Pour réussir ta vie sentimentale et sexuelle

Un manuel sur la sexualité a été distribué jeudi aux classes de première du lycée privé Notre-Dame Sainte-Croix à Neuilly-sur-Seine. On y apprend que l’homosexualité vient de «perversions» et qu’une fille ne doit surtout pas «commettre l’irréparable»: avorter.

source: https://www.buzzfeed.com/davidperrotin/le-livret-distribue-par-ce-lycee-catho-affirme-que-lhomosexu
6 413 vues

Un manuel sur la sexualité a été distribué jeudi aux classes de première du lycée privé Notre-Dame Sainte-Croix à Neuilly-sur-Seine. On y apprend que l’homosexualité vient de «perversions» et qu’une fille ne doit surtout pas «commettre l’irréparable»: avorter.

source: https://www.buzzfeed.com/davidperrotin/le-livret-distribue-par-ce-lycee-catho-affirme-que-lhomosexu

Envoyé par Gu0sur20 le 27 février 2017 à 08h03

+ 8 -

Pipilop Vermisseau

Amen.
+ 20 -

Kukurtz Lombric

"J'vais lui montrer la beauté de mon sexe moi ahah"
Image de Kukurtz
+ 6 -

Zebulon Man Faye Gang Bang Addict

Rouge et ACEC ?
c'est un signe !
Image de Zebulon
+ 11 -

JeanGuyLeClassieux En réponse à Zebulon Ver-sace

Je doute que tu fasses référence aux "Ateliers de constructions électriques de Charleroi"...
ACEC ? Lapin...
+ 3 -

Mylo En réponse à JeanGuyLeClassieux Ver correcteur

À sec ! ;)
+ 4 -

majin Lombric Shaolin

Un résumé en vidéo https://youtu.be/Q1lZw4H23jU
+ 5 -

Spekkio Lombric Shaolin

Attention.
Selon l'article, l'établissement n'est pas responsable. Ce serait à l'initiative d'un enseignant.
+ -32 -

chlabelek Jeune asticot

-1, pas de politique siouplé, on est là pour se détendre.
+ 8 -

jose_cahuette En réponse à chlabelek Vermisseau

Hahaha va dire ça à Zgru, ces et Henri Hill, ça risque d'être drôle ^^
+ 20 -

feyfey En réponse à chlabelek Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

T'es sur LLB ici.
Une sorte de village gaulois où tout le monde vit ensemble pour le plaisir de se foutre sur la g*eule régulièrement.
+ 23 -

JeanGuyLeClassieux En réponse à feyfey Ver-sace

Il EST FRAIS MON POISSON !
Image de JeanGuyLeClassieux
+ 14 -

Chaque_Jirac En réponse à chlabelek Mervisseau

Depuis quand l'homosexualité est une chose politique ? Le fait de penser que c'est politique, c'est certains idéologues qui t'en convainquent. Tout comme l'hétérosexualité n'est pas politique, l'homosexualité ne devrait pas l'être.
+ 9 -

krondor En réponse à Chaque_Jirac Vermisseau

J'aurai tendance à répondre que tout est politique... mais c'est surement une autre philosophie.
+ 7 -

JeanGuyLeClassieux En réponse à krondor Ver-sace

Arrêtes ta promotion politique s'il te plait.
+ 6 -

Ski-walker En réponse à krondor Lombric

Tout est chimique !
+ 4 -

daPookie En réponse à krondor Lombric Exclu

Tout est philosophique !
+ 6 -

BarneyGumbles En réponse à daPookie Lombric Shaolin

C'est pas automatique !
+ 3 -

jose_cahuette En réponse à JeanGuyLeClassieux Vermisseau

J'enchaîne avec une chèvre à la confiture
+ 3 -

JeanGuyLeClassieux En réponse à jose_cahuette Ver-sace

Vous ne pouvez pas, il y a madonna qui jongle avec ses seins sur Hollywood boulevard. Je relance de 4.
+ 6 -

jose_cahuette En réponse à JeanGuyLeClassieux Vermisseau

Du coup pour contrer je brûle un prepus de nain unijambiste et le donne à mâcher à un opposum possédé par l'esprit de Freddy Mercury !
+ 3 -

Ski-walker En réponse à jose_cahuette Lombric

Carte Mystère !
Lancez le dès ...
+ 3 -

Bellus En réponse à Ski-walker

Je prend le bateau pour la suisse et chante du Brassens avec 5 chamallow dans la bouche.
+ 2 -

