covid

3 652 vues

Envoyé par shikamo le 16 septembre 2020 à 10h14

+ 2 -

Munch Vermisseau

...un peu comme beaucoup de gens au debut de l'épidémie avec la fiabilité pourrie des tests (liee notamment à la façon de les faire).
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Munch

Au début de l'épidémie, on ne comptait officiellement que les cas hospitalisés. Cela a conduit à sous-estimer très largement l'état de contamination de la population (qui aurait pu atteindre 240000 nouveaux cas par jour, d'après les données actuelles de l'Institut Pasteur). Dans le même temps, on accusait les Chinois de mentir sur leurs statistiques.

Aujourd'hui, les tests PCR sont pratiqués à une bien plus grande échelle, mais leur fiabilité est relativement limitée, particulièrement quand il s'agit de personnes ne présentant pas de symptômes. Le nombre de faux positifs et de faux négatifs doit donc certainement être notable.

Récemment, l'une de mes connaissances a dû traverser la frontière franco-espagnol, et a été testée de chaque côté à seulement quelques heures d'intervalle. Un test s'est avéré positif et l'autre négatif...
+ 1 -

gloupi En réponse à _pepe_ Lombric Shaolin

Si les résultat ont été donné dans l'ordre que tu cite, c'est extraordinaire, ta connaissance à développer un remède redoutable contre ce virus tout seul. Peut-être que le virus n'aime pas le chorizo espagnole ! Ou alors il avait pas ses papiers et s'est arrêté à la frontière.
+ 1 -

_pepe_ En réponse à gloupi

Malheureusement, dans l'ordre où ça s'est passé, il faudrait plutôt conclure que le chorizo est un vecteur de transmission privilégié du Sars-Cov-2.

Il n'est d'ailleurs pas surprenant que ça se passe dans ce sens-là, car, comme pour le nuage de Tchernobyl, dans les Pyrénées le virus s'est arrêté à la frontière espagnole.
+ 1 -

atok En réponse à gloupi Vermisseau

Autant ici, je ne me lancerais pas à expliquer le fonctionnement d'un PCR, autant je me demande de quel côté de cette frontière était le chat.
+ 1 -

BonPublic En réponse à _pepe_ Vermisseau

J'adore l'argumentation massue finale.
"Récemment, l'une de mes connaissances..."
Tout le monde dans une situation précise à une connaissance qui.....
On te connais plus développant en terme d'argumentation, demande vite au modo de supprimer ça.
+ 41 -

Jackyzgood Lombric

Tant que la mesure n'est pas faite le chat de Schrödinger est dans un état superposé, il est à la fois positif et négatif. Mais à partir du moment où tu le contrôle, donc que tu fais une mesure, sa fonction d'onde s'effondre pour ne correspondre qu'à un seul état, soit positif, soit négatif. Par la suite toutes les autres mesures que tu fera sur ce chat seront cohérentes avec la première mesure.

La seule chose que je peux déduire du titre est donc : FAKE NEW
+ 19 -

airelle Jeune lombric

Image de airelle
+ 2 -

GruikMan Vermisseau

le chat a les yeux écarquilles et quelqu’un se tient derrière...
+ 1 -

le_freeman

Il fait quoi le véto sur la photo, exactement?
+ 1 -

Stankey_Lubrick Vermisseau

cde toute façon c'est qu'un gros fdp qui passe son temps à fumer des pétards et jouer au baby foot.
+ 1 -

atok En réponse à Stankey_Lubrick Vermisseau

je fais moi aussi parti du CCC !
+ 1 -

atok Vermisseau

wow, on se calme, je me fais tester demain, mon fils aussi au passage, et le chat avec : je suis quasi sur que le résultat sera positif (à quoi, là est la question)
Par contre qu'il soit encore en vie ce chat ^^)
1er message, pardon !
+ 0 -

Gharios Vermisseau

Simple, rapide, efficace...
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
112