Le nucléaire, c'est pas fini

3 829 vues

Je poste ceci purement en raison de la quantité de sel produite par mon corps et des points de QI perdus lors du visionnage des élucubrations avec la Parisienne Teubée postées plus tôt aujourd'hui au sujet de l'énergie nucléaire.

Le Réveilleur, doctorant en sciences de l’environnement, réalise en ce moment une série de vidéo dédiée à cette énergie. Il en a par ailleurs réalisé sur d'autres types de production d'énergie, que je vous invite à visionner également.

Envoyé par TheMetroidPrime le 25 septembre 2019 à 19h34

+ 2 -

Jackyzgood Lombric

Le plus gros problème avec le terme nucléaire c'est que la plus part des gens ne savent pas ce qu'il signifie. Par définition ce sont tous les phénomènes qui touche au noyau de l'atome. De ce fait une IRM fait partit de la branche de la physique nucléaire. La radiothérapie ou PET scan également.

En ce qui concerne l'énergie nucléaire il faut regarder cette image pour se rendre compte :
https://upload....sotopes.svg.png
En théorie, tous les isotopes qui ne sont pas de couleurs noir peuvent potentiellement être utilisés pour produire de l'énergie.

C'est donc un sujet extrêmement vaste, mais certaines personnes ne se renseignent pas, mettent tout dans le même sac et crient : "NON AU NUCLÉAIRE !". Ce qui est, de mon point de vue, tout aussi absurde que de vouloir interdire le monoxyde de dihydrogène ...
+ 3 -

Enderion En réponse à Jackyzgood Vermisseau

Et moi je dis non au monoxyde de dihydrogène !
http://www.dhmo...ench/facts.html

On nous cache des choses ..
+ 2 -

NukeAgonie En réponse à Jackyzgood Vermisseau

Jackyzgood :" "certaines personnes ne se renseignent pas, mettent tout dans le même sac et crient : "NON AU NUCLÉAIRE !"."

Mais c'est surtout les personnes les plus renseignées qui disent "NON AU NUCLÉAIRE !". Comme, par exemple, en France, le Professeur Basdevant ( physicien français, enseignant, auteur de manuels de physique et de livres d'histoire des sciences. Ancien élève de l'ENS, il a été de 1975 à 2005 professeur de physique à l'École polytechnique, où il a enseigné la physique quantique à des générations d'élèves, et par ailleurs présidé le département de physique.)

Énergie nucléaire, avec James Rich et Michel Spiro, Éditions de l’École polytechnique, 2002
Maîtriser le nucléaire : Sortir du nucléaire après Fukushima, Eyrolles, 2012, 2e édition
Que sait-on et que peut-on faire après Fukushima ?, Eyrolles, 2011, (ISBN 978-2-2121-3286-1)
Maîtriser le nucléaire : Sortir du nucléaire après Fukushima, Eyrolles, 2012 (ISBN 978-2-212-13436-0)

Et puis il y a aussi les Allemands qui ont dit non au nucléaire. Et d'autres pays :

1.Pays ayant renoncé à la production d'électricité d'origine nucléaire
1.1 Allemagne
1.2 Belgique
1.3 Italie
1.4 Suisse
2 Pays envisageant de renoncer à la production d'électricité d'origine nucléaire
2.1 Espagne
3 Pays ayant renoncé à un moratoire sur l'énergie nucléaire
3.1 Suède
4 Pays n'envisageant pas la production d'électricité d'origine nucléaire
4.1 Australie
4.2 Autriche

Bon, c'est de la source wikipédia, faudrait vérifier, mais je pense que c'est correct. Et les japonais et les ukrainiens il ne sont plus trop chauds pour le nucléaire paraît-il. Allez savoir pourquoi! Les populations sont versatiles. Ils n'ont jamais eu de chance, les japonais, avec le nucléaire, il faut dire.
+ 2 -

TheMetroidPrime En réponse à NukeAgonie Verxit

La consensus scientifique est pro-nucléaire. Vos arguments ne sont pas différents des climatosceptiques qui parviennent à trouver quelques scientifiques d’accord avec eux.