JeanGuyLeClassieux En réponse à Bellus Ver-sace

Je démonte mon voisin et je.. euh.. repeint un moustique.
+ 2 -

Oblivionis En réponse à JeanGuyLeClassieux Taret

je vais traire une poule et je danse un slow avec eddy mitchel.
+ 5 -

Chaque_Jirac En réponse à BarneyGumbles Mervisseau

Tout n'est pas antibiotique.
+ 3 -

krondor En réponse à Chaque_Jirac Vermisseau

mais juste bionique.
+ 0 -

Gu0sur20 En réponse à krondor Vermisseau

Car c'est pas automatique ;)
+ 3 -

Sekstoy En réponse à chlabelek LoMBriK addict !

Tu dis ça car les politiques sont tous des enculés ? tsss les amalgames je te jure ...
+ 0 -

chlabelek En réponse à chlabelek Jeune asticot

Argl je m'étais pourtant juré de la boucler sur Internet, milles excuses, la fatigue probablement.
+1 !
Ce fichier est une petite perle !
+ 2 -

gobes Jeune asticot

Et alors ? "lycée privé Notre-Dame Sainte-Croix", va pas me faire croire que c'est un lycée communo-anarchiste à tendance anti-éclésiastique. Pis bon, il faut s'attendre à quoi de la part d'un document religieux ? s'il y avait eu une distribution d'un document pronant l'homosexualité et le bien-fondé de l'avortement devant un établissement public, on n'en aurait pas parlé... un peu de liberté de pensée et de parole, que diantre... comme disait l'autre, "Aimez-vous les uns les autres, bordel de merde" (à peu près).

On vient pas non plus nous emmerder avec la distribution des tracts syndicaux et politiques devant les lycées, alors qu'on nous emmerde pas avec ça. Moins on parle des fous, mieux se porte le monde...
+ 4 -

Pfepelep En réponse à gobes Vermisseau

Sa réplique a été modifiée, celle de départ était :"Aimer vous les uns DANS les autres, bordel de merde!"
+ 7 -

Chaque_Jirac En réponse à gobes Mervisseau

Un lycée privé sous contrat avec l'Etat est régi par quasiment les mêmes règles que les lycées publics, et les profs sont aussi des fonctionnaires payés par les impôts. Sauf que là, le livret ne vient pas de l'établissement mais d'un "prof de catéch'". J'ai été en lycée privé catho, j'ai jamais entendu le moindre propos homophobe ou de ce type. Faut distinguer une bonne partie des cathos et les intégristes dont font parti les mecs de Riposte Laïque à l'origine de cet ouvrage.
+ 2 -

gobes En réponse à Chaque_Jirac Jeune asticot

En effet, il est sous contrat, autant pour moi ! du coup là c'est en effet anormal comme pratique. J'ai aussi été dans un lycée catho sous contrat et la seule marque de religion était une croix sur une façade dans la cour... n'empêche qu'on nous fait pas chier avec les lycéens qu'on enrôle en politique alors qu'ils ne connaissent rien à la vie, et ça non plus c'est pas très très normal.
+ 0 -

Chaque_Jirac En réponse à gobes Mervisseau

On est d'accord :).
+ 0 -

Funstrip En réponse à gobes Asticot

Je ne cautionne pas non plus car j'ai un certain dégoût pour toutes nos mascarades politiques, mais ça n'a pas de rapport.
Les lycéens sont à un âge où ils sont plus ou moins obligés de s'intéresser à la vie sociale, et donc à la politique qui de toute façon fera un minimum partie de leur future vie d'adulte dans laquelle ils sont justement sur le point d'entrer, et beaucoup sont d'ailleurs demandeurs pour s'engager (même si souvent c'est juste pour sécher les cours en manif').
Sens du mot "Politique": science des affaires de la Cité, c-à-d aujourd'hui tout ce qui se rapporte à la gestion d'un état et de son peuple. La politique est (malheureusement) indispensable à notre société actuelle, là où la religion est devenue complètement facultative et personnelle depuis que la France est un état laïc.
Sincèrement, je trouve les 2 cas aussi nauséabonds l'un que l'autre, mais au vu de l'histoire et des status de l'état français, il est "logique" que la distribution de tracts religieux à la sortie d'école fasse plus réagir que des tracts politiques.

