Un tableau, une Historiette [n°1]

Par eyhtern
le 19 janvier 2018 à 13h43
1 548 lectures
24 réponses


En 1953, Rauschenberg (premier Américain à recevoir le grand prix de la biennale de Venise en 1964) est encore un inconnu. Parmi les artistes en vogue à l'époque, il admire notamment un émigré néerlandais, de Kooning, artiste pratiquant un art d'avant-garde que l'on qualifiera d'"expressionnisme abstrait". Après palabres, Rauschenberg parvient à convaincre de Kooning et celui-ci cède un de ses dessins afin qu'il soit effacé. Un peu à la façon des happenings (Rauschenberg contribue d'ailleurs à l'acte fondateur de cette nouvelle forme d'art en 1952), l'action en soi participe de l'oeuvre, et Rauschenberg prend plus d'un mois pour réaliser cet effaçage. Petit à petit, au fil des visites qu'il reçoit dans son atelier, l'oeuvre acquiert une certaine réputation dans le milieu, et c'est en 1963 qu'elle sera exposée pour la première fois.


+ -8 -

Zgru La voix de son ver

J'entends déjà les "critiques d'art vrai" autoproclamés du Lombrik hurler à l'ineptie grâce à des arguments pertinents et travaillés du genre "mon gamin fait aussi bien", "c'est pas de l'art", "on ne reconnait rien", "c'est de l'arnaque"...
+ 7 -

Pfepelep En réponse à Zgru Vermisseau

Quel visionnaire tu fais!!! ;)
+ -1 -

Zgru En réponse à Pfepelep La voix de son ver

J'en ai un peu raz le zgeg d'avoir toujours raison.
:D
+ 1 -

Bob_Bob En réponse à Zgru Vermisseau

J'entends déjà les "critiques d'art vrai" autoproclamés du Lombrik hurler à l'ineptie grâce à des arguments pertinents et travaillés du genre "mon gam
+ 8 -

Weng-Weng En réponse à Zgru Lombrico de la Cruz

C'est aussi et surtout une critique acerbe et irrévérencieuse de la société de consommation
+ -6 -

Ced En réponse à Zgru Lombrik

Tu t'es fait 'libeler' en 65%! :D :D :D
+ -1 -

Zgru En réponse à Ced La voix de son ver

J'me fais moinser :D
Comme dirait quelqu'un ici qui "brille" par l'excellence de sa répartie, "y a que la vérité qui blesse" XD
+ 0 -

Henry_Hill En réponse à Zgru Ver macht addikkkt

Et donc même ce commentaire t'as pas été foutu de comprendre que c'était pour montrer le niveau de ton "argumentation" ?
+ -2 -

Zgru En réponse à Henry_Hill La voix de son ver

Lol XD
+ 2 -

TheMetroidPrime En réponse à Zgru Verxit

Mais mon cher, tous ces mauvais argument n'en sont pas moins valides étant donné que la caractère artistique de ce genre d’œuvre est fondé uniquement sur le "c'est de l'art parce que j'appelle ça de l'art".

Dans un monde ou l'art est relatif, le fait qu'il en soit est lui-même contestable.

>mfw it's art because I say so
Image de TheMetroidPrime
+ -2 -

Zgru En réponse à TheMetroidPrime La voix de son ver

C'est bien là qu'est le problème.
En discutant avec certains de ces artistes, ils avaient beaucoup plus d'arguments que "parce que j'appelle ça de l'art" et ça se tenait parfaitement. Par contre, de l'autre coté ça se limite à "c'est nul" "ça ne représente rien" "de qui se moque-t-on?".
+ 2 -

TheMetroidPrime En réponse à Zgru Verxit

Il ne faut pas confondre, je pense, jugement relatif au talent de l'artiste et jugement sur le caractère artistique de l’œuvre.
La plupart des gens font, au fond, un jugement sur le talent de l'artiste, même quand ils disent "ce n'est pas de l'art".

