Quand t'es con, mais que tu votes

Pour les non-anglophiles :
> un gars célèbre l'annulation "d'Obamacare" sur Facebook
> on lui fait remarquer que c'est pas sympa pour ceux qui ont besoin de "l'ACA" (Affordable Care Act)
> il répond qu'il est sous l'ACA lui-même
> on lui fait remarquer que l'ACA est le nom officiel de l'Obamacare
> ** votre interlocuteur ne répond plus **

#voteAvecTesTripes
5 696 vues

Pour les non-anglophiles :
> un gars célèbre l'annulation "d'Obamacare" sur Facebook
> on lui fait remarquer que c'est pas sympa pour ceux qui ont besoin de "l'ACA" (Affordable Care Act)
> il répond qu'il est sous l'ACA lui-même
> on lui fait remarquer que l'ACA est le nom officiel de l'Obamacare
> ** votre interlocuteur ne répond plus **

#voteAvecTesTripes

Envoyé par glurp le 11 janvier 2017 à 11h30

+ 1 -

Swarmadd LoMBriK addict !

Ça fonctionnera toujours bien cette petite variante du mensonge par omission, malheureusement !
+ 2 -

Rwan

Alors lui il en tient une bonne...
+ 26 -

Zgru La voix de son ver

Image de Zgru
+ 7 -

BarneyGumbles Lombric Shaolin

Image de BarneyGumbles
+ 27 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

quand tu t'aperçois qu'il faut un permis pour pécher et qu'on ne te demande rien pour voter....
+ 17 -

AthranZara En réponse à magnussoren Vermisseau

"Si voter pouvait changer les choses, ca ferait longtemps que ca serait interdit. "
+ 5 -

sandrine65100 En réponse à magnussoren

oui, et même avec un permis t'es pas sûr de prendre quelque chose...
+ -4 -

CJC Asticot

tl; dr
+ 3 -

g012 En réponse à CJC Asticot

Ah c'était donc toi l'auteur ?
+ -4 -

CJC En réponse à g012 Asticot

Excuse moi mais j'ai mieux à faire de mon temps que de lire des disputes facebook. (vu que je suppose que ton commentaire sous entend que je suis con, comme suggéré dans le titre)
+ 7 -

g012 En réponse à CJC Asticot

Non, mon commentaire sous-entend que tu lis pas, mais que tu commentes quand même, comme le gars sur facebook qui a un avis alors qu'il sait même pas ce que c'est...
+ -3 -

Thiche Vermisseau

Sauf que ... aux USA, bien avant l'obamacare et même sous un gouvernement républicain, il existait (et existe encore actuellement) déjà deux types de gestion pour les soins de santés, toutes deux financées par l'état : le "medicaid", destiné aux personnes n'ayant pas les moyens de s'offrir une assurance privée, et le "medicare", destiné aux personnes de plus de 65 ans.

L'Obamacare a apporté une réforme sur la régulation des garanties fournies par les assurances privées, sur les conditions des remboursements, sur l'obligation pour les employeurs ayant plus de 50 employés d'assurer ceux-ci et l'élargissement de l'octroie du "medicaid" (revenus ne dépassant pas 138% du seuil de pauvreté). En résumé, il s'agit bel est bien d'une obligation d'inscription à une assurance privée pour plus de 50 millions de citoyens américains qui n'avaient aucune assurance médicale jusque là (ceux bénéficiant déjà du "medicaid" ou du "medicare" étant exemptés, entre autres catégories de population comme les prisonniers, les clandestins, les amérindiens ou les personnes ne voulant pas disposer d'assurance pour des questions religieuses et faisant partie d'un culte reconnu par le gouvernement).

Dans quel cas le citoyen américain lambda ne se serait pas assuré avant 2014, il sera bénéficiaire d'une prune de +/ 700 dollars par an, prune qui sera augmentée chaque année jusqu'à l'obtention de le dite assurance. De plus, il existe 4 types de formule Obamacare avec 4 niveaux de couvertures à taux de remboursements variables des frais de soins de santé, allant de 60 à 90%. Bien entendu, on échappera pas à la demande du fameux historiques des antécédents de santé du preneur qui fera varier le coût de la prime d'assurance, comme pour toute autre assurance privée et même si celle-ci est estampillée "Obamacare".

Moi, au vue de tout ça, je me dis que si j'étais PDG d'une compagnie d'assurance aux USA, 50 millions de nouveaux clients potentiels OBLIGATOIREMENT invités à prendre une assurance santé, en me faisant légèrement serrer la visse au niveau de mes obligations d'assureur, tout en gardant la possibilité de négocier largement la prime que le preneur doit me payer, c'est quand même une super aubaine vu mon caractère "privé" et "commercial". Suffit que je me mette d'accord avec mes autres copains assureurs sur les modalités de la prise en charge des preneurs en question qui peut varier d'un état à l'autre, voir même d'une ville à l'autre. On est dans le pays de l'oncle Sam et quand ça ne produit pas de bénéfices, ça n'a pas vraiment d'intérêt. Faudrait ptêt pas l'oublier !

Bref, il a encore cassé la barack, Obama ! -----------------------> [ ]
+ 0 -

gwen En réponse à Thiche Vermisseau

et tu penses quoi des mutuelles obligatoire en France?
+ 1 -

Thiche En réponse à gwen Vermisseau

Je t'avoue que je suis très peu informé sur le régime d'assurance santé dans les pays du tiers monde. Pourtant, je pense vaguement qu'il est préférable d'avoir un cancer en France plutôt qu'aux USA.
+ 2 -

g012 En réponse à gwen Asticot

C'est pour privatiser la santé encore plus sans que ça se voit.
+ 9 -

Procrastinateur Vermisseau

Sauf si tu veux créer une série télé.
Image de Procrastinateur
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
108