à titre personnel, je n'aime ni la politique, ni la religion ^^(et il m'est difficile de savoir lequel des 2 je déteste le plus).
+ 0 -

zebilaweed2 En réponse à gobes Vermisseau

Je me souviens les putain de manipulations des profs quand j'étais en lycée.. comment on nous avait retourné le cerveau pour aller manifester contre Lepen.. ça serait aujourd'hui le prof je le remettrai à sa place.
+ 5 -

john5 En réponse à Chaque_Jirac

Autre précision : il n'est pas rare que des profs athées se fassent embaucher dans des lycées cathos (évidemment ils évitent de crient leur athéisme sur les toits dans ce cas) parce que ça paye bien et qu'on est moins emmerdé (autant par la direction que par les élèves) que dans le public.
+ 0 -

feyfey En réponse à john5 Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Ca paye tout pareil. Quant à la direction, ben c'est pareil que dans le public : quand ça va, ça va, quand ça va plus...
Le paradoxe c'est de constater que le privé ( sous contrat ) est devenu un repère de laïcard côtoyant des cathos. Mieux ! Ce sont des laïques qui tiennent les cordons de la bourse de la plupart des écoles privées !
+ 62 -

le_freeman

Ils n'ont pas entièrement tort : quand on n'y pense, l'homosexualité c'est quand même un peu un truc de pédé.
+ 19 -

Zgru En réponse à le_freeman La voix de son ver

"Les homosexuels et ben y n'ont qu'à aller se faire enculer!"
+ 14 -

Jampol3 En réponse à Zgru

Je ne cautionne pas du tout ces propos. J'suis pas une lopette d'homophobe !
+ -1 -

le-long-brick En réponse à Jampol3 Longbric

Moi non plus, mais il commence à faire froid et il se fait tard(loose) voire très tard(fiole), j'm'en vais remettre la jaquette de ma tante !
+ 1 -

GabrielKnight En réponse à le-long-brick Vermisseau

C'est ca, retourne dans ton placard :)
+ 0 -

Ski-walker Lombric

Dans la forme, ce n'est pas si mal fait que ça ! Ils proposent des éclaircissement dans leur optique mais sans dénigrer l'autre voie ! Je vous laisse préciser laquelle ...
+ 1 -

Jampol3 En réponse à Ski-walker

Les voies du Seigneur ne sont pas toujours impénétrables ;).
+ 6 -

titouille En réponse à Ski-walker

Y'a quand même du lourd. Ils sous-entendent que l'homosexualité résulte d'un trouble psychologique développé dans l'enfance (perversion, faute des parents), qu'on ne peut pas être homosexuel et heureux, qu'on peut "soigner" l'homosexualité. Bref, c'est le discours de l'église (avec cette distinction entre tendance et passage à l'acte). On n'oublie pas les clichés (sensibilité artistique et affective).

Ils savent aussi très bien qu'une orientation sexuelle n'est pas binaire. Il y a différents degrés d'homosexualité (ou de bisexualité plutôt). Donc c'est normal qu'il existe des cas qui "pensent" avoir réussi à se sortir de l'homosexualité... Ils ont juste choisi exclusivement d'être hétéro parce qu'ils le pouvaient. Le but c'est évidemment d'orienter le choix vers l'hétérosexualité pour tous ceux qui sont bisexuels.

Le problème, c'est ceux qui ne peuvent pas. Ce texte les mets irrémédiablement dans la case "anormal", et ils vont forcément être malheureux puisqu'ils n'ont pas de choix sexuel possible (autre que l'abstinence).

Au final, c'est peut-être moins extrême qu'à une époque, mais c'est grave parce qu'on est toujours dans le mensonge et dans la discrimination d'êtres humains.
+ 9 -

sandrine65100 En réponse à titouille

c'est le discours de l'Eglise depuis le Moyen-Age, ce qui a évolué, c'est l'imprimerie et la mise en page.
+ 0 -

Ski-walker En réponse à titouille Lombric

De la manière dont est tourné le texte, ils présentent en effet ces situations... sans en faire des cas exclusifs. "L'homosexualité résulte surtout..."
Je suis d'accord avec toi sur le fond... en effet. Mais la forme est, me semble-t-il, très adéquate quand on pense à l'auteur qui a voulu transmettre sa manière de penser.
+ 3 -

krondor En réponse à titouille Vermisseau

Vous commencez tous à me courir sur le haricot à confondre le croyant, le fidèle, l'église et l'institution. A Lyon en ce moment, un prêtre est sur la sellette parce qu'il a annoncé être amoureux d'une femme. Il expressément été mis à l'écart sans justificatif avec des retombés négatives pour sa carrière (il risque la mise à pieds sans délai... la reconversion va être dure...).

