Route bloquée par une manifestation

Chargement du lecteur...
4 345 vues

Est-ce un avion, est-ce un oiseau ? Non, c'est un portable...

Le monsieur demande à ce que la route ne soit pas bloquée quand des gens doivent aller travailler. Enfin ça, c'est l'esprit. Pour la forme...

Envoyé par phil_good le 19 octobre 2019 à 17h00

+ -6 -

marmelade2 Vermisseau

Quand les bisounours manifestent.
+ 4 -

Thywaz En réponse à marmelade2 Lombric

Tu préfèrent ceux qui pètent des vitrines j'imagine ? :)
+ 1 -

marmelade2 En réponse à Thywaz Vermisseau

Le message passe mieux.
+ 7 -

Cloudh Vermisseau

C'est l'un de ses internes préférés.
Image de Cloudh
+ 11 -

GeTRoGuE Lombric

Le mec est en blouse d'hôpital.

Si ils bloquent l'accès a un Hôpital. ils bloquent l'accès pour les éventuelles ambulances qui amèneraient un patient.

Réponse proportionné je dirais. Avoir des revendications c'est bien, ne pas entraîner la mort de quelqu'un c'est mieux.
+ -12 -

Libel En réponse à GeTRoGuE Vermisseau

En Inde, 1 millions de jeunes arrivent sur le marché de l'emploi chaque mois. Ton truc d'"hôpital", tu ne le sais pas encore, mais c'est un truc de riches. Foncièrement la société n'en a pas besoin. Macron le sait pour toi par contre. Ça s'appellera bientôt clinique et l'hôpîtal reprendra son sens premier :

HÔPITAL, -AUX, subst. masc.
A. − Vieilli
1. Maison hospitalière où l'on recevait les pèlerins, où l'on soignait gratuitement les malades, les infirmes, les vieillards indigents. L'hôpital de l'Hôtel-Dieu à Paris. Ils y ajoutent un hôpital pour y recevoir les étrangers et les pélerins (Chateaubr., Génie, t. 2, 1803, p. 474).La Charité est un hôpital, un hôtel-Dieu qui ramasse toutes les misères du monde (Péguy, Myst. Sts Innocents,1912, p. 19) :
1. ... l'hôpital continua de recevoir toute sorte d'épaves. Là mourut le pauvre Pierre Renan, ton oncle, qui mena toujours une vie de vagabond... Renan, Souv. enf.,1883, p. 23.
2. Vieilli. Maison de correction. ,,Mettre une fille de mauvaise vie à l'hôpital`` (Ac. 1835, 1878). ,,La mettre dans une maison de force`` (Ac. 1835, 1878).

https://www.cnr...inition/hopital

Le 2e sens, le B, celui que tu prends pour acquis ici, n'est apparu qu'avec la France "industrielle", conquérante, et surtout "riche" de ses colonies.
+ 0 -

turlututuchapopointu En réponse à Libel Jeune lombric

POURRITURE COMMUNISTE !
+ -1 -

Nilark Vermisseau

Faut que tous ces gamin communistes dopé à la connerie démocrato-écologique aille mourir dans une citerne remplie de jus fachisme .
+ 3 -

_pepe_ En réponse à Nilark

Il se trouve que ces jeunes décérébrés, qualifiés de « communistes » par les influenceurs médiatiques autorisés, sont en fait le plus souvent affiliés à des mouvements qui se présentent ostensiblement comme anti-communistes.

Il faut croire qu'aujourd'hui le communisme est devenue la plaie absolue, puisque les députés européens ont récemment légiféré afin de le désigné comme la cause de la seconde guerre mondiale, avec le nazisme (... ce qui impose quand même de mettre à au feu tous nos manuels d'Histoire).
+ 7 -

Bob_Bob En réponse à _pepe_ Vermisseau

Merci pour cette information, je ne l'avais pas vu passer. J'ai trouvé le texte de la résolution, c'est effarant !
https://blogs.m...e-et-la-memoire le texte est au bas de l'article.
+ -4 -

Nilark En réponse à _pepe_ Vermisseau

Oui du coup je note que le l'humour par l'absurdité c'est pas fait pour toi >
+ 5 -

_pepe_ En réponse à Nilark

J'avais saisi le second degré. Mais ça m'a fourni le prétexte de faire un commentaire sur le sujet.

