Your english is bien de la merde

1 355 vues

Tout à fait vrai dans mon cas.

Envoyé par shunipan le 11 février 2019 à 20h44

+ 4 -

Clansman irkblmo

enfin on n'aurais pas été la il serait encore anglais.... Lafayette ça dit rien à personne ?
+ 5 -

Kudsak En réponse à Clansman Vermisseau

Ils pensent qu'il est américain...
+ 4 -

Ced En réponse à Clansman Lombrik

C'est le mec qui a construit des galeries un peu partout, nan?
+ 10 -

steevyy Vermisseau

Alors seulement 1 francais sur 5 savent parler l'anglais et c'est la honte???
et c'est quoi le ratio pour eux??
1 putain de ricain sur 100? ou 1 rosbeef sur 20?
+ 17 -

AZIMUT Vermisseau

Topito, ça existe encore ce machin?
+ 3 -

targezed Vermisseau

Pas d'accord sur tout mais le point 1 est juste. Ils m'ont bien fait marrer entre (un des) accent US et (un des) accent British xD Mais comme dirait un Anglais: "L'Anglais US ça n'existe pas, il y a ceux qui parlent Anglais, et ceux qui font des fautes".
+ 6 -

Tuveuxvoirmabique Vermisseau

C'est bizarre comme stratégie commerciale que d’espérer vendre un truc à des gens en les insultants.
Au risque de surprendre les natifs anglophones égocentriques convaincus que tout leur est dû tellement que leur culture est supérieur et qu'il ont sauvé le monde et apporté la démocratie à grand coup de m16 dans la tronche, beaucoup de gens sur terre ne parle pas anglais, n'en ont rien à foutre et mène néanmoins une vie parfaitement heureuse et épanouie.
En plus cette langue est moche à entendre.
Le japonais, le coréen, l'italien, le portugais brésilien et l'allemand, je dit pas. J'aime bien les langues slaves aussi. Mais l'anglais, c'est dégueulasse.

Et puis le cliché du français qui ne sait que manifester, bouffer des baguettes et porter des marinières...
Puisqu'on à le droit d'utiliser des poncifs vaseux, qu'il retourne s’empiffrer de burger dans son pick-up de frustré bien protégé par leur religion des armes à feu, de la peine de mort, du patriotisme moisi et de leur culte abruti de la guerre qui protège la paix.

Non mais !!
+ 1 -

Sheitan Vermisseau

La langue anglaise est surement, a écouter et a parler, l'une des plus dégueulasse qui existe.. Même l'allemand c'est plus beau... Cette impression de ce claquer la machoire a chaques mots prononcé, ce sentiment de ne jamais pouvoir fermer sa gueule quand on prononce une phrase, c'est orrible..

Quand ils apprendrons a articuler je serais pret a accepter cette langue, mais c'est a eux de faire le premier pas
+ 1 -

Stankey_Lubrick Vermisseau

1 sur 5 ? et bien, peut être qu'on est en france, et que l'on a pas besoin de parler anglais? perso, dans la vie de tous les jours, ça ne me sert à rien... donc, pourquoi faire?
+ 1 -

Guss En réponse à Stankey_Lubrick Corpoworm Interstellar

Il aurait du comparer au nombres d'américains qui parlent Français, ou même , qui parlent une seconde langue.
+ 3 -

Chiwawa En réponse à Stankey_Lubrick LoMBriK addict !

Pour regarder TF1, c'est vrai que t'en as pas besoin (Même pour trouver la bande son VO, pas facile selon les modes de diffusion)
Perso quand je fais une recherche Google, je trouve plus d'infos intéressantes en anglais...
-17 retournez manifester bande de rageux :p
+ 2 -

Taenia-solium En réponse à Stankey_Lubrick Vermisseau

T'as jamais eu envie de sortir de ton beau pays pour voir ce qui se passe ailleurs ?
+ 2 -

_pepe_

Chez nous, la connaissance de l'anglais s'impose le plus souvent dans le travail pour pouvoir échanger dans des domaines scientifiques ou techniques, à l'aide de vocabulaires spécifiques que la plupart des anglophones natifs ne maîtrisent pas (par exemple, si vous faites lire la data sheet d'un micro-contrôleur à une ménagère américaine, généralement pour elle ça restera du chinois).

De plus, pour avoir souvent participé à des réunions internationales en langue anglaise, il m'apparaît que les Français sont loin d'être toujours les plus mauvais, et que finalement, un mauvais accent n'est pas vraiment un problème pour communiquer. D'ailleurs, parmi tous les étrangers impliqués dans les discussions, ceux qui avaient le plus de mal à se faire comprendre ou à comprendre les autres étaient le plus souvent... anglais ou américains !

Outre le fait qu'un bon accent n'est pas utile pour lire ou écrire, si un américain qui vient visiter votre ville (ou piller votre entreprise) n'est pas content de votre élocution, dites vous qu'il aurait pu faire l'effort d'apprendre le français.
+ 1 -

titouille En réponse à _pepe_

Cette vidéo est really shitty.
+ 1 -

belnea Vermisseau

pffff ils ne savent même pas prononcé Paris, ces anglais. ils disent parice alors…
+ 0 -

Ced Lombrik

En fait, le postulat de départ est assez con. Dans ma famille, il y a des gens qui parlent l'anglais soit d'Irlande, soit d'Angleterre, de Maurice, d'Australie et du Cameroun. Un peu comme les Francophones qui parlent un français différent d'un bout à l'autre. Il ne faut pas blâmer les gens pour cela mais plutôt regarder l'histoire du pays en fait.

Il était très important il n'y a pas encore si longtemps de parler le français en France, et uniquement un type de français. Toutes les particularités d'une région à l'autre, voire d'un domaine sociale à l'autre, ne sont aucunement regardées comme une vraie richesse mais plutôt comme de la "bousitude" ou de la "beaufitude", alors que les linguistes s'en donnent à coeur joie et voient là-dedans une vraie richesse culturelle. Dans certaines régions, la langue a clairement été assassinée alors que une des choses fondamentales qui fait l'identité.

Et cela continue aujourd'hui. Il n'y a qu'à voir la façon dont certains se moquent du langage employé dans certains morceaux de musique par exemple, à commencer par le rap. Ce dernier a un vrai rôle social et, d'une certaine manière, joue le même rôle que le rock ou le punk dans la culture populaire aujourd'hui. C'est une expression qui mérite certainement un peu plus d'attention. On a la même chose en littérature où, par exemple, un tas de cons intellectualistes ne reconnait pas le rôle sociale de la bande dessinée qui, selon eux, n'est aucunement de la littérature. Et, au final, ce sont les même qui se moquent dans l'expression de certains manifestants aujourd'hui, comme dans le mouvement des Gilets Jaunes par exemple, où certes, ce ne sont pas les meilleurs communicants mais ils ont quand même beaucoup à dire.

Bref, conchions l'élite. Et quiconque qui est ouvert et voyage un peu sait combien il est peut-être facile de communiquer avec les gens. Au fil du temps, cela se transforme par une autre communication voire par l'apprentissage réelle d'une langue.
+ 1 -

Hyper-canard Vermisseau

Perso, je préfère celle-ci : https://youtu.be/kVOxyBDqD1k
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
25