François a besoin de se trouver un hobby

1 513 vues

"Coucou le chouquettes, aujourd'hui on se retrouve pour le huitième Langue de Vénère, j'espère qu'il vous intéressera."

"VOUS DIVISEZ LA LUTTE" - LDV #8
Bric-à-Brac de Brieuc

Envoyé par eyhtern le 23 novembre 2018 à 00h48

+ 3 -

le-long-brick Longbric

A étudié et manie la dialectique avec un certain bonheur (même s'il se contredit une fois ou deux). Il n'empêche, des révolutionnaires habillés à la-mords-moi-le-zgaï j'en chie un presque tous les matins...
+ 3 -

Le_libre_panzer Vermisseau

Tant de problème de convergence des luttes alors que la solution (finale) est la convergence des gaz.
Image de Le_libre_panzer
+ 10 -

TheMetroidPrime Verxit

Oh putain.
la totale.
La panoplie complète.
Le vingt sur vingt.
L'archétype absolu.
Le cliché ultime.


La Loi de Poe ne s'en remettra jamais.
Image de TheMetroidPrime
+ -1 -

Tezota Lombric

Ce genre de personne me donne envie de me payer un billet sans retour pour soutenir le combat de la Crimée, comme tous les camps sont facho, je ne risque pas de tomber sur ce genre de personne...
+ -1 -

Jean-Rachid Vermisseau

Ah, je me suis trompé... (pas bien réveillé). Qu'il aille crever ce mec, je voulais dire
+ 0 -

Kudsak En réponse à Jean-Rachid Vermisseau

Il ne se considère même pas comme un mec !...
+ 0 -

Jean-Rachid En réponse à Kudsak Vermisseau

Lui non, mais moi et tout ceux qui le voit oui. Ou alors il existe une sorte de daltonisme des sexes...
+ 0 -

popi Vermisseau

Trop...étrange pour moi, j'ai tenu 45s.
+ -3 -

tomteub Vermisseau

+1 , noyé dans la masse de moins.
Le personnage est cliché, mais le discours est cohérent et soulève les bonnes questions.
+ 2 -

jose_cahuette En réponse à tomteub Vermisseau

Tu penses qu'il est non binaire ?
+ 0 -

tomteub En réponse à jose_cahuette Vermisseau

Il doit même être en Pi-aire. Mais sa critique du mouvement gauchiste (qui n'est pas nouvelle, il n'a rien inventé) est intéressante.
+ 0 -

jose_cahuette En réponse à tomteub Vermisseau

Moi à sa place je ne me prendrai même pas la tête, direct apolitique, ça fait 40ans qu'on nous démontre par A+B que la politique, quelque soit sa couleur, ne sert que certaines élites.
+ -1 -

tomteub En réponse à jose_cahuette Vermisseau

Ce sont les politiciens qui te montrent ça, et ils arrivent à leur but : te dégoûter de la politique. Quand l'ensemble de la population décide de s'y intéresser, en général les riches perdent. (révolution française, commune de paris, etc.)
Chacun de nos gestes est politique, en consommant on fait de la politique. Je pense que tu n'es donc pas apolitique, mais dégoûté des politiciens, nuance :)
+ 5 -

xzat En réponse à tomteub Jeune lombric

" riches perdent. (révolution française". T'es le meilleur tomteub, je t'invite à noël.
+ 0 -

Nap En réponse à xzat Vermisseau

ouééé, c'est offerus qui va être content
+ 0 -

tomteub En réponse à xzat Vermisseau

Bah excuse moi, les nobles ont juste perdu leurs privilèges, de même que le clergé (dont le haut clergé vivait très très bien), certains ont vu leur château brûler. Après oui, révolution bourgeoise au début, et puis là t'as la Terreur, et les bourgeois chient dans leurs bottes, et guillotinent Robespierre et d'autres, paske faut pas déconner, et donc retour à l'ordre bourgeois, directoire puis consulat et empire, paske les pauv'gens se sont lassés du processus révolutionnaire et voulait un peu de stabilité pour vendre leur blé, normal.
Il n'empêche que la saisie des biens du clergé et de la noblesse émigrée, et la disparition des privilèges, ça a bien redistribué les cartes ...
+ 1 -

Le_libre_panzer En réponse à tomteub Vermisseau

Oui le but d'un politicien c'est de te dégoûter de la politique. Et de le but d'un religieux, c'est de te dégoûter de Dieu. Ce n'est absolument pas dans le but de te contrôler et que tu valides leur position.

D'ailleurs les politiciens veulent tellement te dégoûter qu'ils ne s'occupent absolument jamais d'enquêtes/baromètres d'opinions et ne t'incitent absolument pas à aller voter. Parce que quand l'ensemble de la population n'y croit plus, il n'y a jamais de révolution de personnes désespéré ou de gilet jaunes dans la rue.

