Tu ne grossiras pas

Vu par chez moi dans un supermarché, c'est une loi qui interdit ça :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006304781&cidTexte=LEGITEXT000006069577&dateTexte=19790701
Cette loi existe pour empêcher la chaptalisation du vin (une recherche wikipedia intéressante ;) ).
4 282 vues

Vu par chez moi dans un supermarché, c'est une loi qui interdit ça :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006304781&cidTexte=LEGITEXT000006069577&dateTexte=19790701
Cette loi existe pour empêcher la chaptalisation du vin (une recherche wikipedia intéressante ;) ).

Envoyé par corossig le 9 février 2020 à 12h49

+ 10 -

sandrine65100

j'avais pas vu ce mot là depuis mes cours d’œnologie, y'a 35 ans.....
+ 3 -

hellsfangs En réponse à sandrine65100 Vermisseau

œnologie?....donc c'est pas vraiment pour mémé qui veut faire des confitures qu'on trouve subitement des sacs de 15kg de sucre dans les magasin tous ans?!
+ 6 -

Arckk LoMBriK addict !

Au pire il fait plusieurs magasins
+ 1 -

gneeeh En réponse à Arckk Vermisseau

ou passe plusieurs fois a différentes caisse / heure / jour et ya 5/6 personnes mini qui bossent au domaine
+ 2 -

hellsfangs En réponse à gneeeh Vermisseau

et c'est pas comme si les magasin allaient t'empêcher de réellement acheter plus. Les viticulteurs qui passent avec les chariots remplis de sucre, ca se voit fréquemment vers chez moi...les commerçants s'en tapent
+ 1 -

sandrine65100 En réponse à hellsfangs

du moments qu'ils payent en cash...
+ 16 -

Gring Lombric Shaolin

Il suffit de repasser plusieurs fois à la caisse, non ?
+ 3 -

TTAK Vermisseau

Ingrédient de base pour la fabrication de nombreux explosifs, c'est pas étonnant.
+ 4 -

BonPublic Vermisseau

Sinon t'achètes sur internet.
Copie d'écran à l'instant....10 sacs de 20kg.

Qui qu'en veut ?
Image de BonPublic
+ 1 -

titouille

J'ai mon père qui est apiculteur, ce qui fait que t'as besoin de pas mal de sucre pour les nourrir. Lorsqu'il y avait des actions sur le sucre, il y avait une limite par personne (30kg/personne), du coup on y allait à plusieurs pour acheter 150kg.
+ 2 -

trucmoi En réponse à titouille Ver d'os

Normalement les abeilles ne fabriquent-elle pas 100% de leur miel à base de nectar de fleurs ? Comment vous leur donnez le sucre ? En le mettant dans le l'eau ou juste comme ça vous laissez des pains de sucre dehors ?
+ 4 -

eyhtern En réponse à trucmoi

Oui les abeilles ne consomment que des fleurs, du coup faut utiliser des subterfuges, comme les fleurs en sucre
Image de eyhtern
+ 2 -

titouille En réponse à trucmoi

Alors on nourri les abeilles semi-domestique puisqu'une partie de leur récolte en prévision de l'hiver a été prélevée durant l'été.

C'est normalement à l'automne, juste avant l'hivernage, dans la phase de transition, lorsque la colonie n'a plus de ressources. Après la colonie est autonome pour tout l'hiver parce qu'elle est dans une phase où elle consomme très peu, mais il peut arriver de devoir la nourrir à nouveau au printemps.

Y'a différentes techniques (sucre mélangé à de l'eau, pâte de glucose, sucre candi, etc.). Tout dépend aussi du type de ruche. Dans notre cas, c'est du sirop (eau avec beaucoup de sucre) et c'est distribué avec des bouteilles dans un récipient, comme un abreuvoir. Elles refont ainsi leurs réserves pour l'hiver.
+ 1 -

trucmoi En réponse à titouille Ver d'os

Merci pour ces informations. Du coup il y a moyen de nourrir les abeilles 100% avec que du sucre ? Ou est ce qu'il y a des problèmes qui apparaissent dans les ruches au bout d'un moment ?
+ 2 -

titouille En réponse à trucmoi

Ben, pendant la saison où y'a de la nourriture (pollen, nectar), elles se démerdent toutes seules. Le miel, c'est les provisions.

Ce sirop, c'est un complément, on prend pas tout leur miel non plus. Donc non, le nourrissage à 100% de sucre n'existe pas à ma connaissance.

Mais là, ça devient un peu compliqué pour moi parce que je ne connais pas tous les détails de l'apiculture. Faut bien comprendre que c'est une activité qui est ancienne.

L'énorme problème auquel font face les apiculteurs (enfin, les ruches) actuellement, c'est le parasite de la varroa.

Ensuite, il y a ce qui a été nommé le "syndrome d'effondrement des colonies" qui fait beaucoup parler de lui dans les médias. Mais beaucoup de fausses informations pseudo-scientifiques circulent là autour.
+ 5 -

Narf En réponse à titouille LoMBriK addict !

Ça c'est l'apiculture à l'ancienne, où on pique trop de miel et pour qu'elles passent l'hiver on leur file de la mélasse ou du sucre, mais on s'en rendu compte que ça fragilisait bien la colonie !
Les quelques apiculteurs que je connais laissent suffisamment de miel pour qu'elles passent l'hiver sans soucis. Et avec effectivement une production moindre par ruche, mais moins de pertes de ruches que leurs voisins moins regardant.
+ 1 -

zebilaweed2 En réponse à Narf Vermisseau

En effet. Si o na BESOIN de nourrir une ruche, y'a un gros problème.
+ 1 -

bebabeloola En réponse à Narf Asticot

Sinon, tu récoltes au printemps et le problème est réglé
+ 1 -

ouchdinw Vermisseau

avec une facture tu peux en acheté plus ?

enfin pour un boulanger/pâtissier ou un confiseur ? professionnelle ?
+ 1 -

Krogoth En réponse à ouchdinw LoMBriK addict !

Les pros ont normalement leur propre fournisseur mais vu le prix du sucre et les marges faibles des hyper c'est parfois plus rentable (temps/kilometrage etc...) de le prendre en hyper.
+ 1 -

wizzz En réponse à Krogoth Jeune asticot

Mais interdit...
+ 1 -

Krogoth En réponse à wizzz LoMBriK addict !

Des sources sur ca? Jamais entendu dire que les pros ne pouvaient pas se servir en hyper...
+ 1 -

gwen En réponse à Krogoth Vermisseau

Bin le lien dans la description du fichier.

Si le magasin n'a pas fait de demande et ne gère pas un registre de sucre, bin le magasin n'a pas le droit de vendre plus de 25 kg par client.
+ 1 -

wizzz En réponse à Krogoth Jeune asticot

Supermarché : commerce de detail, vente à l'unité ou petite quantité. Activite b2c
Grossiste : ventre inter professionnel. Activite b2b
***
Dans les faits, sauf frais et alcools qui sont differemment réglementés, c'est invérifiable, même si le supermarché peut s'opposer a cette vente de part le nature professionnelle du client (96-588)
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
110