amateurs, c'est-à-dire qu'ils tournent sans être payés, pour le plaisir, et le plus souvent en se filmant eux-mêmes." la définition wiki qui semble plus correct
+ 2 -

Doupitoum En réponse à le-lubrique Vermisseau

Pareil j'ai un peu du mal avec ce concept, j'imagine que c'est parce que les moyens ne sont pas les mêmes que pour des productions plus importantes à la Dorcel par exemple et que il est préférable de séparer "l'amateur" a petit budget du plus pro pour éviter une confusion (j'imagine que les grosses sociétés à la Dorcel doivent être plus pro et qu'ils ne veulent pas être mis dans le même panier).
+ 3 -

kast_or Vermisseau

Il est clair que certaines pratiques sont vraiment scabreuses et qu'ils jouent avec les limites du système en absusant de la crédibilité de jeunes femmes. Cela étend dit, il me parait normal que la boîte demande des dédommagements supérieurs au simple cachet pour couvrir une partie des frais engagés perdus. Sinon, pourquoi ces boîtes de prod ne font elles pas simplement appel à des assurances pour compenser les pertes en cas de demande de retrait ?
+ 7 -

Orme Dresseuse de lombriks

Pour avoir travaillé ( COMME TECHNICIENNE HEIN !! ) pour Live Jasmine, je peux confirmer que les contrats des filles c est tellement la baise que ça m aurait dissuadée de suite de faire du porno.
+ 4 -

Flaneur En réponse à Orme Ver TikToké

Je crois que ce que ne montre pas la vidéo c’est que la plupart des actrices font leur argent avec la prostitution, ces vidéo leurs servent de publicité et les sites de mise en contact avec les clients.

Ps: et où est ce qu’on peut trouver les vidéos de ton travail de « technicienne » ? c’est pour un ami.
+ 3 -

Orme En réponse à Flaneur Dresseuse de lombriks

Vraiment comme technicienne :)

De façon assez curieuses, les filles étaient plutôt mal a l'aise d'avoir un mec qui vienne leur monter toute leur installation vidéo ( louée ou vendue plusieurs fois le prix de ce que ça valait par LJ, évidemment ) dans la pièce qu'elles avaient réservé pour ça, donc j'ai eu un certain nombre de contrats freelance pendant un moment car elles préféraient que ce soit une fille qui passe.
+ 1 -

Flaneur En réponse à Orme Ver TikToké

Carrément tu leur installait les camera et le logiciel dans leur chambre , est ce que y’en a qui ont fait des « test » devant toi?
+ 4 -

Orme En réponse à Flaneur Dresseuse de lombriks

juste des prises d'angles habillées ; par contre j'ai parfois vu des jouets sexuels que je ne connaissais pas et je ne me suis pas gênée pour demander comment ça marchait. Eet y'en a une qui m'a proposé un plan lesbien. °_° Mais à l'époque je ne savais pas encore que j'aimais ça, dommage ça aurait pu être marrant.
+ 2 -

Flaneur En réponse à Orme Ver TikToké

Dingue ça c’est de l’anecdote.
+ 3 -

Maukse En réponse à Flaneur Asticot

Oui, et l'arrivée de service type "only fans" donne une vraie viabilité économique pour qui est prêt(e) à faire la course aux "followers" ... ça tombe bien, la jeune génération apprend ça dès la cour d'école.

On vit une époque riche et intéressante. Tant de pluralité d'opinion. Certains hurlent sur l'agressivité masculine envers les femmes, quand d'autres n'ont pour ambition que de surfer sur la frustration sexuelle de ces mâles...
+ 1 -

Flaneur En réponse à Maukse Ver TikToké

Oui sur Twitter je suis quelque actrices qui font leur promo de leur onlyfan j’ai appris le concept la bas mais je m’y suis jamais abonné. On vit une époque de transition les féministes essaient de rendre le sexe non payant partout mais y’a encore du chemin avant que tout le monde soit libéré.
+ 3 -

john5

J’avais déjà vu cette vidéo et même une version plus complète, il y a vraiment un mélange assez malhonnête d’abus authentiques mais aussi des faits présentés de façon très partisane et malhonnête.
Autant le fait de ne pas respecter leurs limites est choquant (pour certaines de ces filles il s’agit clairement de viols), autant que la boîte de prod demande un dédommagement pour supprimer une vidéo est totalement normal ; par ailleurs, pour se lancer dans le porno sans se rendre compte de l’impact que ça va avoir sur sa vie sociale il faut vraiment être complètement à l’ouest. En 2020 quelqu’un qui ne sait pas qu’une fois que quelque chose est sur le net, on ne peux jamais vraiment le supprimer faut vraiment être à la masse.. « Les producteurs jouent de la naïveté des filles ». Oui comme pour n’importe quel boulot un employeur essaiera toujours de négocier l’arrangement le plus juteux mais bon à un moment il faut arrêter de jouer l’ingénu, tu te lances dans le porno... à quoi tu t’attends ?!
Enfin bon, c’est Konbini, ce ne sont pas exactement les spécialistes de l’information honnête et impartiale...
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
141