By the way, la moitié de l'électricité Ukrainienne est nucléaire, et au Japon, le gouvernement a prévu d'augmenter la part du nucléaire de 20% d'ici 2050.

Vous faites du cherry picking et ne savez pas de quoi vous parlez.
+ 0 -

NukeAgony2 En réponse à TheMetroidPrime Vermisseau

Ouais ben le consensus scientifique n'est pas arrivé en : Allemagne
Belgique, Italie Suisse Espagne Suède Australie Autriche.

C'est peut-être parce que sont tous des pays pauvres,où les gens sont sous-éduqué et les gouvernements n'ont pas d'argent. Et le consensus a amené le France à déclarer vouloir baisser la part du nucléaire à 50%. Va falloir crier plus fort pour se faire entendre. Je ne sais pas si ce sont les gens qui sont devenu sourds ou bien par exemple EDF qui ne parle pas assez fort. Faut dire qu'ils ne la ramènent pas en ce moment chez EDF, avec leur milliards de déficit. De fait, c'est la faillite j'ai l'impression. En tout cas, c'est pas la forme :

( http://www.lefi...ncais-20190925)
+ 2 -

lescouet En réponse à NukeAgonie Vermisseau

regarde les mines de lignite en Allemagne et tu relativise en te disant que le nucléaire c'est pas si mal :/
+ 2 -

NukeAgony2 En réponse à lescouet Vermisseau

Oui, c'est ça la force du nucléaire :les autres solutions ne sont pas parfaites. ça prolonge l'illusion que le nucléaire pourrait être une solution. Mais quand les hydrocarbures liquides dégringoleront (ça ne va pas tarder), on verra que le nucléaire ne remplacera pas grand chose. Il fera partie des problèmes à gérer.
+ 2 -

lescouet En réponse à NukeAgony2 Vermisseau

Personne ne dit que le nucléaire est une solution illimitée dans le temps, un jour cette filière manquera elle aussi de ressources, tout comme on manquera de pétrole/gaz/charbon. Mais à une échelle de temps beaucoup plus longue. Dans ses conférences, Mr Jancovici, donne une durée de 1000 mille ans de stock à la vitesse d'extraction actuelle. Cela permet une transition vers d'autres moyens de production d'énergie décarbonée beaucoup moins brutale que si on se prive de cette ressource.
Tant qu'on n'a pas de technologie permettant de stocker en grande quantité l’électricité, on ne peut pas s'appuyer sur des ressources intermittente pour avoir de l’électricité en continue à notre niveau de consommation actuel.
+ 3 -

DrDre En réponse à lescouet Vermisseau

En fait les réacteurs à neutrons rapides refroidis au sodium sont aussi une bonne solution : capables de consommer une bonne partie des déchets des actuels réacteurs, techno pas trop lointaine (on a eu Superphenix il y a un petit paquet d'années, les Russes en ont quelques un connectés à leur réseau, donc on n'est pas dans le rêve de scientifique perché, ...)

Mais bon, en France on préfère arrêter Astrid et mettre 9 milliards par an pour du vent et du soleil (un EPR c'est autant mais sur 10 ans)
+ -2 -

NukeAgony2 En réponse à DrDre Vermisseau

Et il n'y a pas qu'en France que l'éolien et le solaire aspirent de plus en plus de fond. Déjà en
Allemagne, le nucléaire, c'est fini. Aux USA, là où les centrales devraient pousser comme des champignons ( nucléaires :-)! ), ben rien ne se passe. Au contraire, la moitié des centrales, pourtant amorties depuis longtemps, ne sont pas rentables. Les gens qui critiquent le nucléaire s'acharnent toujours sur les risques liés à la radioactivité. Mais ils oublient un peu vite l'aspect financier. Il y a 2 ans, il y a le comptable d'EDF qui est partit comme s'il avait vu un fantôme quand on lui a expliqué qu'on poursuivrait la construction de l'EPR d'Hinkley Point. C'est exagéré : le réacteur en Finland et le réacteur de Flamanville aussi ont dérapé de plusieurs milliards. Mais tant que les états sont là pour renflouer indéfiniment les caisses, la petite musique de l'électricité nucléaire pas chère pourra continuer de jouer. Et il n'y a pas en s'en faire, car les états seront toujours là, aucune crise financière n'est à redouter, surtout depuis 2008. Les banques sont solides et les états prévoyants. Et aucun état dans le monde ne va se trouver en difficultés pour gérer le fardeau de la sécurité nucléaire ni le fardeau de la gestion des déchets. Ouf! On peut dormir tranquille......
+ 1 -

DrDre En réponse à NukeAgony2 Vermisseau

On a un peu de mal à suivre votre logorrhée.

