Un fusil d'assaut "LGBTQI+ approved" !

... on a le droit de faire des blagues sur le sujet où on finit en camp de rééducation avec Dieudo ?
2 171 vues

... on a le droit de faire des blagues sur le sujet où on finit en camp de rééducation avec Dieudo ?

Envoyé par Libel le 4 janvier 2020 à 11h36

+ 0 -

Ombreloup Lombric Shaolin

C'est quoi l'explication ? Un photoshop raté, ou une vrai kalash bizarre ?
+ 4 -

Oblivionis En réponse à Ombreloup Taret

C'est une arme a usage unique. Tu tires une fois, et tu changes d'arme.
+ 14 -

fwan6 En réponse à Oblivionis cabwL

Une sorte de plan cul, quoi.
+ 0 -

le-long-brick En réponse à Oblivionis Longbric

C'est ce qui s'appelle "passer l'arme à gauche".
+ 5 -

Grand_Ma En réponse à Ombreloup Vermisseau

Dans la chronique satirique du numéro de l'hebdomadaire IDF Bahaman du 8 décembre 1982, cette photo amusante a été publiée. Le Galil sur la photo est bien réel. Le système de gaz (tube et piston) a été retiré du fusil et le canon a été plié «en conséquence». Cette «nouvelle», comme vous l'avez peut-être deviné, n'était pas un véritable reportage. C'était une chronique satirique hebdomadaire intitulée «Sur le mur», qui signifie littéralement «à la frontière», mais une traduction plus précise signifie «la frontière». Naturellement, c'est une blague

Un faux fusil a été fabriqué par nul autre qu'Israël Galil, l'inventeur de Galil, pour une colonne satirique. Le fusil était un Galil AR modifié avec un canon ridiculement incurvé et un avant-bras vertical attaché au lieu d'un avant-bras conventionnel. Il n'y avait ni piston à gaz dans le cadre du boulon ni tuyau à gaz. Tout est retiré pour obtenir la clairance thoracique décrite. Sur l'une des photos, le fusil n'a pas de crosse.
+ 0 -

le-long-brick Longbric

Dieu merci, ni Lolo Ferrari, ni Chelsea Charms n'ont fait leur service militaire !
+ 10 -

Funstrip Asticot

Lapin pour le rapport entre le fichier et son titre et sa description
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
38