Kan tu utilise de vrais culs de bouteille pour tes lunettes

Blague à part je serais curieux de savoir à quelle correction ça correspond.
1 536 vues

Blague à part je serais curieux de savoir à quelle correction ça correspond.

Envoyé par Funstrip le 19 août 2020 à 15h27

+ 25 -

trucmoi Ver d'os

Image de trucmoi
+ 11 -

GruikMan Vermisseau

C'est le taupe-modèle ...
+ 6 -

Novacreat Lombric

Airbus voudrait récupérer ses hublots.
+ 9 -

Cloudh En réponse à Novacreat Vermisseau

Hubble voudrait récupérer ses lentilles.
+ 2 -

_pepe_

À la louche, avec un verre d'indice 1,5 la correction doit probablement être d'environ -20 dioptries.
+ 0 -

titouille En réponse à _pepe_

Mon frère a une correction de -10 et -13. Il avait un truc de ce genre il y a 30 ans, mais c'était des verres en plastique.

Là, actuellement, les verres (en verre du coup) sont beaucoup plus fins, et confortables. C'est grandement dû aux techniques de fabrication.

Franchement, j'ai l'impression que c'est juste une très vieille paire de lunette. En plus, si c'est en verre, ça doit peser beaucoup trop lourd pour être porté régulièrement. Et actuellement, les grosses corrections de ce type sont plus faciles à faire avec des lentilles de contact.
+ 2 -

_pepe_ En réponse à titouille

Pour une correction donnée, la diminution de l'épaisseur passe par le choix d'une largeur plus faible des verres et/ou par l'augmentation de l'indice de réfraction du matériau. Généralement, un indice de 1,5 représente la valeur la plus faible (la correction de 20 δ est donc un minimum). On peut monter jusqu'à 1,74 pour du verre organique (plastique) et jusqu'à 1,9 pour du verre minéral, valeur qui permet de réduire l'épaisseur pratiquement de moitié. Néanmoins, le verre minéral s'avère plus lourd, plus cassant et plus cher.

Il y a trente ans on utilisait autant le verre minéral que le verre organique. Aujourd'hui, on n'utilise pratiquement plus que le verre organique, le verre minéral étant réservé aux corrections les plus fortes.

Pour la petite histoire, il y a un peu plus de trente ans, alors que je bossant dans ce domaine, on avait mis au point un verre composite beaucoup plus performant, ultra-léger, inrayable et incassable... mais on n'avait pas trouvé de moyen de l'usiner pour adapter sa forme à celle des montures de lunettes !


Ici, compte tenu du contexte (atelier), j'imagine qu'il ne s'agit pas de lunettes correctrices mais plutôt de loupes grossissantes pour faire du travail de précision. Avec un indice maximum, on pourrait atteindre la trentaine ou la quarantaine de dioptries selon le type de verre.
+ 0 -

JouzCouille En réponse à _pepe_ Vermisseau

Je pense que c'est pour voir ta bite.
+ 0 -

BonPublic Vermisseau

Le remboursement de la sécu ramené au kg, ça doit faire encore moins que moins.
+ 1 -

GruikMan En réponse à BonPublic Vermisseau

et ainsi le monde découvrit les nombres irréels !!
+ 2 -

le-long-brick Longbric

Il en loupe pas une !
+ 0 -

Orme Dresseuse de lombriks

À ce stade-là le patient a un décollement de rétine, spa possible autrement ...
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
112