Tuto : comment fabriquer du fromage sec

3 701 vues

Par la chaîne "survivre en France"
On ne sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher.

Envoyé par Nap le 7 septembre 2019 à 17h57

+ 7 -

BonPublic Vermisseau

Ahahaha excellent, il aurait des conseils à donner à certains YTbers en terme de clarté d'image, de discours sans "euh", ou musique trop forte.

Bon, par contre, je sais pas si je vais goûter son fromage.
+ 7 -

Nap En réponse à BonPublic Vermisseau

ça va parce que le moisi semble s'être arrêté.
du moisi qui sent mauvais en plus
+ 3 -

Lebizu Vermisseau

Dommage que ses dents ne lui permettent pas de croquer dedans....
+ 2 -

lebaud07

Pour faire du fromage sec:
- acheter un fromage frais
- saupoudrer de sel
- laisser sécher en retournant tous les 2 jours
+ 3 -

g012 En réponse à lebaud07 Asticot

C'est pas "faire du fromage sec" ça, c'est "faire sécher du fromage".
+ 6 -

Black Lombric

Je trouve ça très intéressant. Ce sont des gestes que nos ancêtres ont dû faire des milliers de fois.
+ 0 -

gobes En réponse à Black Jeune asticot

Merde, je t'ai moinsé au lieu de te plussé... Dsl, mon doigt a fourché.
+ 3 -

vYse59 Lombric Shaolin

oui effectivement c'est un peu maladroit, perso j'essaierai avec du citron.

par contre son petit conseil d'utiliser le petit lait pour cuire des patates à purée est pas con :b
+ 3 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

ce type déborde d'énergie....
+ 18 -

Thiche Colonel Chat-Ver

Ma grand-mère maternelle avait des chèvres qu'elle trayait tous les matins. Faut imaginer les fragrances du lait de chèvre porté à ébullition pour le stériliser. Quand j'étais gosse, je ne supportais pas l'odeur de bête qui s'en dégageait. Adulte, j'ai eu l'occasion d'en boire de nouveau et je suis arrivé à la conclusion que j'étais un petit con de merde avec des papilles gustatives de petit trou du cul. En bonus, on avait droit aux œufs fraîchement sorti du cul des poules et à la coquille si fragile qu'elle pouvait se casser si on n'y prenait pas garde. Ma grand-mère faisait aussi du fromage selon ce procédé si ce n'est qu'il y avait deux alternatives. La première consistait à directement manger le fromage à peine démoulé, avec du gros sel en assaisonnement. Le seconde était de plonger les fromages dans un grand bocal rempli de l'huile d'olive et de foutre le tout au sec. Après quelques mois, le fromage était aussi dur que du parmesan et parfumé d'huile. Le truc de riche était de foutre des aromates dans l'huile d'olive afin de parfumer le tout. Fatalement, la conservation avec l'huile d'olive prévenait toute éventualité de moisissure.

... Bon, après, t'es tout jeune, tu découvres ton corps et ses limites que tu veux tester parce que tu croques la vie à pleine dent, et donc tu trouves d'autres utilisation aux chèvres ... Mais c'est pas la question, bande de dégueulasses !
+ 7 -

Nap En réponse à Thiche Vermisseau

y'a pas de "mèèèè"
demande de retrait
+ 2 -

Clancularius En réponse à Thiche Vermisseau

"La seconde était de plonger les fromages dans un grand bocal rempli d'huile d'olive et de foutre"
Mais c'est dégueulasse !
+ 1 -

Thiche En réponse à Clancularius Colonel Chat-Ver

Ouais mais bon, faut dire quand même que ça donne un petit goût de noisette qu'est pas dégueulasse. Puis ça reste bio comme produit.
+ 2 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

En fait il faut mettre la vitesse de lecture sur 1.25 pour l'entendre parler normalement, ça va mieux.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
71