Le nucléaire rentable existe, le problème d'Hinkley Point et la rémunération exagérée du capital à cause du risque lié à l'incertitude politique sur le nucléaire.

Factuellement, l'énergie nucléaire est sûre, propre et, sous réserve qu'on sache garder un cap politique sur la durée, rentable.

Bon après rien qu'avec votre pseudo on sait qu'il ne sert à rien de discuter avec vous, vous n'êtes pas dans l'échange
+ 1 -

Jackyzgood En réponse à NukeAgonie Lombric

Merci pour ta réponse, car elle est un parfait exemple de ce que j'ai écris !

Tu remarquera que dans mon commentaire je ne dis pas si "le nucléaire" c'est bon ou mauvais, mais simplement que c'est un sujet extrêmement vaste et qu'il faut donc bien préciser de quoi on parle quand on crie "NON AU NUCLÉAIRE !"

Je vais te donner mon point de vue pour que tu comprenne à quel point ton commentaire est inutile. Si tu me demande si je suis pour ou contre le nucléaire, je te répondrai que je ne vois pas comment on pourrait éteindre le Soleil ! Car oui le Soleil est un immense réacteur nucléaire et rien que pour cette raison je ne peux pas dire que je suis contre le nucléaire.

Si tu me demande ce que je pense des centrales nucléaires actuelles, je te répondrais que c'est de la grosse merde et qu'il faut penser à les fermer pour se tourner vers une autre source d'énergie que l'uranium. J'insiste sur le fait que je parle des centrales consommant de l'uranium, car de ce que je sais les réacteurs à thorium (qui est plus abondant que l'uranium) sont plus fiables et produisent des déchets qui sont mieux gérable. Se tourner vers des réacteurs à thorium est donc de mon point de vue une solution acceptable, mais tu remarquera qu'on reste dans le domaine du nucléaire ! Le mieux serait d'arriver à maîtriser la fusion nucléaire, l'hydrogène étant très très abondant et le déchet de cette réaction est l'hélium totalement inoffensif. La meilleure solution à mes yeux est donc également nucléaire.

Voilà pourquoi je trouve que ton commentaire est un parfait exemple. Tu as supposé que j'étais pour les centrales à l'uranium car tu mets tout dans le même sac.
+ -1 -

NukeAgony2 En réponse à Jackyzgood Vermisseau

Merci pour ta réponse, car elle est un parfait exemple des balivernes trimbalées sur le sujet depuis des années.

Tu remarquera que dans mon commentaire je ne dis pas si "le nucléaire" c'est bon ou mauvais, mais simplement que les personnes les plus actives contre le nucléaires sont souvent les plus renseignées sur le sujet. Contrairement à la thèse que tu présentes, éventée depuis des lustres.

Ça fait 50 ans que la filière nucléaire existe, et ça fait 50 ans qu'on essuie des plâtres (pas de solutions pour les déchets, pas de modèle économique viable sans les subventions de l'Etat, ni en France, ni aux USA.....). C'est un sujet extrêmement vaste, mais les personnes qui écrivent « NON AU NUCLEAIRE ! » ce n'est jamais contre les applications médicales qu'elles s'opposent. Mais tu fais semblant de le croire.

