Vous en reprendrez bien un petit avant de partir ?

Chargement du lecteur...
Rejouer
Fermer
Ce contenu contient des scènes violentes et pourrait heurter votre sensibilité. Vous devez être majeur pour y accéder. Cliquez ici pour afficher le contenu.
2 101 vues

Pas cher le carreau d'une 205 de toutes façon.

Envoyé par compte_suppr64847 le 7 décembre 2019 à 13h00

+ 6 -

Phyleas Asticot

Ca ressemble plus a une 106 et ils avaient peut etre pas paye le parcmetre ?!
+ 2 -

le-long-brick Longbric

"C'est pas moi !... C'est ma soeur qu'a cassé la machine à vapeur..."
+ 2 -

Ski-walker En réponse à le-long-brick Lombric

Ta gueule, ta gueule, ta gueule !
+ 3 -

Lampyre-des-sens Vermisseau

Témoignage de l'auteur de la vidéo sur Twitter : "Je viens de sortir de 24h de GAV, ce jeudi 5 décembre après le gazage au blocage du stade Océane au #Havre. On entend bien le policier dire qu'il cherche les cartouches de LBD ! J'ai été extirpé de ma voiture par la fenêtre.."
https://mobile....049528452173824
+ 16 -

gobes Jeune asticot

Moi ce qui m'étonne, c'est que les jeunes découvrent que les CRS sont violents contre des manifestants pacifiques, voire des non manifestants, alors que ça a tjr été comme ça...
Depuis mai 68, je crois qu'il n'y a pas eu une seule manif d'envergure ou il n'y a pas eu de "bavure"... La nouveauté depuis les années 2000 ce sont les lbd. Avant il y avait seulement le tonfa (donc contact direct), et les blessures étaient différentes (plutôt gros hématomes et côtes cassées) mais globalement, rien n'a changé en 60 ans.

Demandez aux vieux, étudiez ces temps où notre vie n'était même pas en projet, c'est vachement intéressant et on remarque très vite que quoi qu'on fasse, le citoyen se fait enculer.

Sur un autre post qqn parlait d'aller emmerder les dirigeants, mais que ça finirait en guerre civile... Ça mérite réflexion...
+ 0 -

Phyleas En réponse à gobes Asticot

Ouais rien de nouveau, juste les reseaux sociaux. Et a l'epoque ils tiraient a balles reels.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
84