*Ce post contient une petite dose d'ironie, sauras-tu la déceler ?
+ 2 -

Thiche En réponse à jose_cahuette Lombric Chaolin

Commentaire intéressant et qui invalide à lui seul la vidéo de ce branque en soulevant d'autres questions. Un ouvrier peut être homo, femme et/ou immigré. Par contre, l'inverse n'est pas implicite. Du coup, les revendications sociales d'un ouvrier homo et pakistanais bossant sur une chaîne de montage en zone industrielle ne coïncideront jamais avec celle d'un trader homo et chinois. Selon l'éducation nationale, en France, 11% des enfants d'ouvriers accèdent à des études supérieures ( source : http://cache.me...2016_614975.pdf ). Ceci étant dit, on n'a pas la proportion d'homos, de femmes et d'immigrés, fils et filles d'ouvriers, qui accèdent à ces études. On imagine que quand tu es une lesbienne à moitié libanaise, fille de cadre sup à 10k par mois, tu as plus de probabilités de t'en sortir dans tes études qu'un mec hétéro et blanc jusqu'à la trogne, fils d'un ouvrier à 1,5k par mois, et qui doit livrer des pizzas pour financer son cursus. Enfin, combien d'ouvrier du secteur privé à l'assemblée nationale ? Quatre, dont un à la retraite. Cinq pour les employés du secteur privé ( source : http://www.asse....asp#P606_29659 ).

... En définitive, le problème n'est ni le xénophobie, ni la misogynie ou l'homophobie qui ne connait aucune "oppression systémique" ( ... comme si, eu Europe, on organisait des ratonnades légales pour casser du pédé, de la gonzesse et de l'immigré ou de grandes campagnes de sensibilisation pour que tout ça se produise ... ) mais la condition sociale de naissance et d'appartenance qui restreint les choix socio-professionnels. En d'autres termes, soit tu es dans cette élite, soit tu ne l'es pas. Et quand tu ne l'es pas, c'est vachement plus la merde que si tu y étais, puisque dans le système capitaliste, la revendication d'être noir (?), homo et/ou femme ne définit et ne définira jamais ta position dans l'appareil de production, ni les bénéfices que tu en tires, pas plus que ton appartenance ou non à une "élite". Qui plus est, ce qui est très significatif, c'est qu'historiquement toutes les "revendications d’émancipations" des homosexuels, des femmes et des immigrés proviennent instamment de ces "élites", jamais de la base ouvrière qui ne demande qu'à vivre honnêtement et dignement de son travail. Ni plus ni moins.

Et juste pour la forme : t'en croises souvent du prolo monté comme des câbles de frein à main, se teignant les cheveux en bleu, portant des pyjamas colorés et dont la distraction principale est de se filmer une tasse de thé à la main pour pérorer sur les revendications de ce qu'il ne connait pas (soit la lutte des classes), de près ou de loin ? Perso, moi, pas des masses. Ché pas ... ça sent pas assez le thermos de café sur le chantier, la clope, la main caleuse, la blague de cul pour faire rigoler les collègues, les cernes sous les yeux du levé matinal, la sciatique qui pointe le bout de son nez à force de travail et la préoccupation de boucler les fins de mois dès la première semaine.
+ 0 -

jose_cahuette Vermisseau

Alors lui si c'est pas un adepte de furry ou de pony play je veux bien aller bosser au Yémen !
Cette victime en puissance, c'est juste épic !
Image de jose_cahuette
+ 3 -

glurp LoMBriK addict !

C'est une parodie, non ?
Je veux dire, c'est comme les partisans de la terre plate, ça part d'une blague... enfin j'espère...
+ -3 -

Arsayne En réponse à glurp Jeune asticot

T'as écouté ce qu'il disait ou tu t'es arrêté au rouge à lèvres ?
+ 2 -

john5 En réponse à Arsayne

Ce qu'il dit ne vole pas bien haut, c'est le cliché ultime de l'étudiant en première année de fac qui se sent plus péter parce qu'il vient juste de prendre sa carte à l'Unef.
+ -4 -

Arsayne En réponse à john5 Jeune asticot

Qu'est-ce que t'en sais, toi, des courants qui parcourent la gauche ? Déjà, si t'y places l'unef ça en dit long sur la validité de ton avis sur la question.
+ 2 -

john5 En réponse à Arsayne

Je pense que c'est plutôt toi qui connaît pas le milieu. Il se trouve que j'ai des amis de longues date anciens membres et cadres de l'Unef donc j'ai une assez bonne idée du profil des gens qui y adhèrent,
et les clichés n'en sont pas tant que ça. Les types qui se branlent la nouille en palabrant sur la lutte des classes en fumant des pétards depuis leur chambre du CROUS c'est juste le prototype basique.
+ -1 -

Arsayne En réponse à john5 Jeune asticot

C'est pourtant en connaissance de cause que je dis que l'unef n'est pas à gauche : de mon expérience, à chaque fois qu'il y avait un type de l'unef qui intervenait d'une manière ou d'une autre dans une lutte, c'était pour tenter de la dégonfler. Après, ça ne m'étonne pas que tu sois ami avec ces gens-là (surtout des "cadres de l'unef", 'scusez du peu !!). Ça ne m'étonne pas non plus qu'un discours qui mêlent anticapitalisme, luttes des classes et problèmes sociaux liés au genre et à la transidentité te soit parfaitement étranger.
+ 0 -

john5 En réponse à Arsayne

Après l'Unef a 19000 membres, donc forcément là-dedans tout le monde n'a pas les mêmes idées. D'ailleurs comme dans toutes les grosses organisations il y a énormément de conflits internes.
Et au contraire, je m'intéresse aux mouvement liés au genre depuis des années donc je sais plutôt bien ce que c'est que "l'intersectionnalité" comme ils disent...
+ 5 -

Zeko Vermisseau

Rien à branler
Image de Zeko
+ 1 -

inclassable2 Vermisseau

tout ce que je retiens...
ne jamais proposer un gangbang a une bande de schtroumpfs
ca laisse des traces...
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
82