Pour une fois que ce n'est pas à cause des jeux-vidéo :)

https://www.20minutes.fr/societe/2358175-20181022-professeure-braquee-creteil-jean-michel-blanquer-encourage-lycees-interdire-telephone-portable
3 637 vues

https://www.20minutes.fr/societe/2358175-20181022-professeure-braquee-creteil-jean-michel-blanquer-encourage-lycees-interdire-telephone-portable

Envoyé par lescouet le 22 octobre 2018 à 15h57

+ 0 -

Ced Lombrik

Téléphones portables qui sont déjà interdits dans la plupart des établissements...
Mais, cons comme des ballons qu'ils sont à l'Assemblée, ils ont jugé que les lois contre le brouillage des ondes étaient anti-constitutionnelles...
+ 6 -

Screugneugneu1 En réponse à Ced Vermisseau

ouais évidemment que c'est anti constitutionnel, tu mets des brouilleurs d'ondes pour tous les ados mais les adultes aussi sont concernés....

et comment tu fais en cas d'urgence pour appeler des secours si tout est brouillé...

ce qu'il faut, ce sont des filtres plus ou moins pratique et le moins onéreux possible.

Je n'irai pas jusqu'a dire détecteurs de métaux car c'est extrêmement cher pas utile dans tous les collèges lycée... genre celui de paris 16 dans les quartiers chics, avoir ce genre de sécurité c'est pas utile hein...
+ 0 -

Ced En réponse à Screugneugneu1 Lombrik

Dans d'autres pays, des systèmes de coupure existent dès que l'alarme à incendie se déclenche - ça coute que dalle et c'est super facile à mettre en place. Et, sinon, dans le cas d'une urgence ponctuelle, l'équipe enseignante peut avoir des accès (genre un code ou un truc dans le genre). Ca marche déjà dans beaucoup d'universités par exemple, notamment autours de salle de manip en physique, chimie et biologie...

Et l'établissement en question dans cette histoire est loin d'être à problème. Je ne sais pas où tu as été scolarisé mais bon, c'est franchement loin d'être nouveau quoi. Quant à la criminalité dans le XVIème, elle est réelle depuis des années aussi - mais bon, c'est vrai que c'est tellement mieux de parler des banlieues dans ces termes. :')
+ 1 -

Screugneugneu1 En réponse à Ced Vermisseau

va falloir que tu m'explique comment ils arrivent à déjà utiliser ce système puisque c'est tout bonne interdit par la loi et par l'arcep.

Et l'histoire du code, le brouilleur serait localisé par pièce ?

mouais c'est pas très économique tout ça.
+ 3 -

sandrine65100 En réponse à Screugneugneu1

nous faisions comment avant ? me dit pas que depuis l'apparition des téléphones portables les lignes fixes ont été enlevées. A mon époque, nous passions à la conciergerie pour passer des appels Les parents appelaient les bureaux du secrétariat ou de la C.E. pour nous joindre. Et dans les deux cas, ce n'était que pour les urgences.
+ 0 -

Screugneugneu1 En réponse à sandrine65100 Vermisseau

avant on avait pas des tarés qui venaient avec des armes dans les écoles pour tuer des gosses ou des profs...
+ 3 -

Ced En réponse à Screugneugneu1 Lombrik

Tu es sûr de cela?
+ 15 -

Kim-Jong-un En réponse à Ced Vermisseau

Blanquer encourage l'interdiction des téléphones après la diffusion d'une vidéo sur le net où un élève menace d'une arme un prof. Réaction :

-Ministre de l'éducation : Il faut interdire les téléphones pour qu'ils ne filment plus.
-Ministre de l'intérieur : Il faut interdire la diffusion de ces vidéos.
-Prof : Il y en a marre, c'est de plus en plus comme ça et notre hiérarchie ne nous soutient pas.

Les français sont choqué de la violence grandissante,et l'état ne voulant pas agir, cherche à la cacher et toi tu nous parles de "brouiller les ondes" . Mais tu es complètement perdu mon pauvre.

https://youtu.be/35kMi5SZr0c Je te laisse regarder la vidéo en question et tu m'expliqueras ensuite en quoi brouiller les ondes changera quoi que se soit.
+ 5 -

trucmoi En réponse à Kim-Jong-un Ver d'os

-Elèves : faudrait interdire l'école.
+ 1 -

Ced En réponse à Kim-Jong-un Lombrik

Je crois que tu n'as pas vraiment compris le problème de l'éducation nationale aujourd'hui ni mon commentaire. Pour arrêter la violence, il semble que la meilleure méthode soit l'éducation et, surtout les moyens pour la faire : engager des profs, faire du suivi des élèves, etc, etc... Ce n'est pas ce que propose le ministre (ni le modèle éducatif pour lequel les derniers gouvernements se battent) et qui ne voit un problème que dans la diffusion des vidéos de violence ou les réseaux sociaux plutôt que de s'interroger sur le pourquoi du comment il y a de la violence.

Pour le reste, le ministre fait un joli effet d'annonce car la plupart des établissements interdissent l'usage du téléphone dans les règlements intérieurs. Au delà (et même si c'est un autre sujet), on ne m'enlèvera pas de l'idée qu'avoir un portable quand on est ado est normal...
+ 1 -

Kim-Jong-un En réponse à Ced Vermisseau

Tu es un vrai bot. Un perroquet du gouvernement, un PNJ. Un conformiste sans aucun esprit critique. Tu as raison, la seule solution, c'est le fric. Tout marche mieux quand on met du fric, c'est la réponse des abrutis et des incompétents. Même la mafia est sympa quand tu leur donne du fric. Avec du fric, je pourrais faire bouffer de la merde aux gens et ils me remercieraient.

