Nouveauté scientifique

2 004 vues

Pour les tenants de la théorie de l’évolution, c’est un mauvais coup ou, à tout le moins, une énigme. L’étude de l’ADN mitochondrial dans le cadre d’une recherche génétique de grande envergure vient de révéler que 90 % des animaux, ou plus exactement 9 espèces animales sur 10 sont apparues sur Terre à peu près en même temps que l’homme, il y a 100.000 ou 200.000 ans. L’un des principaux auteurs, David Thaler, généticien à l’université de Bâle, reconnaît que la conclusion de sa recherche est « très surprenante ». « Je l’ai combattue autant que je l’ai pu », avoue-t-il.

Avec son collègue Mark Stoeckle de la Rockefeller Université, il a exprimé son étonnement devant plusieurs faits constatés à travers ses analyses de cinq millions de « codes barres » d’ADN mitochondrial de 100.000 espèces actuellement présentes dans différentes régions du globe terrestre. D’une part, ils ont constaté que les variations « neutres » – les petites variations d’ADN qui se succèdent au fil des générations – sont beaucoup moins fréquentes que « prévu » par les évolutionnistes. Et ce quel que soit le nombre d’individus que comptent aujourd’hui les dites espèces.

Envoyé par xzat le 15 juin 2018 à 22h23

+ 14 -

munch.imp Vermisseau

+ 7 -

Zirokaii Jeune lombric

Et fait c'est juste l'adn de la mitochondrie qui est testé ? Et il trouve étrange qu'il y ait peu de variation d'une espèce a l'autre ? Donc la mitochondrie a subit peu d'évolution, pourquoi conclure quelque chose sur l’espèce entière ? Ou j'ai raté un truc ? (j'avoue j'ai pas lu l'article en entier...)
+ -5 -

xzat En réponse à Zirokaii Jeune lombric

Article complet: https://phe.roc...nal-reduced.pdf .
N'ayant aucune connaissance dans le sujet, je m'en tiens à leurs conclusions et déclarations faites à l'AFP.
+ 2 -

Hekatonshire En réponse à xzat Vermisseau

Après avoir jeté un coup d'oeil à la publication en question, c'est bien une sélection plus forte de l'ADN mitochondriale qui limite donc les mutations. Il faut donc revoir le DNA barcode et la façon dont on l'utilise.
+ 6 -

Hekatonshire Vermisseau

Alors, ce n'est pas un coup dur pour l'évolution hein. On parle que des animaux, soit une petite partie du monde du vivant. Il manque les bactos, les végétaux, les mycètes ...
Ensuite, on connait mal le fonctionnement l'adn mitochodrial, qui n'est pas soumis aux mêmes règles que l'adn nucléaire. Il est donc possible que l'adn mitochondrial mute moins vite ou que les mutations soient plus délétères.
Reste à voir.
+ 23 -

Necropaf LoMBriK addict !

Sinon, vous avez l'option créationniste si vous désirez de la Vérité Vraie.
Image de Necropaf
+ 0 -

xzat En réponse à Necropaf Jeune lombric

Je partage un simple article scientifique et toi tu viens troller.
+ 6 -

Clansman En réponse à xzat irkblmo

je t'invite à lire "une brève histoire du temps" de stephen hawkin qui t'expliquera pourquoi au paragraphe 8.

nous somme tous de la poussière d'étoile donc à un moment c'est normal, on partage aussi tous notre ADN avec ceux des plantes.

édit: avoir un penis c'est comme une religion, tu peux être fière d'en avoir un mais tu le garde pour toi et tu ne le sort pas devant les enfants.
+ -3 -

xzat En réponse à Clansman Jeune lombric

J'ai recherché, deuxième page je tombe sur "En 340 avant Jésus-Christ, alors que l'on pense que la Terre est plate,", faux et absurde, ça me suffit.
+ 4 -

_pepe_ En réponse à xzat

Sauf qu'en toute rigueur, telle que la phrase est énoncée, elle est vraie. Et il aurait été faux de dire que tout le monde savait que la terre était ronde, même si c'était déjà une idée corroboré par des indices et acceptée par certains.

Confusion, amalgame, interprétation douteuse, manque de discernement... ça résume bien le contenu de ce fichier et la présentation qui en est faire.
+ 4 -

Zoubdi En réponse à _pepe_ Vermisseau

En même temps, c'est un fichier de xzat...
+ 26 -

TheMetroidPrime En réponse à xzat Verxit

C'est pas un article scientifique, c'est un article d'un journaliste qui parle d'un article scientifique.

On dirait pas comme ça, mais c'est souvent très, très différent, en raison de illettrisme scientifique moyen des journalistes.
Image de TheMetroidPrime
+ 1 -

Jampol3

En fait, l'étude se demande juste si l'ADN mitochondrial peut servir de "délimiteur" des espèces et conclut que oui, majoritairement, à quelques exceptions près.
+ 6 -

trucmoi Ver d'os

Attention, l'ADN nucléaire ne se divise pas et ne se transmet pas du tout d'une génération à une autre, de la même manière que l'ADN mitochondriale. Les règles de mutation de ces 2 types d'ADN, ainsi que leur taux d'apparition, ne sont pas du tout les mêmes. (la flemme de trop développer à 1 heure du mat)
(cf http://www.afbl...n/mitochon.htm)

"3 Reproduction de la mitochondrie

La mitochondrie se reproduit indépendamment de la division cellulaire. Néanmoins, le chondriome doit rester présent dans chaque cellule et le nombre de ses organites doit globalement doubler à chaque division cellulaire.

