Mr Oizo - Viandes, légumes, véhicules

1 115 vues

Je suis à la recherche de toute interprétation éclairée
merci :)

Envoyé par eyhtern le 13 avril 2019 à 00h31

+ -1 -

g012 Asticot

Mais quelle merde.
+ 0 -

modul Vermisseau

ça véhicule quand même une certaine idée de la viande vis a vis des légumes
+ 0 -

yosegaman Jeune lombric

il aurait mieux fait de rester dans nos mémoires...
+ -1 -

le-long-brick Longbric

Quand on le repasse une 137ème fois, à 1:46 on perçoit nettement qu'il prononce "anticonstitutionnellemen".
+ 3 -

Thiche Colonel Chat-Ver

C'est très simple. C'est ni plus ni moins qu'une chanson bouddhique :

1) La viande : c'est la chair qui se définit comme le tissus conjonctif et musculaire du corps. On est clairement dans une forme de radicalité quand au terme "Corps" pour le signifier par sa plus simple expression, soit la "viande". En religion, le corps est en opposition à l'esprit, à l'âme. Premier constat de Mr.Oizo => l'Homme est chair, soit un corps composé de muscles, plus communément appelés "Viande". Constat de l'immanence humaine.

2) Le légume : dans le langage familier, c'est un état végétatif chronique. Soit la "viande" en état végétatif ou, en d'autres termes, la chair ou le corps indexé de l'esprit, puisque incapable de décider en conscience pour le bien de ce corps. Constat de l'absence de transcendance humaine, d'illumination dans la "viande" (cfr. point 1).

3) Le véhicule : dans le bouddhisme, le véhicule désigne le moyen de progresser sur la voie spirituelle. On distingue d'ailleurs le grand et le petit véhicule. Le véhicule permet de réconcilier la viande (le corps) et cet état de légume quand on n'est pas dans l'illumination bouddhique (absence de conscience de l'esprit et de l'âme). Réconciliation dans la fausse dichotomie "corps/esprit" (viande/légume), à travers le"véhicule".

Bon, après faut foutre deux ou trois rustines dans le bordel et un peu de silicone dans les interstices pour que ça se casse pas la gueule, mais ça m'a l'air d'être super pertinent. En plus, dans une soirée dînatoire mondaine, ça peut avoir son petit succès parce qu'on aime s'y arracher les poils du cul pour trouver du sens à ce qui n'en a pas.

... De rien, ça m'a fait plaisir.
+ 0 -

inclassable3 Vermisseau

une critique acerbe et irreverencieuse de la société de consommation
+ 0 -

BonPublic Vermisseau

VLV

J'ai trouvé ça grâce à gogole.....étonnant non ?
Image de BonPublic
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
91