Robert Liston, ce chirurgien de l'extrême

En 1847, Robert Liston amputa un patient en 25 secondes, si rapidement qu'il coupa dans le feu de l'action des doigts à son assistant.
Le patient et son assistant moururent plus tard de septicémie, ainsi qu'un spectateur qui eut une attaque en voyant l'opération (qui était publique). 
Il s'agit à ce jour de la seule opération chirurgicale connue avec un taux de mortalité de 300%.

Bonus : à cette époque, l'anesthésie n'existait pas. Ce chirurgien, très talentueux, avait pour objectif de procéder le plus rapidement possible pour éviter que le patient ne souffre et se chronométrait pour améliorer ses temps. Il fut le premier à utiliser l'ether pour opérer un patient.
Une passionnante petite histoire de l'anesthésie ici : https://www.youtube.com/watch?v=3FCsS9dLjrw

Au passage, création du #anecdotes pour toutes les histoires que vous voulez raconter, de l'historique aux confidences que vous n'osiez pas faire en privé !
6 219 vues

En 1847, Robert Liston amputa un patient en 25 secondes, si rapidement qu'il coupa dans le feu de l'action des doigts à son assistant.
Le patient et son assistant moururent plus tard de septicémie, ainsi qu'un spectateur qui eut une attaque en voyant l'opération (qui était publique).
Il s'agit à ce jour de la seule opération chirurgicale connue avec un taux de mortalité de 300%.

Bonus : à cette époque, l'anesthésie n'existait pas. Ce chirurgien, très talentueux, avait pour objectif de procéder le plus rapidement possible pour éviter que le patient ne souffre et se chronométrait pour améliorer ses temps. Il fut le premier à utiliser l'ether pour opérer un patient.
Une passionnante petite histoire de l'anesthésie ici : https://www.youtube.com/watch?v=3FCsS9dLjrw

Au passage, création du #anecdotes pour toutes les histoires que vous voulez raconter, de l'historique aux confidences que vous n'osiez pas faire en privé !

Envoyé par phil_good le 24 septembre 2017 à 16h57

+ 5 -

Thiche Colonel Chat-Ver

A ce propos, une excellente série qui traite de la chirurgie du XIXème siècle : "The Knick".
+ 11 -

tomone Vermisseau

Autre anecdote croustillante sur lui d'après Wikipédia :


Second most famous case

Amputated the leg in 2 1⁄2 minutes, but in his enthusiasm the patient's testicles as well.
— Richard Gordon[18]
+ 6 -

BarneyGumbles Lombric Shaolin

Taux de mortalité pour une opération? je pensais qu'après une opération un patient est soit mort ou vivant. C'est quoi un taux de mortalité d'une opération à 50% ?
+ 3 -

phil_good En réponse à BarneyGumbles Ver singe (et torix)

Bah hormis le cas mentionné par amokanecdotes, le taux est la plupart du temps binaire à 0 ou à 100%. D'où l'originalité du 300%...
+ 1 -

Sethtes En réponse à BarneyGumbles Asticot

Après, le taux de mortalité se calcule sur plusieurs opérations du même type, d'où des pourcentages intermédiaires. Mais dans ce cas précis, phil_good touche l'insolite de la situation.
+ 2 -

Creugneugleu Vermisseau

Le moins douloureux c'est encore ça.
Image de Creugneugleu
+ 2 -

pYranha Lombreek

Il y a les 4 cas les plus fameux de Liston selon Richard Gordon:

4) "Removal in 4 minutes of a 45-pound scrotal tumour, whose owner had to carry it round in a wheelbarrow."
(Cf photo historique ci-dessous)

3) Argument with his house-surgeon. Was the red, pulsating tumour in a small boy's neck a straightforward abscess of the skin, or a dangerous aneurism of the carotid artery? 'Pooh!' Liston exclaimed impatiently. 'Whoever heard of an aneurism in one so young?' Flashing a knife from his waistcoat pocket, he lanced it. Houseman's note – 'Out leaped arterial blood, and the boy fell.' The patient died but the artery lives, in University College Hospital pathology museum, specimen No. 1256

2) Amputated the leg in 2 1⁄2 minutes, but in his enthusiasm the patient's testicles as well.
(cité par Tomone au-dessus)

1) Amputated the leg in under 2 1⁄2 minutes (the patient died afterwards in the ward from hospital gangrene; they usually did in those pre-Listerian days). He amputated in addition the fingers of his young assistant (who died afterwards in the ward from hospital gangrene). He also slashed through the coat tails of a distinguished surgical spectator, who was so terrified that the knife had pierced his vitals he dropped dead from fright.
(celui du fichier).
Image de pYranha
+ -3 -

Moossman En réponse à pYranha LoMBriK addict !

Ah ouais, ah ah ah.....c'est en anglais !!!!
+ 4 -

phil_good En réponse à Moossman Ver singe (et torix)

4) "Enlèvement en 4 minutes d'une tumeur scrotale de 45 livres, dont le propriétaire avait dû la transporter dans une brouette".(Cf photo historique ci-dessous)

3) Dispute avec son interne en chirurgie. La tumeur rouge et pulsante dans le cou d'un petit garçon était-elle un abcès direct de la peau ou un anévrisme dangereux de l'artère carotide? 'Pouh !' s'écria Liston avec impatience. «Qui a entendu parler d'un anévrisme pour une personne si jeune? Dégainant un couteau de sa poche de gilet, il le lança. Rapport de l'interne : 'Du sang artériel sortit, et le garçon tomba.' Le malade mourut mais l'artère perdure, dans le musée de pathologie de l'Hôpital universitaire, spécimen n ° 1256

2) Amputa une jambe en 2 1/2 minutes, mais dans son enthousiasme, les testicules du patient aussi.(cité par Tomone au-dessus)

1) Amputa la jambe en moins de 2 1/2 minutes (le patient est décédé plus tard de la gangrène dans le service de l'hôpital, ce qui arrivait régulièrement à l'époque). Il amputa en plus les doigts de son jeune assistant (qui est mort par la suite de gangrène dans le service de l'hôpital). Et il tailla à travers la queue du manteau d'un spectateur qui fut tellement terrifié que le couteau ait pu percer ses entrailles, qu'il tomba mort de peur.(celui du fichier).
+ 1 -

Moossman En réponse à phil_good LoMBriK addict !

Merci Phil, t'es un pote à la compote!!!
+ 8 -

Fagus Vermisseau

Ça sent la rubrique squattée à plein nez st'affaire.
T'aurais dû la nommer #amokdotes directement
^^
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
60