Deux modes de reproduction existent:

la scissiparité, au cours de laquelle la mitochondrie se divise en deux parties égales, à l'instar de toute cellule d'organisme mono- ou pluricellulaire.
le bourgeonnement au cours duquel apparaît à la surface de la mitochondrie une petite hernie qui, après une phase de croissance, devient une mitochondrie fonctionnelle et capable de se reproduire."
+ 0 -

Hekatonshire En réponse à trucmoi Vermisseau

Euh, soit je lis mal le début de ton paragraphe soit tu as fait une faute.
L'ADN nucléaire ce transmet et ce divise d'une génération à une autre. Tu possèdes environ 50% des gènes de ton père et 50% de ta mère.
En revanche, tu possèdes 100% de l'ADN mitochondriale de ta mère./
+ 0 -

trucmoi En réponse à Hekatonshire Ver d'os

Relie bien mon début de comm. Je n'ai pas dit que D'ADN nucléaire ne se transmettait pas d'une gen à une autre. J'ai dis qu'il ne le faisait pas de la même manière que l'ADN mito.
Et effectivement c'est bien 50% de papa et maman que vient notre ADN nuc, et 100% de maman que vient notre ADN de mito (c'est d'ailleurs drôle dit comme ça). A noter d'ailleurs que les mitochondries du spermatozoïde (qui servent à alimenter la queue en énergie), sont en quelque sorte "digérés" dans l'ovule.
+ 0 -

Rodrigo En réponse à Hekatonshire Jeune asticot

Vous avez tous les 2 fait une faute.
trucmoi par ta virgule qui change le sens de la phrase, Hekatonshire "se transmet et se divise".
Pas de jaloux.
+ 4 -

GentilYeti Vermisseau

Pourquoi tant de haine envers ce post ? Il est bien ce post ! C'est intéressant de voir comment la théorie de l'évolution évolue.
Sinon je crois qu'il y a déjà pas mal qui a été dit sur la différence entre ADN nucléaire (sur lequel est inscrit le code génétique des individus), et l'ADN mitochondrial (sur lequel est écrit un bout de code de la mitochondrie pour faire très simple).
Bref, pas la même utilité, transmission et tout le bordel. Donc que les taux d'évolution soient différents, ou même qu'il n'y ait que très peu de variabilité (du moins une variabilité que l'on attribuerait à quelque centaines de milliers d'années pour l'ADN nucléaire) est effectivement rigolo mais pas inconcevable. Là comme ça à froid j'aurais pensé que ce serait comparable, voire plus rapide pour la mitochondrie comme elle est un peut bombardée d'espèces mutagènes dans son activité, mais comme quoi l'intuition ...
Bref du lol en barre et un fait scientifique intéressant. Après ça ne remet en rien en compte la datation génétique telle qu'on la pratique (parce que ça recoupe bien avec des outils physiques), ni même que le vivant a environ 3.7 milliards d'années (bon anniversaire !), donc pour faire simple pas de remous pour Darwin, il peut faire dodo, mais peut être un outil mal compris. Donc plein de recherches dessus !! Joie.
+ -1 -

xzat En réponse à GentilYeti Jeune lombric

Le lien n'est pas passé en premier je n'ai pus donc le mettre, voici un article ou l'un des deux scientifiques explique parfaitement, et surtout simplement, cela:

https://phys.or...-evolution.html


et accessoirement:
https://www.res..._define_species

Il semble donc que l’intérêt de cette -découverte- soit qu'elle ouvre bien des perspectives et donc des remises en question pour d'autres -recherches-. Impossible de dire, pour le moment, si cela affecte ou non les théories classiques reposant, notamment, sur l'ADN nucléaire.

Il serait intéressant de lui poser la question directement.

"The absence of "in-between" species is something that also perplexed Darwin, he said. " David Thaler
+ 7 -

nikko Vermisseau

Ça ne remet pas en question l'évolution, mais le hasard de l'évolution des espèces. L'article rapporte que les créations de beaucoup d'espèces ont été synchronisé.

Mais par quoi?
Une météorite, des trolls de l'espace ou Dieu qui s'ennui?

Les humains se sont rependu sur terre et aléatoirement ils devraient s'adapter à leurs environnements : dans les pays froid, on devient résistant au froid, dans les pays de cons, on devient encore plus con....
Mais le groupe reste homogène. Il y a des cons partout.

Jusqu’au jour où: le gène X créent les X mens.
Mais des X-mens avec plein de pouvoir différents. Et tous en même temps.
Et à cause de quoi?

Le taux de mortalité?
Un gaz mutagène envoyé dans l’atmosphère par des voyageurs (covenant)?
L'invention du wonderbra?
La création des passeports?
+ 3 -

Loreilei Vermisseau

Juste en lisant la description du fichier (je n'ai pas lu l'article), j'ai plusieurs "sonnettes d'alarme" qui se sont déclenchées. Vous savez, celles dont il est question dans les vidéos d'Hygiene mentale...

Ah va falloir que je les regarde à nouveau pour me souvenir de tout ça !
+ 1 -

feyfey Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Dans un sens je trouve pas ça si étonnant.
Après tout y avait eu un sacré reset avec les dinosaures, ça me semble logique que les nouvelles espèces apparaissent peu ou prou en même temps.
Puis bon... En même temps... Vu la taille de l'horloge ça c'est pas fait en 5 minutes non plus.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
32