Bientôt l'été, choisissez bien vos activités.

1 217 vues

N'hésitez pas a lire l'article connexe sur les "Freetours".
Sujet hautement d'atualité pour une profession méconnue mais pourtant règlementée.

Envoyé par Eraul le 30 juin 2020 à 14h32

+ 5 -

Clansman irkblmo

super intéressant !
+ 5 -

Nap Vermisseau

Image de Nap
+ 0 -

Eraul En réponse à Nap Jeune asticot

C'est malheureusement le cas depuis de nombreuses années.
+ 0 -

Cham Lombric

" ils suivent des itinéraires qui sont autant de points d’étape vers les boutiques avec lesquelles ils ont des accords." - je fais le même commentaire à propos de tous les offices de tourismes et des guides que j'ai vu. ça fait partie du commerce non ?
"pas de carte professionnelle, aucune vérification des pré-requis et des diplômes, rien !" - ce sont des gens qui essaient de gagner leur vie après tout. Je trouve ça vache de leur dire de retourner à l'école pour deux (trois ?) ans. Ce ne sont pas des médecins, ça ne me semble pas dangereux de pratiquer sans diplôme.
+ 2 -

Eraul En réponse à Cham Jeune asticot

Le soucis c'est qu'ils n'ont pas le droit ... tout commes tu ne peux pas faire taxi sans la carte pro. Tu as ton permis de conduire, tu sais faire, mais tu n'as pas le droit.
Ils le font au black dans la grande majorité voire gratuitement des cas en opposition a eux qui payent leurs charges, et taxes... C'est légalement de la concurrence déloyale...
Le soucis est que parfois les OT eux mêmes font "travailler" ces non professionnels. En tant que professionnels, quand j'ai un intérête à porter mes clients à un endroit précis, ma déontologie me fait le leur dire. C'est rarissimme mais oui on a parfois quelques arrangements mais on ne doit pas les cacher.
+ 0 -

Cham En réponse à Eraul Lombric

Je suis étonné que tu appelles ça des arrangements, tout le monde est content : les commerçants ont des clients, les touristes sont conseillés vers des commerces que tu recommandes, tu reçois de l'argent des deux côtés. Aucune arnaque :-)
C'est vrai que c'est de la concurrence déloyale, ça fait penser aux journaux gratuits. Aussi pour la vente de produits, les prix sont encadrés donc ça serait pas choquant d'encadrer ça aussi.
En fait en ces temps de chômage j'ai tendance à rejeter tout ce qui constitue des barrières d'accès à l'emploi.
+ 2 -

Eraul En réponse à Cham Jeune asticot

C'est un frein à l'emploi légal car au black. Et donc un frein a l'emploi en général car aucune participations sociales .
+ 0 -

jirouette Vermisseau

J'ai déjà fait visiter ma ville à des amis ou de la famille, et bien souvent, ils me payaient le resto en échange de la balade. Est-ce que je suis moi aussi un méchant ?
+ 2 -

Eraul En réponse à jirouette Jeune asticot

Tu n'en fais pas une activité commerciale...
+ 0 -

jirouette En réponse à Eraul Vermisseau

j'ai bien dû me faire payer une bonne trentaine de resto grâce à ça. En général je les amène même directement vers mes restos préférés
+ 0 -

Eraul En réponse à jirouette Jeune asticot

"amis" ," famille " tu ne fais pas un business
+ 2 -

Procrastinateur Vermisseau

C'est très corporatiste.
J'ai du mal à penser que ces greeters ont du succès par hasard.
Ils répondent à une demande que les professionnels qui jusque là n'avaient aucune concurrence n'ont jamais cherché à assouvir.
Et maintenant évidemment, le métier est en difficulté.
Il n'empêche que les taxis sont redevenus fréquentables et courtois grâce à la concurrence "déloyale".
Espérons que votre métier réussisse lui aussi sa transformation afin de continuer à exister.
+ 1 -

wizzz Jeune asticot

Ça existe pour tous les métiers du bricolage : de nombreuses plateformes offrent un contact entre clients et amateurs/pros. Pour les taxis (über) , les livreurs, les journalistes (ceux qu'on écrit cet article très subjectif), les cuisiniers (cuisine à domicile)...
J'ai déjà fait des voyages organisés, tous les guides t'emmènes chez leurs contacts (resto, magasins...).
Ce n'est donc pas leur déontologie qui va les différencier, mais leur capacité à faire ce pour quoi les clients les paient. Leur nombre et leur illégitimité va justement les obliger, je pense, à être bons et réactifs/ inventifs à la demande s'ils veulent être bien notés et reconnus... Comme un air bnn...
La société de consommation c'est aussi dans le service/loisir.
+ 0 -

Eraul En réponse à wizzz Jeune asticot

Les voyages organisés, en tout cas en France, je n'accompagne pas a l'étranger, ce sont les agences qui choisissent les restaurants le guide n'a pas son mot à dire, les rares ententes que j'ai sont une vraie sélection de partenaires avec une remise pour mes clients et rien pour moi si c'est de bons rapports. Et concernant l'article il n'est pas rédigé par un journaliste mais par un conférencier membre du syndicat mentionné sur le site.
+ 1 -

Eraul Jeune asticot

Petite precision, je n'en profite pas pour faire ma "pub" , je n'exerce pas a mon compte cet été
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
64