La tribu HUICHOL

PENDANT L'ACCOUCHEMENT, AU MEXIQUE AVEC LA TRIBU HUICHOL, ON LIAIT LES TESTICULES DE L’HOMME À UNE CORDE 

Les membres de la tribu Huichol au Mexique considèrent que l'accouchement est un moment de grande douleur et de plaisir qui doit être partagé par les hommes et les femmes.

Au moment de l'accouchement, le père est placé au dessus de sa femme. On lie ses testicules à une corde dont les deux extrémités restent dans les mains de la mère. Cette dernière peut tirer sur la corde pendant ses contractions pour partager sa douleur avec le père.

Quand  l'enfant est né, le père et la mère, ayant partagé une douleur très forte, ressentent désormais la joie d'accueillir leur bébé.

PS: Elle peut tirer sur les cordes mais c’est pas non plus une obligation n’est ce pas Pepette?
1 615 vues

PENDANT L'ACCOUCHEMENT, AU MEXIQUE AVEC LA TRIBU HUICHOL, ON LIAIT LES TESTICULES DE L’HOMME À UNE CORDE

Les membres de la tribu Huichol au Mexique considèrent que l'accouchement est un moment de grande douleur et de plaisir qui doit être partagé par les hommes et les femmes.

Au moment de l'accouchement, le père est placé au dessus de sa femme. On lie ses testicules à une corde dont les deux extrémités restent dans les mains de la mère. Cette dernière peut tirer sur la corde pendant ses contractions pour partager sa douleur avec le père.

Quand l'enfant est né, le père et la mère, ayant partagé une douleur très forte, ressentent désormais la joie d'accueillir leur bébé.

PS: Elle peut tirer sur les cordes mais c’est pas non plus une obligation n’est ce pas Pepette?

Envoyé par Flaneur le 27 juillet 2020 à 22h08

+ 28 -

BarneyGumbles Lombric Shaolin

Feminism level 9999
+ 2 -

kolamye En réponse à BarneyGumbles Lombric

Ca serait facile de dire qu'ils ont surement disparue à cause de ça.
On va pas le faire du coups... :p

edit : j'ai fais un rapprochement avec les incas/maya mais après un rapide google, les Huichols existent encore. Tapez pas trop fort svp.
+ 7 -

Oblivionis Taret

T'a une source de ca ? Je veux dire une source autre que 3 sites de " 10 truc incroyables, vous n'en croirez pas vos yeux ! " ou des tweets féministe (voir misandre) ?

Parce que perso, j'ai cherché un peu vite fait, et j'ai rien trouvé.

En passant, l'image qu'on retrouve le plus est celle que tu a mise, mais un truc me perturbe, ca a pas l'air d'être une photo de poterie, c'est un dessin d'époque fait sous paint ?
+ 2 -

Oblivionis En réponse à sandrine65100 Taret

Si j'ai tout compris, c'est basé sur un article dont l'auteur n'est pas identifié, mais qui citerait un livre de Kathleen Berrin

Et si je ne me plante pas, le mec dit a la fin qu'il va faire plus de recherche pour savoir ce qu'il en est, et plus rien ( c'était en 2006 )
+ 1 -

sandrine65100 En réponse à Oblivionis

oui,c'est que j'ai aussi compris. Et depuis, pas de nouvelle. Je n'arrive pas à mettre la main sur le livre. Mais je cherche......
+ 1 -

Oblivionis En réponse à sandrine65100 Taret

Seul truc que j'ai trouver c'est une pseudo-photo de la page du livre en question.

Mais il y a un truc qui ne va pas.

C'est toujours la même image qu'on retrouve partout.