Je connais un paquet de monde qui tiendrait ce type de propos très sérieusement.
+ 0 -

Nilark En réponse à _pepe_ Vermisseau

Oui les bfn_tv fanboy :p je connais ma famille est remplie de ces gens la
+ 2 -

Offerus En réponse à _pepe_ Ne pas prendre au sérieux

C'est marrant, les rouges expliquent en permanence que l'URSS n'avait rien à voir avec le vrai communisme mais montent au créneau pour la défendre dès qu'elle est historiquement mise en cause.
+ 7 -

Scramoustache En réponse à Offerus Vermisseau

Sans défendre l'URSS. Dire que la 2° GM est due au pacte germano-soviétique, c'est faire un énorme raccourci et oublier la paix de Versailles, qui d'une part accable l'Allemagne et d'autre part oublie l'Italie. Mussolini accède au pouvoir en 1922, entre autre à cause du ressentiment laissé par cette paix. Hitler s'inspirera très largement de ses méthodes. Il ne faut pas oublier le laxisme des dirigeants franco-britannique de l'époque, la non-participation à la guerre civile espagnole, les accords de Munich, ... Bref le pacte germano-soviétique est loin d'être l'élément prépondérant du déclenchement de la 2ème GM.

Mettre sur un plan d'égalité l'URSS et l'Allemagne nazie pour la 2ème GM, sans mettre en cause les démocraties françaises et britanniques, sans mettre en cause les dérives capitalistiques qui ont conduit à la crise de 29, sans mettre en cause le patriotisme qui conduit à la 1ère GM avec les conclusions qu'on lui connaît ; c'est faire fi de la réalité historique et c'est réécrire l'histoire. Il y a bien assez de points sur lesquels condamner l'URSS sans avoir besoin d'en inventer.
+ 2 -

TheMetroidPrime En réponse à Offerus Verxit

En Anglais, ils ont un mot pour désigner ces gens. Les "tankies".
Les mecs pleins de sels qui débarquent dès que tu parle des gens qui crèvent de faim dans la campagne vénézuélienne, de la répression au Nicaragua, des exécutions par Che Guevara, de l'Holodomor, etc.
+ 2 -

_pepe_ En réponse à TheMetroidPrime

Il y a aussi plein de mecs qui débarquent dans le discussions dès que tu parles d'anti-communisme primaire, mais que tu n'entends plus quand il est question des atrocités perpétrées sur les continents américains, généralement avec l'aide de la CIA, par les régimes animés par les politiques qu'ils soutiennent (c.f. Pinochet et consort). Ceux-là, on les appelle plus généralement des « trolls ».

(NB: au Venezuela, c'est surtout le régime en place qui permet aux gens de survivre dans les campagnes, en dépit des embargos imposés par les États-Unis et ses alliés dans la région et des factions pro-capitalistes et pro-étasuniennes qui sabotent le pays et fomentent des complots armés pour en prendre le pouvoir avec le soutien des pays occidentaux.)
Image de _pepe_
+ 0 -

TheMetroidPrime En réponse à _pepe_ Verxit

Il n'y a pas d'embargo sur les produits alimentaires.
Les sanctions visant autre chose que des personnalités en particulier n'ont commencé qu'en 2017, quand la crise économique, l'hyperinflation et la malnutrition étaient déjà bien installées.

En outre, pourquoi les campagnes aux terres fertiles auraient-elles besoin d'aide gouvernementales si ledit gouvernement les laissaient disposer de leurs moyens de productions (aka des terres fertiles) à leur guise ?

Lesdites campagnes se vident faute de... tout, y compris ce qu'ils produisent. Le monde rural est la principale source de l'exode vers les pays limitrophe.

Ta logorrhée est précisément celle d'un tankie. Le genre de mec à la vision tellement manichéenne que n'importe quel type de régime trouvera grave à ses yeux tant qu'il se positionne contre le grand Satan américain et surtout les très vilains salauds de riches.
Petit rappel qu'il aura fallu 1973 Soljenitsyne pour que les rouges en France veuillent bien accepter de condamner l'URSS. Même lors du printemps de Prague et la répression de la Hongrie, on trouvait des tartuffes dans ton genre pour se lancer à la défense des soviétiques d'où l'origine du mot "tankie". Les mecs pour qui le colonnes de chars ne posent pas de problème parce que "les capitaliss" et "la Céhiha".
+ 0 -

_pepe_ En réponse à TheMetroidPrime

Et ta logorrhée est celle d'un Honker, c'est-à-dire un type payé par le régime pour troller les discussions politiques et y imposer les idées de la propagande officielle.

De toute évidence, tu n'as jamais mis les pieds au Venezuela. Ce pays est en voie de développement, et n'a donc rien à voir avec la Beauce ni avec la Ruhr. Il doit importer 60% de ses produits agricoles, s'aidant en cela de sa manne pétrolière, mais dépend par conséquent du bon vouloir des pays étrangers, et notamment des États-Unis.

Pour ma part, j'y ai travaillé et j'y ai gardé des contacts avec des gens qui ont connu tout à la fois les régimes de Pérez, de Chavez et de Maduro. Pérez, qui était ultra-libéral, a ruiné la population et a ordonné à l'armée de tirer sur la foule. Chavez et Maduro apparaissent donc comme un bien moindre mal, même si leurs régimes ont été passablement corrompus par les pays occidentaux (j'en sais quelque chose pour avoir bossé dans une grosse entreprise française qui en a bien profité), assurément poussés par la nécessité de rester « compatibles » avec les capitalistes qui les nourrissaient (car le pétrole ne se mange pas) mais qui aujourd'hui leur imposent des embargos.

