Sans commentaire

5 784 vues

et on enchaîne...

Envoyé par magnussoren le 6 octobre 2017 à 19h00

+ 27 -

Novacreat Lombric

"Heu ... Merde, on nous l'avais jamais posé celle là"
+ 2 -

Maurice Suce pour un titre

Merde j'ai commenté ...
+ 17 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

"- Un employé, pardon... un collaborateur, a-t-il déjà gagné plus d'argent en travaillant plus d'heures avec un salaire plus faible ?
- ... "
Image de Henry_Hill
+ 0 -

Chinois11 Ténia koué

g ri1 conpri lol
+ -26 -

raoulnamur Vermisseau

La dérégulation du marché du travail aboutit TOUJOURS à un enrichissement massif des salariés et à une baisse du chômage, et les exemples autour de nous sont partout: Allemagne, Canada, Suède, Grande-Bretagne, Singapour...

Prenons par exemple l'Allemagne. Là-bas, les entreprises de moins de 10 salariés peuvent licencier sans motif et sans indemnités (ce sont les lois Härtz, mises en place sous le gouvernement de Gerhard Schroeder). Résultat : les patrons n'ont plus peur d'embaucher, le chômage est à 3.9%, et le salaire brut moyen est 26% plus élevé qu'en France (3730 euros par mois en Allemagne, contre 2957 euros par mois en France).

Voilà qui montre à quel point les débats sont biaisés sur les chaînes publiques (France 2, France 3, etc.). Leurs employés sont fonctionnaires, et ils ont beaucoup de mal à inviter des défenseurs du libéralisme...
+ 5 -

Sylfaen En réponse à raoulnamur Vermisseau

Ah ? Pourtant sur les graphiques j'ai pas l'impression que la précarité salariale fasse baisser les risque de pauvreté :
Image de Sylfaen
+ 20 -

Henry_Hill En réponse à raoulnamur Ver macht addikkkt

Oui c'est formidable en Allemagne ces emplois à moins d'un mi-temps, grâce à ça il y a peu de chômage, bon par contre tu ne touche pas assez pour pouvoir payer ton loyer mais au moins t'es pas dans les statistiques du chômage, hein ? Heureusement que ce super système arrive en France, on va pouvoir shifter à fond !
Image de Henry_Hill
+ 8 -

PsychoQuark En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Rhaaaa, le monde change, je suis d'accord avec Henry Hill.
+ 3 -

_pepe_ En réponse à raoulnamur

Il semble que ce sont tes arguments qui sont biaisés (c.f. les autres réponses). Et si les chaînes de service public ont du mal à trouver des gens pour défendre efficacement le libéralisme (qui est pourtant l'idéologie dont ils ont pour mission de faire la propagande par tous les moyens), c'est simplement que ce système politique est indéfendable.
+ 3 -

feyfey En réponse à raoulnamur Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Toi il te manque des infos, ou t'as pas tout compris.
+ 3 -

maht En réponse à raoulnamur Vermisseau

C'est trop gros..
Suffit de regarder les invités permanents. Que des fameux marxo léninistes à la solde de la CGT dans cette émission : Christophe Barbier (l'express), Catherine Nay (Valeurs actuelles entre autres), ou Yves Thréard (le Figaro) et Agnès Verdier-Molinié (IFRAP). Ils y sont tellement souvent qu'ils ont leur brosse à dent dans les studios de france 5.
+ 10 -

Nainbierophile En réponse à raoulnamur Lombric

Tu as raison sur la baisse du chômage : La dérégulation permet effectivement de transformer les chômeurs en travailleurs pauvres.
En gros, la seule différence entre avant et après, c'est que ces feignasses de chômeurs sont contraints de faire les pires jobs qui existent (genre préparateur de commande avec la commande vocale), extrêmement dangereux et ruinant la santé (cf Cash investigation sur lidl) pour faire fructifier le capital de quelques ultra riches, et gagner trop peu pour vivre décemment.

Le problème actuel du capitalisme, c'est que c'est très compliqué d'envoyer les gens dans les usines identifiées comme "machines à accidents du travail", quand c'est reconnu. Le problème, c'est que les gens veulent pas faire de boulot très très pénible, chiant, fastidieux, insupportable, pour être finalement payé au lance pierre.

Moi je suis ingé, mon travail est très correct, mais bordel si je devais faire le travail des gens que j'ai vu dans le reportage, je serais minimum en dépression au bout d'un mois.