Chamonix, un curé a été scandalisé par le fait qu'encore aujourd'hui les papes préfèrent recourir à l’abstinence plutôt que conseiller le préservatif. Lui, les distribue aux jeunes.

La religion, ou "le livre" n'est pas à la même enseigne que l'"Eglise" ni le "fidèle" ou le "croyant (pratiquant ou non), il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Critiquer l'église ne doit pas être aussi critique sur la religion ou englober également la religion ou l'adhérant au courant (et quel courant ????).
L'athéisme est tout aussi dangereux et con que le n'importe quelle autre mot en "isme" (jock), comme d'ailleurs l’athéiste prosélyte me fait tout autant chier que le chrétien prosélyte. C'est ce qu'on fait du concept qui est à même de valoir la critique. Empêcher les gens de vivre parce qu'on ne doit pas voir de symbole religieux me fait d'autant plus chier que le religieux qui veut que je porte un symbole distinctif annoncer mon "courant".

Donc NON, ce n'est pas le discours DE l'EGLISE ! (ou à minima, mentionner laquelle et qui en est le responsable)

fuck the life à la fin quoi...
+ 2 -

JeanEude Vermisseau

Philosophique, politique, bionique, antibiotique, beaucoup de mot d'origine grecque ...

Chiotte les mecs merde
+ 0 -

krondor En réponse à JeanEude Vermisseau

phallique ?
+ 0 -

SuperBiskouaz En réponse à JeanEude Vermisseau

C'est pas faux Bradley!
+ 23 -

Mosquito Vermisseau

Sucer ton pote tant que tu lui touches pas les couilles c'est pas pédé.
+ -3 -

Bellus

On peut ne pas être contre l'homosexualité mais préféré que les gens ne deviennent pas homosexuel.
+ 4 -

Chaque_Jirac En réponse à Bellus Mervisseau

Bah, dans ce cas, tu es "contre" l'homosexualité. On peut surtout ne pas souhaiter ni souhaiter que des gens deviennent homosexuel, et en avoir rien à foutre. Pour moi, être homophobe, c'est ceux qui ne sont pas indifférent face à l'homosexualité, et je mets là-dedans ceux qui parlent de leurs "potes homos qui sont vraiment plus sympas que les autres". Je mets aussi les associations de lobbying LGBT (rien que le terme est stupide) qui font plus de mal aux homos que beaucoup d'autres.
Contre le communautarisme, une seule solution : l'indifférence. Arrêtons de parler du "droit à la différence", qui est juste une hystérisation de l'individu, le summum de ce que le libéralisme crée de pire, et parlons du "droit à l'indifférence", le droit d'être qui l'on est sans pour autant que ça concerne une autre personne.
Y a pas de droit à la différence : nous sommes tous différents, c'est un fait, et donc ce droit est acquis. Ces gens là se rassemblent en association, en communauté, pour proclamer le fait qu'ils sont différents, et par là même ils perdent leur différence au profit d'une identité sociale, une identité de groupe, ils s'éteignent dans le trop plein de l'individu qui, par pur individualisme, va à l'encontre de sa propre individualité et de sa propre plurialité. A vouloir absolument se prétendre différents, ils deviennent tous les mêmes.
+ 2 -

titouille En réponse à Bellus

Autant préférer que les gens soient tous droitiers. On ne sait pas très bien pourquoi on a 10% de gauchers, Y'a des facteurs génétiques, mais pas que. On ne sait pas non plus très bien pourquoi il y a ~10% d'homosexuels. Certainement pas pour les causes données par ce livret, ni par des facteurs de société. C'est comme ça, on fait avec.
+ 1 -

feyfey En réponse à titouille Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

A noter d'ailleurs que tous les gauchers ne sont pas forcément homo et vice versa. :D
+ 0 -

Oblivionis Taret

Après, y a un bon coté a ce texte, au moins celui qui l'a écrit ne demande pas a ce que les homo/lesbienne soit exécuté ou mis a l'écart de la société... Y a au moins du progrès de ce coté.
+ 3 -

Funstrip En réponse à Oblivionis Asticot

Il est juste prudent, sinon c'est incitation à la haine, ça lui aurait valu une condamnation direct...
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
36