Rétropédalage gouvernemental en catimini

1 384 vues

Toute honte bue, le gouvernement fait un virage à 180° et donne raison (sans le dire publiquement) au professeur Raoult : il généralise le recours à l’hydoxychloroquine et même sa vente au public !

Envoyé par zebilaweed2 le 26 mars 2020 à 17h21

+ 33 -

BarneyGumbles Lombric Shaolin

"L’accumulation des témoignages de personnes guéries par la prescription du Professeur Raoult devenait trop embarrassante."
Sérieux ? des gens qui sont guéris après prise de le Chloroquine constitue une preuve ? y'a plus de 98% des gens malades qui guérissent, pour prouver un effet de ce médicament il faut plus de données, pas seulement 24 patient (dont certain ont été d'ailleurs sortis des stats)
Ces politiciens type l'illuminé "Asselineau" ou l'autre con d'Estrosi qui politisent une affaire purement scientifique, c'est juste dégueulasse.
Est-ce que ce médoc permet vraiment de guérir plus vite les patients, peut être, est-ce qu'on en est sûr ? pas encore, il faut attendre les résultats des expériences menées en ce moment.
+ 16 -

desBranchies En réponse à BarneyGumbles Vermisseau

Voyons Barney, le processus de peer-review Facebook est pourtant indéniable ! Pourquoi voudrais-tu des faits quand on a des vérités ? Tu dois évidemment faire parti de cette caste élitiste qui a été à l'école...
+ 14 -

hellsfangs Vermisseau

Donc en gros ils font exactement ce qu'ils ont dit, ils autorisent dans un certain cadre l'utilisation de la chloroquine. Cadre qui sera fixé par l'ANSM...si on lit le décret même:

'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé est chargée, pour ces médicaments, d'élaborer un protocole d'utilisation thérapeutique à l'attention des professionnels de santé et d'établir les modalités d'une information adaptée à l'attention des patients'

Y a pas de virage à 180° ...c'est le même discours depuis le début: La Chloroquine est une piste intéressante, il faut faire une vraie étude pour savoir ce qu'il en est. De plus les discours officiels depuis quelques jours sont en gros "la chloroquine, on va tester de manière plus scientifique, mais si y a plus d'autre choix pour le patient, vous pouvez l'utiliser"

Et l'UPR qui se veut pas complotiste qui arrive à caser "Big Pharma" et des phrases comme "Malgré la pression criminelle des lobbys pharmaceutiques, furieux de voir un pactole leur échapper car la chloroquine ne coûte et ne rapporte presque rien" ...

bref, faut pas chercher plus loin
+ 0 -

hellscream Asticot

Alors non ce n'est pas vraiment exact, en réalité un paquet de médecins se sont mis à prescrire la chloroquine parce que c'est c'est médicament peu cher, facilement trouvable en grande quantité et c'est le seul pour lesquels une étude était en cours.

Le gouvernement ne suit que la majorité des médecins.
+ 0 -

Toto769 En réponse à hellscream Vermisseau

Facilement trouvable mais en rupture grossiste, impossible à commander en ville
+ 1 -

hellscream En réponse à Toto769 Asticot

Effectivement c'était avant tout le battage médiatique autour du Pr Raoult, en bien ou en mal
+ 0 -

gwen Vermisseau

Elle m'énerve cette expression "virage à 180 °".

Imaginons un bout de route, imaginons qu'elle forme un virage à 90 °, bin si on prend cette on tourne à 90° et on va à gauche ou à droite. Normal.

Maintenant, imaginons cette route, avec un virage de 180°, soit une ligne droite. Et bien si on la prend, on va tout droit. Du coup pourquoi on parle de changement alors qu'un virage à 180 ° c'est une ligne droite ?
+ 0 -

lescouet En réponse à gwen Vermisseau

vidéo de micmaths pour toi ^^

https://youtu.be/7wY-Byh8d6M
+ 0 -

gwen En réponse à lescouet Vermisseau

Bah je viens de la regarder, il nous dit bien qu'un "angle a 180" est un angle qui ne tourne pas" à 1:55.

Et vers 2:35 il dit bien que "l'angle à 0° est le plus brutal qui soit car il fait un demi tour."

Donc selon l'approche traditionnelle un virage à 180° c'est bien une ligne droite...

Parce que l' approche réformée c'est cool, mais s'il faut rajouter d'autre vocabulaire pour que ça soit plus intuitif c'est moyen. Déjà que la différence de langage math/français pose pas mal de soucis...
+ 1 -

Grand_Ma En réponse à gwen Vermisseau

Et ce genre de virage, tu l'apelles comment du coup ?
Image de Grand_Ma
+ 2 -

Boozy En réponse à Grand_Ma LoMBriK addict !

Un demi-360
+ 1 -

Petitprout En réponse à Boozy Vermisseau

Un double 90° !
+ -1 -

gwen En réponse à Grand_Ma Vermisseau

Un 360 °, pourquoi ?
+ 1 -

jbsan En réponse à gwen Vermisseau

Ta voiture est un vecteur. Quand la pointe du vecteur se décale un peu, c'est un virage à 1°, un peu plus 2°, etc...à 90° la pointe de ton vecteur (le capot de ta voiture) est aligné sur le même plan que la fin (le coffre), et si tu continue les degrés, à 180° on arrive bien à un demi-tour.
+ -2 -

gwen En réponse à jbsan Vermisseau

Regarde le lien de lescouet de la vidéo de micmath.

Et mes commentaires en dessous si ça peut t'aider.

Tu prends l'idée que l'on est au centre et que donc si on tourne on forme un angle. Et donc on forme la route au fur et à mesure.

Pour moi la route est déjà la et forme un angle (s'il y a un virage) avant qu'elle ne pose ses roues dessus.

Et un angle à 180°est une ligne droite.
+ 0 -

Boozy En réponse à gwen LoMBriK addict !

Oui, bon, tu conserves la direction mais change de sens, c'est plus clair?
+ -1 -

gwen En réponse à Boozy Vermisseau

Oui mais on s'éloigne de l'idée de "virage à 180°.

Un virage à 180° c'est une ligne droite, quitte à essayer de faire une image geometrique/mathématiques pourquoi pas utiliser la notion d'inversion geometrique, (wiki : Cela signifie en substance que l'image d'un point est d'autant plus éloignée du centre de l'inversion que le point d'origine en est proche.), ou l'opposé mathématiques, ou un "virage à 359 °", ou...
+ 0 -

Gring En réponse à gwen Lombric Shaolin

Cette expression doit venir des compas sur les bateaux et avions.
Si tu ajoutes ou soustraits 180° à ton cap, tu fais demi tour.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
73