Je rejoins toutes les réponses qui t'ont été faites sinon.
+ -1 -

Gring Lombric Shaolin

En même temps, s'ils sont salariés, c'est qu'ils ne sont pas au chômage.
+ 1 -

Biskouaz Asticot

La question est un peu biaisée et partiale. Pourquoi associer "Chômage" et "précarité des salaires" dans la même question? Certes ce sont 2 facteurs contre lesquels on voudrait lutter mais qui pour certains (il est vrai, plutôt libéraux) sont liés par une loi mécanique inverse. I.e: Plus de précarité des salaires => Moins de chômage et vice-versa.
Donc cette question, prend de facto une position plutôt de gauche qui affirme qu'on peut avoir à la fois moins de chômage et tout le monde en CDI.
Tout cela évidemment se discute mais je note seulement que la tournure de la question explique peut-être l'incapacité des intervenants à répondre.
+ -10 -

raoulnamur Vermisseau

Eh bien... Je suis content de voir que les réponses à mon post sont nombreuses. Mais en même temps, je suis triste de voir que les réponses sont toutes des réponses émotionnelles. Lombriks, réveillez-vous ! Donnez-moi des PREUVES de ce que vous avancez, avec des FAITS et des CHIFFRES !

Quand je vous dis que la dérégulation est une machine à fabriquer des travailleurs riches, je le prouve avec des CHIFFRES (le salaire moyen beaucoup plus élevé qu'en France, et le chômage beaucoup plus faible). Et je donne mes sources (https://en.wiki..._average_wage).

Je suis effaré de voir que vos réponses sont basées sur des EMOTIONS, ou alors des chiffres biaisés:
- HENRY HILL et NAINBIEROPHILE affirment sans aucune preuve que les emplois en Allemagne sont des emplois précaires, alors que je leur ai prouvé que le revenu des travailleurs allemands est largement supérieur au revenu des travailleurs français
- CHIPALIPO et SYLFAEN me disent que le taux de pauvreté a augmenté en Allemagne, mais ils oublient de préciser que le taux de pauvreté dans leurs chiffres est défni comme "un revenu inférieur à 60% du revenu médian". Selon cette définition, une personne qui gagne 2200 euros par mois sera considérée comme pauvre en Allemagne, mais riche en France. Avec cette définition, c'est normal que le taux de pauvreté ait augmenté lorsque le revenu médian des Allemands a fortement augmenté.
- FEYFEY me dit que je n'ai pas compris mes infos, mais il ne me dit pas comment je devrais les interpréter
- PEPE me sort l'argument massue : "tout le monde sur ce site est d'accord pour dire que la dérégulation est méchante, donc c'est sûrement vrai"

J'imagine bien que les visiteurs de ce site n'ont pas tous un BAC+10 en poche, mais bon... on pourrait espérer un minimum de rigueur dans les débats. Si vous voulez des débats émotionnels, sans faits ni chiffres, allez au café du coin et parlez à des mélenchonnistes. Lombriks de tous les pays, ressaisissez-vous !
+ 9 -

plusquezero En réponse à raoulnamur Lombric Shaolin

On attend ton papier prouvant que les salaires plus élevés sont le fruit de la dérégularisation.
Ne confonds-tu pas corrélation et cause ?
Sâches-tu seulement que les allemands doivent côtiser de leur poche à des caisses qui sont côtisées par les patrons et salariés en France ?
Tu peux aussi regarder aux USA, les salaires sont plus élevés, mais ils doivent payer plus de choses de leur poche. Quel est le bilan ?
> "un revenu inférieur à 60% du revenu médian". Selon cette définition, une personne qui gagne 2200 euros par mois sera considérée comme pauvre en Allemagne, mais riche en France.
Mon pauvre, tu confonds médian et moyen. Médian = 50% des salariés gagnent plus, et 50% gagnent moins.
Moyen : tu sommes les salaires et tu divises par le nombre de salariés.
L'un est soumis à l'écart-type, l'autre pas. Si tu veux savoir lequel, je te laisse étudier, t'en as besoin.
+ 4 -

Heretron En réponse à raoulnamur Vermisseau

La moyenne n'est pas représentative d'une population dans sa globalité, (en moyenne les français ont 1 nichon et 1 testicule).

On peut mesurer les inégalités avec le coefficient de GINI, le salaire médian, ou mieux par déciles... tu peux retrouver quelques éléments ici par exemple : https://politic...ey-they-deserve
On peut voir que seul les revenu des 10% les plus riche à progressé, les 10% les plus pauvres sont laissés sur le bord de la route.
PS : Ton lien est mort.
+ 3 -

Tormante En réponse à raoulnamur Jeune lombric

Mwais, je vois surtout que tu n'as pas avancé un seul argument démontrant d'une manière ou d'une autre tes affirmations. Tellement classique des libéraux. Tout dans la gueule, rien dans le crâne.
+ 1 -

gwen En réponse à raoulnamur Vermisseau

Ton lien wiki ne fonctionne pas.
Quel est ton parcours professionnel et scolaire?
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
64