Je veux dire, l'image du livre et celle du post llb sont les même, mais retouché (symétrie gauche droite et changement des couleurs, et suppression des gosses en trop, merci Darty) au final, toute les images et variation qu'on trouve sont toujours issue de la même.
Image de Oblivionis
+ 2 -

sandrine65100 En réponse à Oblivionis

j'ai trouvé des articles, des extraits, et des débats en pdf de cette auteure mais tous en espagnol. Ses recherches et ses travaux ont l'air trés sérieux.
https://escuela...aleza-viviente/
Image de sandrine65100
+ 0 -

Pepette En réponse à sandrine65100 Vermicelle

j'ai trouvé plein d'articles sur la tribu Huichol sur des sites de science anthropologique (français, anglais, espagnols), mais aucun qui parle de cette coutume.
Je suis loin d'avoir tout lu, et certains textes n’étaient pas dispo en intégralité.
J'ai même feuilletée le bouquin de celui qui, semble-t-il, est le premier à avoir étudié cette tribu (Carl Lumholtz - livre paru en 1900). Aucune mention d'accouchement.

Cependant, la plupart des ouvrages que j'ai vu ne s'intéressaient qu'à un détail de la culture (utilisation des drogues, cosmogonie, symbolisme), il est fort possible que cette aspect de la culture Huichol n'est pas été mentionnée dans ces livres
+ 5 -

Pepette Vermicelle

C'est une très bonne idée !
Je trouve qu'on devrait importer cette coutume !
+ 1 -

BonPublic En réponse à Pepette Vermisseau

Fais gaffe, je crois qu'il brûlent encore les roux/rousses.
+ 2 -

Pacus Vermisseau

Stérile au premier gosse, c'est pas mal du tout comme contrôle des naissances...
+ 2 -

TrueDuck Vermisseau

c'est de là que vient le terme Presbyte ?
+ 5 -

modul Vermisseau

Alors, non seulement le gars finit eunuque, mais au regard de la couleur du gamin il apprend au passage que c'est pas lui le père.
+ 8 -

phil_good Ver singe (et torix)

Un homme est perdu dans les montagnes en Chine depuis trois semaines, quand il aperçoit une maison. Affamé, il cogne à la porte.
– Oui ? (le Chinois parle heureusement français)
– Bonsoir. Je suis perdu depuis trois semaines, je n’ai pas mangé, ni dormi et je me demandais si vous n’auriez pas une place pour un pauvre homme ?

Le vieux Chinois accepte mais pose une condition : « Tu es prévenu, aucun homme n’a le droit de toucher ma fille. Si tu es pris à lui faire l’amour, tu subiras les 3 tortures chinoises ».

L’homme accepte volontiers et prend place à la table. Tout au long du repas, étant donné qu’il n’a pas vu de femme depuis belle lurette, il ne peut se retenir de regarder la plantureuse jeune nymphette, qui à son tour, ne cesse de lui envoyer des regards aux mille mots.
Durant la nuit, l’appel de la bête se fait plus fort que la volonté et il se lève pour aller rejoindre la jolie fille du vieux Chinois. Il passe des heures et des heures dans son lit et y expérimente une des plus belles expériences sexuelles de sa vie. Puis, retournant vers sa chambre, il se dit : « Whoa ! Cette nuit vaut toutes les tortures du monde ! En plus, si ça se trouve le vieux n’a rien entendu ! ».

Au réveil, il sent une forte pression sur son ventre. Il ouvre les yeux et se rend compte qu’il a une énorme roche sur lui, avec un petit message : « 1ère torture chinoise : roche de 50 kilos sur le ventre ».
- Quelle torture stupide, se dit-il.

Alors il lance la roche par la fenêtre. Sur le mur à sa droite, il a juste le temps de lire : « 2ème torture chinoise : roche attachée au testicule droit ».
S’apercevant qu’il est trop tard pour rattraper la roche, il se lance par la fenêtre, se disant que la mort serait moins douloureuse.
En descendant, il voit sur la corde un autre message : « 3ème torture chinoise : testicule gauche accroché au pied du lit ! ».









Ce pauvre Li qui n’avait pourtant rien demandé...
+ 2 -

Brorian En réponse à phil_good Vermisseau

Ca va, il ne souffrira pas longtemps. N'en déplaise à Pepette.
Elle m'a bien fait rire cette connerie !
+ 1 -

Brorian Vermisseau

Je garde cette image dans ma réserve :D
+ 2 -

le-long-brick Longbric

A Marseille, on parlerait de pas CHOL (irony inside)...
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
187