Kan ta vie ne t'appartient plus

Les droits ou rien
5 440 vues

Les droits ou rien

Envoyé par Astre_radieux le 20 juin 2019 à 18h57

+ -3 -

turlututuchapopointu Jeune lombric

Bah perso je comprends pas trop ou est le probleme, alors si une ame charitable peut éclairer ma lanterne..

Mais faut différencier une oeuvre des elements qui constitue la source de cette oeuvre..
En d'autres termes, meme si le pere et le fils ont vécu la même vie, ou presque (beaucoup d'elements en commun), si le fils raconte l'histoire de la meme facon que le pere l'avait fait.. Il y'a plagia.

Ce qu'on raconte est différent de comment on le raconte..

Donc je comprend pas trop l'article de Numerama..

Au passage, la source, c'est ici : https://www.num...he-publics.html
+ 14 -

Benestcon En réponse à turlututuchapopointu Asticot

Bah le problème c'est qu'il a pas les droits pour adapter la vie de son père (et la sienne au passage)

C'est marrant cette attaque pour plagiat contre Kheiron alors que des rumeurs circulent affirmant qu'il est derrière le compte CopyComic... Coïncidence ? Petite vengeance ? Complot reptilien ? Obi-Wan Kenobi ? Je ne fais que poser des questions...
Image de Benestcon
+ 0 -

turlututuchapopointu En réponse à Benestcon Jeune lombric

Il a le droit de raconter la meme histoire, mais de facon differente.. non ?
Le plagiat, c'est sur la forme, pas sur le fond ? C'est ca que je comprend pas avec l'article de numerama..


(Et au passage, merci a ceux qui moinssent sans fournir un minimum d'explication, j'ai pose une question sur mon post initial, moultes blaireaux passent, moinssent et ne répondent pas.. c'est clairement constructif)
+ 2 -

Benestcon En réponse à turlututuchapopointu Asticot

Tu as peut-être raison mais là c'est une question d'ayant-droit. S'il a plagié, il a plagié son père qui l'a probablement autorisé.
+ 0 -

chlabelek En réponse à turlututuchapopointu Jeune asticot

Y'en a aussi qui plussoient t'inquiète.
+ -5 -

Thywaz En réponse à turlututuchapopointu Lombric

T'es quand même tellement fragile que t'as besoin de traiter de blaireaux ceux qui te moinssent ^^
+ 4 -

turlututuchapopointu En réponse à Thywaz Jeune lombric

Fragile ? xD Aucun rapport.
Par contre comme tout etre humain normalement constitué, j'ai besoin de comprendre pourquoi on est pas d'accord avec moi.. ça fait évoluer ma réflexion..

Et venir signifier a quelqu'un que t'es pas d'accord sans élaborer ta pensée, c'est un peu vide.. et ca n'amene rien au debat .. et c'est ca que je pointe du doigts
+ 1 -

doomy Lombric Shaolin

En gros si tu écris une autobiographie et que tu la fais éditer et publier tu n'as plus les droits sur ... ta vie ?
+ 2 -

Tomate En réponse à doomy Vermisseau

Seulement sur ce que tu as écrit et seulement si tu cèdes ces écrits à autrui, comme ici. Si tu les écrits et auto-édite, ils appartiennent à toi, sinon à celui que tu as vendu.
+ 15 -

_pepe_

Moralité : il faut bien lire et comprendre un contrat de session de droits avant de le signer.

L'application du droit de la propriété intellectuelle aboutit souvent à des abus, majoritairement à l'encontre de ceux qui ne sont ni auteurs ni ayant droit, en vertu du principe qu'une idée, même insignifiante ou naturelle (comme le fait d'utiliser des bords noirs arrondis autour d'un écran), ne peut être la propriété que d'UNE SEULE personne physique ou morale.

Ici, l'auteur (le père de Kheiron) a VENDU ses souvenirs à un éditeur qui a de ce fait acquis le droit exclusif d'en faire le commerce (droit patrimonial). Par conséquent, ni le père ni le fils (ni aucun autre personne impliquée dans cette histoire) ne peuvent plus exploiter leurs souvenirs communs sans une autorisation expresse (et certainement payante) de l'éditeur. Pareil pour ceux qui auraient vécu une histoire similaire.

Ce n'est pas une question de morale, mais de gros sous.
+ 2 -

turlututuchapopointu En réponse à _pepe_ Jeune lombric

Ce ne sont pas ses souvenirs qu'il a vendu, mais la facon dont il les as racontés non ?
+ 4 -

_pepe_ En réponse à turlututuchapopointu

Non. C'est l'histoire qui a été achetée, pas seulement une façon particulière de la présenter.

Le fait de raconter la même histoire d'une façon différente, c'est ce qu'on appelle une « adaptation », et ça fait partie des droits patrimoniaux cédés à l'éditeur.

Pire, s'il est arrivé à quelqu'un une histoire similaire, même très différente dans les détails, il ne pourra pas non plus en faire une œuvre littéraire ou cinématographique sous peine d'être également poursuivi pour plagiat.
+ 1 -

turlututuchapopointu En réponse à _pepe_ Jeune lombric

Ahh voila, ca .. ca répond en partie a ma question sur mon post initial.
C'est deja un peu plus clair, merci.

Du coup comment ca marche pour des fait en lien avec l'histoire..
Exemple : Deportation d'une famille juive en 39-45, vie dans les camps, etc..
La on a bien des histoires tres tres tres similaires raconté de multiple fois ?
Et pourtant, depuis "la liste de schindler" y'en a eu un paquet de racontées
+ 2 -

Grand_Ma En réponse à turlututuchapopointu Vermisseau

"la liste de schlinder" est un roman et non une adaptation historique même si ça ne change pas grand chose au final, une histoire est une histoire du point du droit. En général pour l'adaptation au cinéma les droits sont achetés (ou ils peuvent être données librement). Donc c'est juste une affaire de fric.

Après tu as toute une partie des droits qui tombe dans le domaine public après un certain temps.
+ 2 -

doomy En réponse à turlututuchapopointu Lombric Shaolin

Non mais là t'es limite payé pour en faire des films, c'est différent :o)
+ 9 -

Boozy LoMBriK addict !

"Les observations du quotidien n'appartiennent à personne"
Image de Boozy
+ 3 -

PaC_1250 Lombric

Perso, je trouve ça ironique de donner des leçons de copyright en publiant un screenshot d'un site au lieu de mettre un lien :
https://www.num...he-publics.html
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
28