Et un beau jour, sans aucune raison...

3 367 vues

Envoyé par marmelade2 le 30 décembre 2020 à 12h22

+ 18 -

jose_cahuette Vermisseau

Lapin
+ 4 -

Flaneur En réponse à Sylfaen Ver TikToké

Je tente : apprendre le consentement à l’école rend les gens nazi (en apprenant ça dans le journal)

Sous entendu je pense que ça ne les concerne pas . C’est idiot parce que souvent les enfants sont victimes d’abus sexuels pas forcément par la force mais en les manipulant.
+ 2 -

BonPublic En réponse à Flaneur Vermisseau

Oui mais dans quel journal ?
+ 5 -

Kukurtz En réponse à jose_cahuette Lombric

Les jeunesses hitlériennes étaient volontaires.

Venant d'une raclure de bidet comme marmelade, ça ne m'étonnerait pas.
+ 1 -

marmelade2 En réponse à Kukurtz Vermisseau

Enchanté.
Non.
+ 3 -

doomy En réponse à jose_cahuette Lombric Shaolin

A la lecture de cet article annonçant que les gamins comprennent la notion de consentement (sexuel) le mec devient nazi ?
+ 6 -

bidoop Vermisseau

Surtout quand on pense qu'une seule chanson suffit à accorder tout le monde..
https://lelombrik.net/109796
+ 1 -

Sylfaen En réponse à bidoop Vermisseau

Quelle cruauté !
+ 1 -

NainPorteQui Vermisseau

À valeur actuelle, beau journal.
+ 3 -

Oncledams Vermisseau

Lapinou
Image de Oncledams
+ 3 -

Orme Dresseuse de lombriks

Marmelade, c'est trop vague ton article, donnes-nous des explications s'il te plait.
+ 4 -

Tzeenchy En réponse à Orme Vermisseau

Ce que Marmelade voudrait faire dire à l'article :La vague "woke" veut étendre la lutte des droits lgbt jusqu'à faire accepter la pédophilie. Expliquer le consentement à des enfants revient donc à accepter qu'ils puissent avoir des rapports sexuels avec des adultes "déviants". Donc contre ce phénomène la seule réponse adaptée est de se cramponner aux traditions et rejeter en bloc tout ce qui est différent sans trop chercher à comprendre, pour le bien de l'humanité.

Ce que l'article dit : on enseigne aux enfants que leur corps leur appartient et qu'ils peuvent dire non lorsque tonton leur touche le zizi.
+ -4 -

marmelade2 En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Chapeau bas.
+ 1 -

trucmoi En réponse à Tzeenchy Ver d'os

Je sens qu'on va avoir besoin de nouveau de tes recettes. On a un alipopo2 avéré sur le site.
+ 0 -

marmelade2 En réponse à trucmoi Vermisseau

J'ai hâte de subir le traitement réservé aux déviants.
+ 3 -

Tzeenchy En réponse à marmelade2 Vermisseau

grosse victime.
+ 0 -

marmelade2 En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Pas de victime sans bourreau.
+ 3 -

Tzeenchy En réponse à marmelade2 Vermisseau

Dixit le mec qui se compare à Hitler ( ͡° ͜ʖ ͡°)
+ 1 -

marmelade2 En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Si tu le dis ...
Je t'attends avec tes meilleures recettes ;)
+ 1 -

Tzeenchy En réponse à marmelade2 Vermisseau

Mes recettes c'est pour les complotistes, pas pour les "déviants" qui se ramènent avec des pelletées de bouse idéologique mainstream préformatée issue des réseaux sociaux.
+ 1 -

marmelade2 En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Tellement mainstream que ça récolte l'approbation générale ici.
+ 4 -

Tzeenchy En réponse à marmelade2 Vermisseau

ça moinsse parce que ton fichier n'est ni drôle ni claire. Tu balances tes trucs dans le vide en te prenant pour un super héro "déviant" et à la moindre critique ou question tu te planques derrière ton cynisme en carton et tu joues au résistant qui vole au dessus des moutons du système, sans même tenter d’argumenter ce que tu fichier tente vaguement de dire.
Tellement plus facile de faire la victime comme un sjw de merde que de développer un propos...
+ 1 -

marmelade2 En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Les gens peuvent se forger une opinion, pas besoin d'imposer la mienne.
+ 5 -

Tzeenchy En réponse à marmelade2 Vermisseau

Il s'agit pas d'imposer ton opinion mais de développer ton propos, au lieu de balancer des fichiers que peu de gens vont piger parce qu'interprétables de plusieurs façon.
Si tu veux te foutre de la gueule des mouvement pédo chez les lgbt d'internet assume, et poste un fichier rigolo dessus, pas un truc aussi cryptique, sans donner aucune explication et en faisant le malin après.
+ 3 -

marmelade2 En réponse à Tzeenchy Vermisseau

Le problème avec les trucs drôles, c'est quand on les explique...
Bon je verrai pour plus d'indices à l'avenir.
+ 1 -

tametame En réponse à marmelade2 Jeune lombric

Oui c'est une bonne idée, en te lisant j'avais le sentiment que tu n'osais pas donner réellement ton avis et que tu souhaitais partager des trucs que tu jugeais intelligent sans être capable de les expliquer précisément. Du coup si j'ai bien compris, pour tout le monde tu passe pour un guignol parce que t'assume pas tes idée en te cachant derrière une volonté quasi-mystique.
J'ai une question : Tu penses qu'expliquer la notion de consentement a un enfant est l'équivalent de valider la pédophilie ?
+ 1 -

marmelade2 En réponse à tametame Vermisseau

Équivalent non car ça voudrait dire que chacune des propositions implique l'autre. Nécessaire plutôt.
Les mœurs évoluent et ça ne fait pas de mal de temps en temps de se poser en spectateur, prendre du recul et essayer de voir dans quelle direction on part.
+ 3 -

TheMetroidPrime En réponse à Tzeenchy Verxit

Le problème est que la vidéo est très... générique. Et du coup on peut la comprendre dans les deux sens.

D'un côté il s'agit de dire aux enfants qu'ils peuvent dire non et qu'on peut leur dire non pour toutes sortes de propositions comme le fait de prêter un jouet (c'est l'exemple donné). De cet exemple, la vidéo extrapole à tout le reste, dont évidemment le touche-pipi.

De l'autre, il s'agit de montrer que les enfants peuvent comprendre et user de la notion de consentement en matière de relations sexuelles à la manière d'un adulte. Alors là on marche vraiment sur les œufs car c'est aussi l'argument que les pédophiles utilisent pour s'exonérer. La criminalisation de la pédophilie repose en effet parce qu'on considère (contrairement à ce que dit la vidéo) que les enfants sont incapable de consentir rationnellement à une relation sexuelle et que donc toute relation sexuelle avec un enfant et un viol.

Cette vidéo déclenche donc des réactions assez salées (et à mon sens à juste titre), parce sous couvert de dire aux gosses qu'ils ont droit de dire oui ou non, elle sape en fait l'argument principal qui fait de la pédophilie un crime, peu importe son intention première.

Perso, par prudence, je ferai toujours bien gaffe de garder mes gosses très loin de toute personne qui viendra me faire ce genre de petite gymnastique mentale au sujet du consentement sexuel des enfants.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
87