Quant à toi, le mec qui vomit les « communiss », je me demande combien de temps ça te prendra avant de condamner les dictatures et les guerres capitalistes qui massacrent les populations, encore aujourd'hui, en 2019.
+ 1 -

_pepe_ En réponse à Offerus

Pourtant, je connais bon nombre des « rouges » qui, en France, continuent de défendre le communisme mais qui ont depuis longtemps condamné l'URSS.

Par ailleurs, encore aujourd'hui certains s'empressent d'intervenir dans les débats pour faire oublier ou nier le fait que les régimes fascistes sont d'ardents défenseurs du capitalisme, ou que le parti nazi se présentait à l'époque comme socialiste.

La mauvaise foi et la rhétorique politicienne empêchent malheureusement souvent de faire la part des choses, comme notamment reconnaître que les régimes politiques endossent des responsabilités indépendantes des doctrines économiques qu'ils mettent en œuvre. Ceux qui fustigent avec raison Staline ou Mao sont souvent aux abonnés absent quand on commence à évoquer l'un ou l'autre des nombreux dictateurs capitalistes sanguinaires de notre Histoire... ou actuels.
+ 0 -

TheMetroidPrime En réponse à _pepe_ Verxit

Lis Mussolini et ose dire que le mec était libéral de quelque manière que ce soit.
Hitler avait un programme aussi, si pas plus social que le Front Populaire.

"Tout dans l'Etat, rien contre l'Etat, rien en dehors de l'Etat."

Capitalistes, mon cul.
National Socialisme et Fascisme sont des mouvement progressistes, socialiste, et surtout nationalistes impérialistes. Leur degré de socialisme est largement plus bas que celui des Bolcheviks, d'où l'appui des capitalistes, choisissant le moindre mal au vu de leurs intérêts.

Par ailleurs, contrairement aux communistes, ni fascistes ni nazi n'ont commis leurs atrocités au nom de la répartitions des richesses et des moyens de production. Si tu veux trouver des mecs comme ça, il va falloir aller chercher Pinochet (chez lui c'est assez explicite), et Franco dans une moindre mesure.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à TheMetroidPrime

Mon propos consistait justement à dénoncer les discours comme le tien, basé sur des biais, des mensonges et des amalgames.

En l'occurrence ici quand je te parle de capitalisme, toi tu me réponds sur le libéralisme, comme s'il s'agissait de la même chose. Or, les ultra-libéraux d'aujourd'hui n'ont rien à voir avec le libéralisme du XIXème siècle. Prôner la liberté des individus et vouloir mettre l'État au service des peuples, ça n'est assurément pas la même chose que soumettre cet État aux pouvoirs de l'argent et à la loi de la jungle.

Il s'agit finalement d'une arnaque sémantique similaire à celle qui réduit le communisme à la dictature de Staline.

Mussolini et Hitler n'étaient pas libéraux, assurément, ils étaient juste des promoteurs du capitalisme. Il se trouve que leur idéologie politique commune a justement été portée sur le papier en 1938, dans le but d'en produire une forme juridique (notamment par un certain Walter Hallstein, futur co-père fondateur de l'UE et premier Président de la Commission Européenne). Au-delà du dirigisme d'État et de l'avénement d'une Nouvelle Europe supranationale, l'un des principaux points de leur programme consistait à assujettir le régime, et notamment l'aspect social, au pouvoir du capital.
+ 1 -

Nilark En réponse à capitaine_rectum Vermisseau

j'ai pas comprit , mais np x)
+ -24 -

Libel Vermisseau

Hi hi le gars, il en est apparemment à plus de trente années passées sur cette planète, et il est capable à son âge de se mettre dans cet état ? WTF ! ... il a rien compris ! Il doit même pas savoir pourquoi il se lève le matin bosser, voire, il ne s'est même pas poser la question, obéissant à Papa-Maman-LaSociété.

A se demander comment devraient se comporter au quotidien ceux qui sont nés dans un pays du tiers-monde où rien que trouver de l'eau potable est difficile...

Ah oui, pardon. Ceux-là, ils sont moins cons que ce monsieur : ils se lèvent et ne se font plus chier : ils vont direct dans le pays du monsieur, qui, obnubilé par sa petite personne n'est même plus capable de voir qu'il n'y a plus de frontière à son pays... malgré ses impôts !

Hi hi, en résumé il devrait revoir ses priorités dans la vie et venir à la manif !
+ 0 -

capitaine_rectum Vermisseau

ahahahahah bien fait :D
+ -1 -

Roland Jeune lombric

Un peu de contexte :
https://twitter...689650574622722
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
70