Je vais te donner mon point de vue pour que tu comprennes à quel point tes commentaires sont inutiles. Si tu me demande si je suis pour ou contre le nucléaire, je te répondrai que ce n'est pas la question :la question est de connaître les implications à court et à long terme, les bénéfices et les risques...de la filière nucléaires actuelle. (Ce sont les arguments qui comptent, et non pas un point de vu partisan, par nature d'un point de vue). Vu que ça a un rapport direct avec l'état présent et futur de notre économie et notre sécurité (les 2 étant liés). Et ça n'a vraiment aucun rapport avec un éventuel moyen d' « éteindre le Soleil ! » Tu as la naïveté de croire que tu nous ferais découvrir que : «  oui le Soleil est un immense réacteur nucléaire et rien que pour cette raison je ne peux pas dire que je suis contre le nucléaire. ». Comme je te l'ai écris plus haut, ton effet de manche est dépassé depuis 50 ans. A l'époque le mot « nucléaire » pouvait encore faire peur à une partie de la société (française dans notre cas) tout à fait ignorante sur la question. Mais pas au point de refuser la bombe nucléaire et le programme électronucléaire le plus ambitieux au monde. On fait plus peureux et plus anti-nucléaire ! Et depuis, il y a eu 50 ans de vulgarisation et de communication sur ce sujet, surtout en France, pays le plus nucléarisé au monde (en% d'électricité). Et surtout berceau d'Iter. Tu insistes : « Le mieux serait d'arriver à maîtriser la fusion nucléaire » Difficile de faire plus inutile comme assertion. Et après c'est le dérapage : « hydrogène étant très très abondant et le déchet de cette réaction est l'hélium totalement inoffensif. La meilleure solution à mes yeux est donc également nucléaire. » L'hélium est  inoffensif, donc c'est bon pour poursuivre les investissements dans la filière nucléaire actuelle ? J'ai l'impression que tu mélanges le nucléaire de fusion (risques très faibles, mais encore purement à l'état de projet) et le nucléaire de fusion (avec des dizaines de réacteurs dans le monde, avec un intérêt économique avéré mais aussi des risques de type Tchernobyl ou Fukushima avérés, ainsi que les déchets). Tu te poses en donneur de leçon, mais c'est toi qui mélange joyeusement l'un avec l'autre pour asséner ton avis à l'emporte-pièce ( "rien que pour cette raison je ne peux pas dire que je suis contre le nucléaire" Du grand n'importe quoi!). C'est après des décennies de recul sur la filière que les gens écrivent : « NON AU NUCLEAIRE !» comme l'exemple d'un professeur de Physique de Polytechnique rappelé dans un commentaire précédent. En fait, l'ignorant c'est peut-être bien toi.
En France, les fissures s'agrandissent  : abandon du projet Astrid. Et tiens : petit article tout frais du jour, pour la route :

http://www.lefi...ancais-20190925
+ 0 -

Jackyzgood En réponse à NukeAgony2 Lombric

Si tu n'as pas compris ce que j'ai voulu dire en répondant à ton commentaire je réexplique :

Mon premier message n'était qu'un appel à la prudence, aucune prise de position, je ne fais que parler du MOT nucléaire et ce qu'il peut signifier.

Dans ta réponse, tu cites plein de sources (et c'est très bien), mais elles font justement l'amalgame que je dénonce dans mon premier commentaire :

"Énergie nucléaire, avec James Rich et Michel Spiro, Éditions de l’École polytechnique, 2002"
De quel source on parle là ? J'ai mis un lien vers une image dans mon premier commentaire, pour montrer la diversité des sources potentielles.

"Maîtriser le nucléaire : Sortir du nucléaire après Fukushima, Eyrolles, 2012, 2e édition"
Maîtriser LE nucléaire : Sortir DU nucléaire ... Il n'y a qu'un seul domaine ? Si ce n'est pas le cas il faut préciser. Je conviens par contre que vu qu'il est fait mention de Fukushima, on se doute que l'auteur doit parler des centrales actuelles. Mais je maintiens le fait que le début de la phrase laisse à penser qu'il n'y a qu'une seule façon de produire de l'énergie nucléaire, or ce n'est pas le cas.

"Que sait-on et que peut-on faire après Fukushima ?, Eyrolles, 2011, (ISBN 978-2-2121-3286-1)"
Ici il n'est question que de Fukushima donc il n'y a pas de confusion possible.

