PRON : travail de l'acier

1 575 vues

Vous rappelez-vous de vos cours de tournage, fraisage, étau-limeur,de l'odeur de la coupe et du liquide de lubrification ?

Envoyé par Peevee le 18 janvier 2017 à 22h04

+ 6 -

munch.imp Vermisseau

me gonflent ces fichier, je perds du tps mais impossible de me détacher de la video et le pire j'ai systématiquement une demi mole durant le visionnage!
+ 2 -

kra Vermisseau

Image de kra
+ 1 -

duckanard LoMBriK addict !

Oh, c'est mon BTS :')
+ 0 -

blade06045 Vermisseau

c'est beau...
+ 1 -

_pepe_

Je me rappelle surtout qu'on ne pouvait pas se permettre d'usiner en avalant, et que même tailler de petites pièces prenait un temps fou (on utilisait rarement les plaquettes au carbure de tungstène parce qu'elles coûtaient un bras). Ah, quand on a les moyens...
+ 2 -

Guaruda Asticot

Moi je me souvient surtout des tonneaux de copeaux que je devait ramasser quand étant gamin mon père m'emmenait à son taf. Mais cette douce odeur, rien qu'avec les images je la sent. Proust peut aller se rhabillé avec ces madeleines!
+ 0 -

nagafen Vermisseau

L'étau limeur prend un coup de vieux du coup.
Et toute ma formation en mécanique aussi.
Celle d’électronique je vous en parle même pas.
+ 0 -

Zebulon Man Faye Gang Bang Addict

Aussi superbe qu'hypnotisant, j'adore ces vidéos.
+ 1 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

un de mes tout premier boulot : je bossais dans l'atelier mécanique d'une grosse usine.....
Les tourneurs dans leur temps libre essayaient ( et réussissaient) à tourner un oeuf en acier, d'autres "drillaient" des pédaliers , des plateaux et même des dérailleurs...( je vous jure que c'est vrai)
+ 0 -

Pfepelep Vermisseau

Sniff, c'est beau...
+ 0 -

Orme Dresseuse de lombriks

Et aucun n'a eu envie de s'usiner ça ?
Image de Orme
+ 0 -

CXZman Lombric Shaolin

... c'est normal si quasiment aucune de ces tailles n'utilise de liquide de coupe ? Ok j'ai pas fait beaucoup d'usinage metal, mais c'était la règle d'or quoi
+ 1 -

Sioux7 En réponse à CXZman Vermisseau

Il semblerait que l'idée à la mode ces temps ci soit de couper au plus vite/profond que l'outil et la machine sur laquelle il est monté permettent, pour maximiser la rentabilité du temps machine...
Enfin surtout, on à les données techniques pour bien le faire, en restant dans les limites, sans être à l'aveugle...
Vu que les plaquettes carbure ne se détrempent pas, si la pièce voulue le permet, il est possible de compter sur la masse de métal enlevée pour le refroidissement, d’où les copeaux maousses et leur joli bleu gorge de pigeon...
ça, et le genre d'alliages employé, potentiellement spécifiquement prévus pour l'usinage, et autolubrifiants (genre un peu de plomb dans l'acier)
+ 0 -

CXZman En réponse à Sioux7 Lombric Shaolin

Merci !

P'tain, monde de merde. Là où j'ai fait mon stage, ils déconnaient pas avec ça. Ils avaient des tolérances de gros bâtard aussi...
+ 0 -

Drainv Vermisseau

Il y'a moyen de voir une vidéo de l'outil qui usine ce genre d'outils? :)
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
78