Kan les employés municipaux sont des espions de la CIA anti-véganes

1 795 vues

Envoyé par Magret le 14 septembre 2017 à 12h52

+ 3 -

Devale Vermisseau

#bonnequestion
+ 8 -

Ced Lombrik

Une réponse pour Paris (entre autres) :
https://www.str...e-roses-a-paris

(je crois avoir déjà partagé cet article ici)
+ 0 -

Kukurtz En réponse à Ced Lombric

Merci Ced pour cet article qui a éclairé ma lanterne sur la guilde des vendeurs de roses :)
+ 0 -

GammaOH Vermisseau

En même temps, c'est un joueur de LoL ...
+ -3 -

sandrine65100

J'ai bossé dans un resto où une dame se prénommant Marie-Rose venait avec son panier de roses. A cette époque, les hommes n'étaient ni radins, ni des gougeas et se permettaient d'en offrir à la dame ou aux dames qui les accompagnaient. Mais ça, c'était avant....
+ 0 -

Arsayne En réponse à sandrine65100 Jeune asticot

Roh, sans déconner : "c'était mieux avant" ? C'est peut-être parce que maintenant, les gens n'ont plus de thunes pour s'acheter des fleurs que les gens n'achètent plus de fleurs. Pas parce qu'en un quart de siècle, les hommes seraient "devenus des gougeas"...!
+ 0 -

sandrine65100 En réponse à Arsayne

je n'ai pas écrit " c'était mieux avant" ! seulement " ça c'était avant ". Aprés, tu peux l'interpréter comme tu le veux.
+ 2 -

Rodrigo En réponse à sandrine65100 Jeune asticot

Tu écris que le hommes n'étaient ni radins ni des goujats et appuies bien sur le fait que c'est une situation révolue par ton fameux "mais ça, c'était avant...", signifiant ainsi qu'aujourd'hui les hommes sont des radins et goujats. Et peut-être qu'en effet ça ne signifie pas que "c'était mieux avant", radin et goujat c'est peut-être mélioratif.

Mais tu sais Sandrine, si les hommes ne t'offrent plus de rose comme auparavant, ce n'est pas qu'ils ont changé. C'est toi qui a changé, Sandrine...
+ 0 -

Arsayne En réponse à sandrine65100 Jeune asticot

Oh, la belle mauvaise foi ! Je te renvoie à l'analyse de Rodrigo, en espérant que tu admettes que la marge d'interprétation de tes propos n'était pas si large que ça.
+ 1 -

Rodrigo Jeune asticot

Je n'en ai jamais acheté. Par contre, j'en ai vendu. Dans un état paranormal avec des amis, on a pris toutes les roses du vendeur et on est allé lui en vendre 2 ou 3 à sa place, puis ensuite on lui a assuré qu'on allait aussi lui trouver une meuf pour la soirée. Il était très content. Mes souvenirs sont vagues mais je doute sincèrement qu'on ait réussi la 2e mission.

Radins, goujats... non. Quand t'offres une rose de Paki, dont la fleur tient encore à la tige par l'opération divine, à 23h dans un bar, ça peut vouloir dire 2 choses : - t'as envie de baiser et pour 2 euros c'est pas cher l'essai, même si c'est ringard et t'as vraiment aucune estime de toi
- le mec qui te l'a vendu a un Master en marketing, 2g d'alcool dans le sang et d'autres trucs
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
51