Le fait que toutes tes sources vont dans le même sens, dénonce bien ta prise de position. Tu es pour l'arrêt des centrales nucléaires actuelles. Chose avec laquelle je suis tout à fait d'accord, mais que tu ne semble pas vouloir accepter car tu n'as pas repris ce passage là :

"Si tu me demande ce que je pense des centrales nucléaires actuelles, je te répondrais que c'est de la grosse merde et qu'il faut penser à les fermer pour se tourner vers une autre source d'énergie que l'uranium."

Si j'insiste sur le sens qu'on donne au mot nucléaire, c'est parce que si un jour on arrive à créer un réacteur à fusion nucléaire, ou que l'on commence à construire des réacteurs au thorium, ou comme l'a souligné DrDre qu'on mette en place une centrale capable d'utiliser les déchets des autres centrales tel Superphenix. Si cet amalgame persiste, alors on aura des gens qui continueront à crier : "NON AU NUCLÉAIRE !". Car pour beaucoup de gens, le mot nucléaire fait peur, par méconnaissance et par l'histoire (Tchernobyl, Fukushima etc ...)

Tu as écris : "A l'époque le mot « nucléaire » pouvait encore faire peur à une partie de la société (française dans notre cas) tout à fait ignorante sur la question."
Je te mets au défis de sortir dans la rue et de demander à tous les passants la définition du mot nucléaire. Je suis assez curieux de savoir combien savent de quoi il retourne. Pour ma part, dans mon entourage (famille, amis, collègues), je sais que la majorité ne pourrait pas me définir ce mot, et que par conséquent ils vont l'associer aux incidents qui sont médiatisés.

Tu souhaite qu'on stoppe les centrales nucléaires ? C'est une bonne chose, mais pour arriver à convaincre les gens il faut leur expliquer clairement ce que c'est, ne pas tout mettre dans le même sac, ne pas utiliser des termes comme "LE nucléaire", ou "DU nucléaire", qui laisse penser qu'il n'y a qu'une seule application.
+ 1 -

Nap Vermisseau

"des points de QI perdus lors du visionnage des élucubrations avec la Parisienne Teubée"
ah mais avec de l'esprit critique ça va.
et ça va aussi pas mal au niveau du mépris aussi
+ 1 -

Nap En réponse à TheMetroidPrime Vermisseau

c'était un constat, pas un argument rhétorique.
+ 0 -

34good Vermisseau

Cette vidéo au ton pédagogique et scientifique se veut rassurante et aurait du être diffusée aux japonais début mars 2011. Parce que bien sûr, comme c'est très bien expliqué dans la vidéo, la fission nucléaire est une technologie sans danger (on notera l'efficacité des frontières françaises en la matière). On évitera évidemment d'aborder le sujet complexe, coûteux et douloureux des déchets et du démantèlement.

Bien entendu, un certain nombre de pros nucléaires vonts haïr ce post.

Note: remarquez l'habilité avec laquelle je parle uniquement des centrales à fission et non fusion (car c'est le sujet de la vidéo).

Note2: je doute un poil de l'honnetêté intellectuelle de ce monsieur ne sachant pas prononcer tritium correctement, mais enchaînant ensuite sur l'ignorance des gens ne sachant pas les réels risques de ces mêmes rejets.
+ 1 -

gwen En réponse à 34good Vermisseau

Ne t'inquiètes pas c'est une tendance actuelle que de dire que le nucléaire c'est ecolo...

Sur reddit on considère que vu que ça produit pas de co2, c'est cool pour la planète.
+ 3 -

zainzar En réponse à 34good Vermisseau

Son approche est purement factuelle, il essaye d'évacuer toute opinion.
Regarde sa version longue pour avoir plus de détail.
Il sait pertinemment que le sujet du nucléaire est sensible c'est pourquoi il a prend beaucoup de temps pour sourcer correctement et le plus objectivement possible les informations exposées.
La démarche de sa chaîne est de fournir une connaissance factuelle sur les différents moyen de production d’énergie. Chacun est libre de son opinion basée sur ces faits.
Il n’évite pas du tout la question des déchets et du démantèlement vu qu'il a annoncé les traiter dans des vidéo dédiés. Pour preuve sa dernière vidéo traite justement des déchets.
Personnellement je salut cette démarche qui car elle permet de lever pas mal de Bullshits qu'on peut voir circuler chez les pros comme chez les antis.
+ 0 -

NukeAgony2 En réponse à zainzar Vermisseau

zainzar " Son approche est purement factuelle, il essaye d'évacuer toute opinion (...)
Il sait pertinemment que le sujet du nucléaire est sensible c'est pourquoi il a prend beaucoup de temps pour sourcer correctement et le plus objectivement possible les informations exposées."

