un agriculteur de l'Indre menacé d'expulsion de sa ferme

1 813 vues

Envoyé par andre le 22 août 2018 à 10h55

+ 6 -

gwen Vermisseau

C'est quoi l'injustice liée à un vice de procédure ?
C'est quoi l'origine de l'affaire ?
+ 0 -

andre En réponse à gwen Vermisseau

il avait obtenu le droit d'être prioritaire sur le rachat de l'exploitation familial mais un autre candidat à l'achat à fait cassé la vente suite à un vice de procédure, Maxime est donc obligé d payer 50€ par jours pour rester dans sa ferme et peut être expulser à tout moment
+ 14 -

john5 En réponse à andre

C'est clair que rien n'est expliqué sur le site... Je ne vais pas signer bêtement une pétition sur une affaire sur laquelle je n'ai aucune information.
+ 3 -

Tuveuxvoirmabique En réponse à andre Vermisseau

Reconnais que ce n'est quand même pas très bien foutu.
Tu nous demandes de soutenir le pauvre Maxime. Soit.
Moi je suis prêt à y apposer ma signature.

Mais pour juger "objectivement" une situation, une affaire, et décider de soutenir ou non une personne, il faut trouver dans le dossier un peu plus d'éléments que juste "Ce garçon est malheureux car c'est la victime dans cette histoire"
+ 3 -

Melloctopus Hiiîîîiiihuuuha sticot

J'ai lu : "un agriculteur de l'Indre menacé d'expulsion de sa femme", je comprenais pas....
+ 3 -

tametame En réponse à Melloctopus Jeune lombric

J'ai lu :
"Un agriculteur de l'Inde menacé de l'explosion de sa Ferme " je comprenais pas...
+ 3 -

BonPublic En réponse à tametame Vermisseau

J'ai lu "un agriculteur de l'Inde mettait sa femme en exposition" je comprenais pas.
+ 13 -

TGM Vermisseau

Maxime WAILLIEZ est exploitant de la société WAILLIEZ MAXIME RENE ROGER. Le siège social de cette entreprise est actuellement situé Villepierre - 36150 Vatan

VATAN! haha
+ 2 -

gwen Vermisseau

Donc après recherche, ses parents ont revendu la terre et la ferme à un voisin, la safer annonce qu'il est prioritaire pour racheter l'affaire, il racheté la ferme mais pas le terrain, le voisin vends les terres à un céréalier, et depuis il se fait des cheveux car il a peur de perdre "ses" terres et animaux dessus.
Moi aussi j'aime bien le terrain de mes parents, j'y ai grandi et planté des arbres, mais si mes parents le vendent je n'aurais aucun droit dessus même si une asso m'annonce que je suis prioritaire lors de l'achat...
C'est ce que j'ai compris la dessus :
http://l-echo.i...xime-61835.html
+ 0 -

andre En réponse à gwen Vermisseau

Ses parents on vendus la ferme à leur fils et sont engagé à ses côtés pour le défendre
+ 1 -

gwen En réponse à andre Vermisseau

Le 3/1/2012 la ferme est vendu à un voisin.
S'il était propriétaire du terrain il n'aurait pas de soucis d'expulsion de ses bêtes ...

Il a probablement racheté la ferme, le bâtiment, mais doit être en fermage sur le terrain.

Le propriétaire du terrain peut le vendre à qui il veut même s'il est en aop. La safer dit que Maxime est prioritaire sur le rachat mais si le céréalier propose plus d'argent que Maxime, le vendeur peut estimer que la valeur du bien à vendre à augmenté et donc réévaluer à la hausse le prix du terrain.C'est moche mais c'est comme ça...

La décision à été prise il y a plus de 2 ans, il fallait donc qu'il pourvoi en cassation si le jugement était injuste ou qu'il déménage.

Perso je n'aime pas les céréaliers parce qu'ils tuent notre agriculture à taille humaine, mais ce sont de tellement grosses boîtes que s'ils veulent acheter un hectare 10 fois sont prix, il le peuvent.

De plus Maxime a rencontré le président de la République, je pense qu'il a plus d'impact que n'importe quelle pétition.
+ 0 -

Ptoncule

Perso j'ai préféré signer la pétition sur la loi Schiappa, car "Je n'autorise pas et je n'accepte pas que mes filles deviennen,t des objets, des choses, des victimes, pour des pervers qui sont incapablent de contrôler leurs pulsions....." (c'est un vrai commentaire d'un signataire) ; WTF ?
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
79