Tu vois le problème, c'est que tu es incapable de répondre à cette question : "Pourquoi il y a plus de violence dans ces lycées?" Alors tu veux mettre plus de fric. Plus d’impôts. Toujours plus d’impôts. Devenir le Robin des nègres, prendre aux blancs pour donner aux arabes, c'est ça ton crédo. Un vrai dhimmi. Et par lâcheté, par soumission, pour acheter la paix sociale, par dogme religieux tu mets du fric. C'est la faute aux blancs. C'est la faute à la société. Aux flics. Aux mâles de plus de 50ans. Aux trottoirs pas assez large. A la colonisation. A la mixité sociale. Aux téléphones portables. Aux réseaux sociaux. A une mauvais interprétation du coran. Aux bâtiments délabrés. Au manque de lampadaires. Tout pour ne pas répondre à la question. Et ils te cracheront à la gueule, tu te demanderas toujours pourquoi ils ne s’intègrent pas,et ils te demanderont toujours plus de fric. Et tu seras ravi de leur en donner. Encore et encore. Et tu demanderas des études pour obtenir des réponses à la con comme des stages de déradicalisation où ils caresseront des chats, que c'est la faute du prof qui les a traumatisés, qu'il faudrait leur payer des putes car ils sont en "détresse sexuelle" ou qu'il faudrait mettre des brouilleurs de réseaux téléphoniques.

J'aurais pu faire un post plus argumenté, mais je comprends bien que ça ne sert à rien. Tu es un croyant. Que tu refuses la question parce qu'elle gêne tes convictions. Autant essayer de convaincre un Imam qu'Allah n'existe pas. Nietzsche disait qu'on mesure la force d'un esprit à la quantité de vérité qu'il peut supporter. Et bien je dirais que tu es un esprit faible du coup, un naïf qui préfère vivre dans un doux rêve. Un bouffon, un bollos comme dirait les "jeunes" de cité. Un con de gauchiste comme dirais les "droitards". Incapable de dire ce qui est l'évidence pour des millions de français. Incapable d'écouter ceux qui ne pensent pas comme toi. Incapable d'entendre ce que les "jeunes" disent. Incapable de comprendre ce qu'il se passe. Incapable de répondre à une simple question.
+ 0 -

Zgru En réponse à Kim-Jong-un La voix de son ver

Message modéré pour utilisation péjorative du mot "nègre".
Merci de surveiller votre langage.
+ 20 -

john5

Ça marche toujours bien la méthode Sarkozy : Un fait divers = une proposition de loi...
Et puis il faut arrêter le délire avec les brouillages d'onde ou je sais pas quoi. Ce qui est fait depuis très longtemps dans de nombreux établissements fonctionne déjà très bien, à savoir de simplement exiger des élèves qu'ils éteignent leur portable en cours et de sanctionner les contrevenants. Quand à imaginer qu'on va empêcher les élèves d'accéder aux réseaux sociaux, c'est tout bonnement délirant et ridicule...
+ 11 -

_pepe_ En réponse à john5

D'ailleurs, ce qui gêne Blanquer, ce ne sont pas tant les téléphones portables des élèves, mais la caméra qu'ils contiennent, qui est susceptible de capter des scènes politiquement insupportables.

Quant à l'action politique, cela fait déjà un moment qu'on nous a habitué à casser le thermomètre pour lutter contre le réchauffement climatique.
+ 1 -

Libel En réponse à _pepe_ Vermisseau

Exactement...
+ -2 -

Ced En réponse à john5 Lombrik

C'est ce que je voulais dire un peu plus au dessus. Plutôt que de régler le problème (p.ex. manque de profs, élèves laissés à eux même, absence de suivi scolaire, etc., etc...), bah on agite le chiffon rouge du portable et des réseaux sociaux sui sont LE problème. Si l'interdiction ne marche pas, ils n'ont qu'à coller des brouilleurs mais il me semble que le plus important n'est pas là quand même...
+ 2 -

TGM Vermisseau

Oui des brouilleurs, partout ou c'est interdit, dans les trains, les hôpitaux, les avions et surtout, mais alors surtout, dans les salles d'attente des toubibs...
+ 6 -

Mylo En réponse à TGM Ver correcteur

et les salles de cinéma
+ 0 -

jose_cahuette Vermisseau

Problème d'éducation = supression des allocations aux parents... fin de l'histoire
+ 2 -

daPookie En réponse à jose_cahuette Lombric Exclu

Bordel et s'il y avait un permis à point sur internet pour limiter les conneries qu'on poste, ça irait mieux aussi !
J'ai à faire a des élèves dont les parents sont plus du genre à payer l'ISF qu'à toucher le RSA, il n'y a pas moins de problèmes, il y a d'autre problèmes (bon j'en ai quand même un qui s'est fait explosé un testicule en début d'année). On fait quoi pour eux ? On leur supprime les niches fiscales ?
+ 4 -

GnouBoo Lombric Shaolin

moi je suis d accord, faut interdire les portables,

pas de portable = pas de videos = pas de preuves = rien ne s est passé = tout va bien \o/
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
92