Votre approche est purement naïve. Vous devriez savoir pertinemment que rien ne permet de démontrer une supposée neutralité de sa part. Vous pouvez bien vous déclarer neutre ou "factuel" sur un sujet que ça ne démontre absolument rien. Tout un chacun peut bien se soumettre à un effort de pédagogie, sans que, pour autant, cela ne le dédouane de gérer sa subjectivité inhérente à la nature humaine. Vous pouvez d'autant moins prendre de la distance par rapport votre propre subjectivité que vous n'en avez pas même conscience.

Je prends l'exemple d'un post rédigé par "le réveilleur" à la suite de sa video : " Par exemple, toutes les technologies ont besoin d'extraction minière à un moment... qui a un impact sur l'environnement.

J'aurais une préférence pour les technologies qui minimisent les impacts sur l'environnement et sur la santé humaine.

Quel est l'impact des déchets radioactifs sur l'environnement à votre avis ? A quel point ça affecte les écosystèmes ? Combien ça a fait disparaître d'espèces ?"

Le réveilleur ne me semble pas "évacuer tout opinion" là. Son parti pris en faveur du nucléaire n'est nullement dissimulé. Et c'est bien son droit, ce qui est regrettable, c'est de ne pas l'assumer. Un opinion dans un tel débat de société devient intéressant quand chaque participant avance des arguments construits et pesés pour l'affirmer, en prenant en compte l'entièreté de la problématique. Sinon on retourne aux propos de comptoirs. A lire les lignes du "réveilleur", les déchets nucléaires ne sont pas une vrai problématique.( Il faudra en aviser notre Prix Nobel de Physique.......) ça fait des décennies qu'à travers le monde, on dépenses des millions de dollars pour trouver un trou dans la Terre pour les enfouir bien profond. On se demande bien pourquoi. De la mine d'uranium jusqu'aux innombrables zones de stockage des déchets, les matières radioactives contaminent tout sur leur passages et sont déjà un formidable fardeau financier. Et il ne fait que grossir au fil des ans. Et ils sont surtout un incroyable fardeau sécuritaire : prolifération, terrorisme, erreur de manipulation, tous les risques sont avérés.
Il y a quand bien même une espèce que les déchets radioactifs vont bientôt faire disparaître : ce sont les naïfs qui s'imaginent qu'on pourra les justifier en faisant croire à la population que le nucléaire va nous épargner le réchauffement climatique, ou bien encore que ça produit une électricité pas chère. Quelles escroqueries! De toute façon, la mayonnaise ne prend pas. Personne au monde ne veut avoir des déchets nucléaires chez soi. Ni à Bure ni ailleurs.
+ 2 -

TheMetroidPrime En réponse à NukeAgony2 Verxit

Le réveilleur base son opinion sur ses sources, à savoir la littérature scientifique, et non des documentaires Arte et des bouquins militants.

Remarquez que vous n'apportez absolument aucun argument tangible et n'usez que d'ad hominem. Vous faites des élucubrations. Absolument aucune espèce n'a disparu à cause du nucléaire.

Si vous voulez en savoir plus sur la gestion des déchets, il vient justement de commencer à aborder le sujet ici: https://www.you...h?v=p0zX8eUW_jQ
+ 0 -

NukeAgony2 En réponse à TheMetroidPrime Vermisseau

Oui, c'est vrai il faut se méfier des bouquins militants, et les documentaires télé un peu vagues. Mais alors se pose la question de la définition de ce qui est "militant" et de ce qui ne l'est pas. Et c'est justement ce que j'indique dans un post précédent : quand bien même j'affirme que "je base mon opinion sur de la litterature scientifique", est-ce que cette affirmation est suffisante en elle-même ?