Je suis de ceux qui n'apprécient guère les œuvres dont l'artiste doit faire du SAV pour compenser les manquements de ladite œuvre.
+ -2 -

Zgru En réponse à TheMetroidPrime La voix de son ver

Aucune question de talent ou de SAV là dedans.
Mais une explication de la démarche est toujours intéressante et permet, parfois, d’éclairer sur l'oeuvre.
+ 3 -

Racaillou En réponse à Zgru Lombric

Oh bah après moi j'ai un argument pas mal dans le genre si tu veux, "tu pourras manger toute la merde que tu voudras en affirmant qu'elle est bonne, ça restera de la merde".
+ 15 -

grenouille Jeune asticot

En tant qu'éminent critique d'art diplômé d'un site renommé dont je tairais le nom pour tout soucis de légitimité, lorsque je regarde ce tableau, j'ai envie de hurler à l'ineptie ...
Effectivement un œil aguerri verra tout de suite qu'il ne s'agit en aucune mesure d'art, on n'y reconnait rien.
Cela me fait penser à certains dessins d'un de mes gamins, qui lui, non seulement peut faire aussi bien, si ce n'est mieux...
De même, ce Rauschenberg a une histoire trouble, son nom signifie 'bruissement de la montagne', à l'évidence il ne peut s'agir que de la Suisse, pays où, c'est bien connu, les arnaqueurs planquent leur magot. Cela signifie sans aucun doute que nous sommes bien confrontés à une arnaque.
+ 6 -

Mylo En réponse à grenouille Ver correcteur

Je me permets de devancer mon collègu... Pardon, mon camarade :
Image de Mylo
+ 11 -

Libel Vermisseau

Merci, maintenant au moins on a une date pour quand la Connerie à rejoint l'Art.
+ 7 -

sandrine65100 En réponse à Libel

les repères historiques sont très importants pour l'avenir de l'humanité.
+ 1 -

MarcusKhaine

1 mois pour effacer le dessin du type???? Il était tétraplégique et il effaçait avec une gomme dans sa bouche? ^^
+ 2 -

Zbouboss Vermisseau

+ 4 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

voila une représentation de ce que devait être le tableau. A noter de Kooning en a voulu longtemps a Rauschenberg d'avoir exposé le tableau, qui n'aurait jamais du l’être....Qui suis je pour savoir si c'est de l'art...évidemment personne....D’ailleurs, qui décide ce qui est art ou pas....Ben, généralement pas des artistes, mais bien souvent le marché..C'est le marché qui décide de la valeur d'une "œuvre" et du coup en découle sa valeur artistique..Faire un tour à la FIAC suffit pour s'en assurer..
Ce n'est évidemment pas une toile..est ce une œuvre? ben, sans le titre et l'explication, faut reconnaitre que c'est pas terrible non? Je me méfie toujours d'une "œuvre" qui a besoin d'un titre, je me méfie toujours d'une "œuvre" qui a besoin d'une explication...
Rauschenberg pensait que l'art pouvait changer la société ' oui, oui, la fameuse critique irrévérencieuse existe vraiment, mais de la a en faire carrière et de vendre ça la peau des fesses on voit vite la limite au truc....
ça va, on comprend le message...400 "toiles" pour dire la même chose, je trouve que ça manque singulièrement d'imagination, d'invention et de capacité.. Surtout pour un "artiste"..
Du coup, je dirais pas que c'est de la merde, mais un sacré foutage de gueule..
3 réacs a la fiac : un episode la bas si j'y suis avec franck lepage : https://www.fra...6-novembre-2013
Image de magnussoren
+ 1 -

john5

Comme la définition de l'Art est complexe et subjective, j'ai élaboré une échelle de valeur toute personnelle qui permet de me faire une opinion à partir d'un test basique : « la pleine appréciation de l'œuvre ainsi que le talent et la grâce de l'artiste est-elle contingente à des prérequis techniques ou culturels spécifique de la part du spectateur ? »

Non = c'est de l'Art
Oui = ce n'est pas de l'Art

Philosophiquement, il y a une certaine ironie à remarquer que le fait l'Art soit culturel attache la valeur des œuvres à une société, un lieu et une époque ce qui signifie que l'opinion des "experts" ne tient lieu d'autorité que tant qu'on la reconnaît. Il suffit que le public rejette massivement une œuvre ou un courant pour qu'il se disparaisse dans les poubelles de l'histoire...

Enfin, jusqu'à ce qu'un couillon le déterre et crie au génie... Évidemment, le public est souvent con et naïf malheureusement.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer une réponse
119