Trois trous noirs supermassifs

4 438 vues

Observations de la galaxie irrégulière NGC 6240.

"Comme nous l'expliquait récemment l'astrophysicien Romain Teyssier, il est désormais admis que le processus principal à l'origine de la croissance des galaxies et des trous noirs supermassifs fait intervenir des courants froids d'hydrogène et d'hélium qui semblent canalisés par des filaments de matière noire."

J'aurais pensé à du méthane.

Envoyé par tigana le 3 décembre 2019 à 20h13

+ 5 -

Graouh Asticot

En rapport à la description : "Mais oui c'est claaaaaaire" :accent congolais:
+ 1 -

le-long-brick En réponse à Graouh Longbric

Pwésentement, jé né connaissais qu'un twou noi' commençant par bok, c'était Bokassa, mais il est mo't !
+ 75 -

Astre_radieux Ver luisant

Je vote + afin que les observateurs extérieurs pensent avoir affaire à une communauté très intelligente.
+ 4 -

Kudsak Vermisseau

Je demande une photo de la fusion de ces trois trous noirs, sinon je n'y crois pas !
(qu'ai-je fait ?)
+ 8 -

Acide Doublombrik

Quand j'ai vu le titre, je me suis dis que tu avais oublié de mettre la croix rose
+ 4 -

Tezota En réponse à Acide Lombric

Pareil! J'attendais presque à voir Thiche nous balancer la source et la bio des trois super-nanas!
+ 19 -

nimajneB LoMBriK addict !

J'ai bien aimé le passage sur le processus de contraction gravitationnelle des globules de Bok, je trouve qu'on en parle pas assez souvent.
+ 1 -

Krogoth LoMBriK addict !

"désormais admis" oui, par quelques astrophysicien qui utilisent la réthorique pour faire adhérer à leur opinion.

Autrement "sur le point de fusionner" peut être mais pas avant quelques millions d'années...
+ 1 -

wizzz Jeune asticot

Oui enfin, c'est bien beau mais cela ne veut pas dire pour autant que les collisions suivies de fusions entre galaxies ne jouent aucun rôle...
+ 0 -

BonPublic En réponse à wizzz Vermisseau

J'allais le dire.
Merci.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
39