Est-ce qu'il ne faudrait-il pas plutôt contre argumenter ?

Par exemple : un documentaire grand public affirme que la gestion des déchets nucléaires n'a aboutit à aucune solution durable à ce jour...

ou bien alors que le démentelement des centrales est impossible...


https://www.you...h?v=3tiUm8H2ejw




Au fait, pour le lien de la central française "à la Fukushima":

Inondation de la centrale nucléaire du Blayais en 1999 sur wikipedia...


:
+ -1 -

TheMetroidPrime En réponse à NukeAgony2 Verxit

On répond que la démantèlement des centrales est possible, preuve par l'exemple: http://world-nu...Swedish-reactor
+ 1 -

Garok En réponse à NukeAgony2 Jeune lombric

Personne ne veut des déchets ménagers chez soi non plus, le fameux NIMBY.
Pisque personne n'en veut donc c'est dangereux. Donc je prend des risques mortels en sortant ma poubelle.

Devant de tels arguments fallacieux il convient de recentrer les débat sur la production d'énergie.

Déjà oui en préambule notre consommation électrique est débile, faudrait une équipe qui bosse là dessus, mais bon on a dit production alors concentrons nous.

Les sources :

Les énergies dites renouvelables :
Problème récurant le stockage de l’énergie produite, aujourd'hui les éoliennes et leur batteries de merde sont un fléaux écologique dans les pays extrayant les terres rares,
les panneaux solaires c'est encore pire. De plus les productions éoliennes et marémotrices restent hyper marginales, impossible de produire en masse à ce jour. Piste a continuer d'explorer certains endroit pouvant s’équiper d'engins directement sur le réseau.

Energies fossiles : Ben globalement c'est de la merde, mais ça marche bien et on peut le poser n'importe où suffit de livrer le combustible. Ces usines vont nous faire crever mais de mort lente.

Energie nucléaire : Bon la rentabilité est pas super, ça chauffe plus que ça ne produit de jus, l’intérêt c'est qu'a court terme y a pas trop de déchets. Defaut : les déchets ben faut les remettre dans les mines et c la merde. Ah et quand ça pète c la mort. Technologie suivante : la fusion , qui résout les pb de dechets , faut investir.


En résumant la question ne se pose plus, les énergies non polluantes ça n'existe pas. La version renouvelable est à améliorer mais sans batteries ou panneaux toxiques, le nucléaire est dans l'état actuel la seule source de masse valable et encore faut pas la laisser végéter mais amorcer la transition vers le V2 la fusion.
+ 1 -

NukeAgony2 En réponse à 34good Vermisseau

34good: "On évitera évidemment d'aborder le sujet complexe, coûteux et douloureux des déchets et du démantèlement."
Il existe de nombreux documentaires pédagogiques pour se renseigner sur les déchets radiocatifs. Tiens j'ai trouvé celui là : Déchets, Le Cauchemar Du Nucléaire ("https://www.you...?v=OwrtzGBA8sM), ou encore "Le Nucléaire et la gestion impossible des déchets" https://www.you...h?v=qDnxuUzY-N4

Bon ça n'a peut être pas la crédibilité d'une vidéo d'un youtubeur, mais ça permet d'avoir un point de vue et 2 -3 info grâce aux témoignages d'experts professionnels impliqués dans la filière depuis quelques décennies.
+ 1 -

TheMetroidPrime En réponse à 34good Verxit

Bha justement, au sujet de Fukushima, il a fait ça:
https://www.you...h?v=smGve9f6kpQ

Le monsieur en question est un doctorant en sciences de l’environnement et dédie sa thèse à l'énergie. Tritium est prononcé avec un T en anglais, soit tel qu'on l'entend partout dans le monde scientifique.
Son honnêteté intellectuelle est intacte. Ton usage de sophisme montre que c'est pas le cas de la tienne.
+ 0 -

lescouet En réponse à 34good Vermisseau

Les Japonais ont construit leurs centrales sur des zones à risque du à l'activité sismique, ce qui n'est pas le cas chez nous
+ 1 -

NukeAgony2 En réponse à lescouet Vermisseau

lescouet "Les Japonais ont construit leurs centrales sur des zones à risque du à l'activité sismique, ce qui n'est pas le cas chez nous"

Mais nous, comme les Japonais, nous avons eu une centrale noyée, car la digue était insuffisante, voir https://fr.wiki...layais_en_1999.

Les spécialistes européens des centrales construites en zone à haut risques sismiques, c'est pas plutôt les italiens ?
+ 4 -

zainzar Vermisseau

Il a aussi d’ailleurs une vidéo dédiée aux "morts du nucléaire" qui traite des dangers sanitaire
+ 2 -

Petitprout Vermisseau

"Le Réveilleur, doctorant en sciences de l’environnement,"

En pratique, un doctorat, en France, ça n'a dure que 3 ans (voir 4 ans).
donc il faut bien qu'un jour on finisse par soutenir sa thèse !
et pour lui, ça a été en 2017 (https://tel.arc...r/tel-01668439)

tu peux donc dire: "Le Réveilleur, docteur en sciences de l’environnement"
+ 2 -

Dvil38 Asticot

J'y mets du mien... et je pose ça là...
- l’énergie nucléaire à la base n’était rien d'autre que la façon pour les militaires de produire de l'uranium.
- l'Allemagne, entre autres, passe par la Belgique et la Suisse pour acheter de l’électricité que nous leur avons vendue (donc majoritairement nucléaire)
- Le démantèlement d’une centrale nucléaire produit 80 % de déchets « conventionnels » et 20 % de déchets radioactifs qui, pour la grande majorité, sont des déchets TFA (Très Faible activité et pour schématiser leurs durées de vie radioactive ne dépasse pas les 30 ans) et qu'une centrale produite 10% dans sa globalité de déchets vraiment crado dont une grande partie est retraitée pour resservir...
- Bon pour les incidents du nucléaire je vous laisserais lire c'est trop long à expliquer :
...Incident de blayais
https://fr.wiki...Blayais_en_1999
...Échelle internationale des événements nucléaires
https://fr.wiki...nucl%C3%A9aires
...Site de l'Autorité de Sureté Nucléaire recensent les incidents et accident lié a l’échelle INES (je vous invite a filtrer par niveau dans le filtre +)
https://www.asn...#advancedSearch
- Un de mes préférés dont peu de personnes ont entendu parler même les travailleurs du nucléaire :
https://www.usi...y-croit.N752254
Réduire grave la durée de vie des déchets extrêmement crado du nucléaire...
- Le principe de fonctionnement de nos centrales et basé sur un système de contrôle en "sous-génération de la criticité" ce qui permet en cas de perte de contrôle que la réactivité des réacteurs descende d'elle-même et évite des accidents de sur-criticité (je parle ici de perte de contrôle de la réactivité [Tchernobyl] et non de la perte de contrôle des pompes de circulation d'eau pressurisée comme ils est indiqué durent l'incident du Blayais en 1999)
- Les centrales du type super fenix c’était vraiment trop pour l'opinion publique et pas forcément incorrect de leur part (sodium qui peut exploser au contact de l'air + nucléaire) même si leurs systèmes était grave rentable...
- Les déchets du nucléaire ce n'est pas beau mais au moins on s'est où ils sont ou au pire ceux que vous pourriez trouver que nous ne contrôlons pas sont du même acabit que ceux des autres systèmes de production voir moindre...

je vous mets une image pour faire beau... et penser bien que l'humain est un gros sale qui aime bien son confort et qui en cas de sortie du nucléaire serais quand même bien dans la caca et que ça lui ferais mal au cul de devoir ce privé de son petit confort pour pouvoir aider notre planète, moi inclu.
et avant que l'on me demande oui je suis plutôt pro-nucléaire mais dans le fond j'aimerais aussi vivre comme Tarzan et arrêter de surconsommer électricité et tous le toutime....
Image de Dvil38
+ 0 -

NukeAgony2 Vermisseau

Le nucléaire ce n'est pas ( encore) fini.
Son agonie est très longue, douloureuse et épouvantablement cher.


https://www.cha...-rapport_676219
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
116