Prince Ea nous défend son point de vue sur l'éducation.

3 359 vues

Un point de vue irréaliste ? L'ignorance serait la meilleure arme d'un État menteur.

Envoyé par Ptisuisse le 24 novembre 2016 à 18h56

+ 0 -

Ptisuisse Lombric Shaolin

*Meilleure

#NOILLETRIMSE
+ -4 -

Thiche Vermisseau

Mouais ... le gros truc, c'est que, dans toutes les sociétés, on a vraiment besoin d'éboueurs. Pour preuve, une bonne grève de deux jours et c'est le bordel. Et je vois mal un gosse revendiquer son "rêve" de ramasser des poubelles ou de balayer des rues.
+ 8 -

Ptisuisse En réponse à Thiche Lombric Shaolin

Parce que ramasser les déchets est une preuve de non-éducation ?
Je ne sais pas où tu habite mais chez moi le personnel de voirie est formé la plupart du temps et se fait de plus en plus former. Le Certificat de Fédéral de Capacités (CFC En suisse, je te laisse te renseigner et plus spécialement celui D'agent d’exploitation en voie D’exploitation.) Est de plus en plus indispensable.
Mais pourquoi avoir une formation pour balayer la rue et ramasser les poubelles ?
Car c'est un métier englobant plusieurs métiers !
Maçon.
Constructeur de route.
Serrurier
Bûcheron (Débardage principalement)
Paysagiste
Menuisier
Magasinier
Sécurité en Entreprise
Etc...
Ce qui englobe plus où moins une seule formation donc doit être connu de chacun parfaitement.
Et en plus de ceux-ci certains ont des spécialités :
Chauffeur poids-lourds et/ou conduite avec matière dangereuse.
Machiniste de chantier
etc...

Et il faut aussi penser que ces gars bossent dehors qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il fasse très chaud.

Qui somme nous pour juger les autres car ce qu'il font est dégradant ? Pourquoi les rabaisser au lieu de trouver des solutions pour rendre le quotidien des ces gens là moins pénible ?

Surtout comment peut-t'on juger quand ceux-ci se reposent un instant alors que nous sommes dans un bureau, à boire une tasse de café toute les heures ?
Ce genre de réflexions me dégoûte au plus haut point. La réussite ce traduit-elle par le temps qu'on passe assis dans la journée ?
+ -4 -

gramournooby En réponse à Ptisuisse Vermisseau

"Qui somme nous pour juger les autres car ce qu'il font est dégradant ? "
C'est toujours classe quand les gens s'auto-fistent je trouve... "Ce qu'ils font est dégradant" tu diras ça à ton aide soignante qui va te la ver ton trou de balle ? J'ai comme des doutes ^^
+ 0 -

Thiche En réponse à Ptisuisse Vermisseau

1) Ramasser des déchets n'est pas une preuve de non-éducation. Du reste, je vois pas où je l'ai signifié. Ceci étant dit, les doctorants sont rares dans la collecte des détritus. C'est un fait. Le petit plus dans ce genre d'activité, c'est la sécurité de l'emploi et une paie qui tombe à coup sûr. Et pour certain(e)s, c'est bien suffisant comme ça.
2) Grave, tu sais pas où j'habites et qui je fréquentes, ce qui aurait pu jouer dans ton "analyse" si fine. Mais non ! Il aura fallu que tu m'évoques la Suisse. Alors que je t'ai rien fait de mal !
3) Les spécialités : ok, merci pour l'info. Quand il faut conduire un poids lourd, vaut mieux avoir le permis qui va avec. Super. J'ose supposer que ça s'applique à d'autres professions également.
4) Le climat et ses aléas : comme un tas d'autres professions.
5) Pénibilité de la tâche : comme un tas d'autres professions.
6) La liste s'arrête ici. Tu t'es lancé dans une logorrhée pathétique sur la réussite sociale et le lien que ça peut avoir avec le fait de bosser le cul assis. Un peu comme une sorte de Jean Valjean indigné du web qui prend la défense de la petite Cosette ... Génial. Je vois pas en quoi ce que j'ai écrit induirait ça.

Si ma mémoire est bonne, j'ai clairement écrit : "[...] on a vraiment besoin d'éboueurs. Pour preuve, une bonne grève de deux jours et c'est le bordel". Niveau dégradation de l'image de cette profession et de son importance, j'ai déjà vu mieux. Pourtant, je serais vraiment en peine de savoir où et quand se formule le désir de faire carrière dans la collecte de poubelles, même étant petit. Et ça n'enlève rien au fait qu'il en faut. Ce qui implique concrètement que des tas de gosses ne réaliseront pas leurs "rêves" comme il l'est décrit dans cette vidéo flairant pas mal la démagogie putassière.
+ 17 -

gwen En réponse à Thiche Vermisseau

c'est pour ça qu'on a besoin d'immigrés ^^
Image de gwen
+ 2 -

gramournooby En réponse à gwen Vermisseau

Non, nous n'avons pas besoin d'immigrés. J'en suis un. Nous avons besoin de bougnoules, ce n'est pas la même chose.
+ 0 -

Cyclomore En réponse à Thiche Vermisseau

Ramasser les poubelle c'est du boulot de robot. On n'a pas besoin d'un système qui fabrique des ramasse poubelle humains.
+ 8 -

Heretron Vermisseau

J'ai arrêté la vidéo quand j'ai entendu les violons.
+ 14 -

Potiche Super vilain

J'ai attendu toute la vidéo que quelqu'un dise "EA SPORT IT'S IN THE GAME". Spoiler : ce moment n'est jamais arrivé. Je suis déception. -1
+ 0 -

gramournooby En réponse à Potiche Vermisseau

If it's in the game, it's in the game...
+ 2 -

le-long-brick Longbric

Un peu facile et d'un utopisme bêlant. Le modèle finlandais a montré ses limites quand on passe de 18 élèves maxi à seulement 24 avec un petit 12% de fils de migrants. La démonstration du gus est belle dans l'absolu et sous-entend que chacun possède à-priori le lire-écrire-compter à fond, qu'il a déjà un projet d'avenir et intègre parfaitement ce qu'est le libre-arbitre. Pour ce dernier concept, il y a des tas d'adultes qui ne l'ont pas encore, voire qu'ils ne l'auront jamais tant le "corsetage", le formatage des sociétés est contraignant... C'est beau, mais c'est vachement élitiste dans le fond; les pauvres scories laissées au bord de la route, on en fait quoi, crâne de piaf ?
+ 1 -

gramournooby En réponse à le-long-brick Vermisseau

Pas facile à dire. Il faut demander à BHL
+ 1 -

_pepe_ En réponse à le-long-brick

Oui, mais c'est surtout présenté avec de nombreux arguments qui tiennent bien plus de la manipulation que de la raison. Le coup de la photo de la salle de classe m'a bien fait rigoler, comme si l'essence de l'enseignement tenait dans le choix et l'agencement du mobilier...
+ 0 -

Cyclomore En réponse à le-long-brick Vermisseau

Le corsetage dont tu parle est précisément ce que dénonce cette vidéo, il me semble. Voire, les scories dont tu parle, seraient justement ce que le sieur évoque avec sa métaphore du poisson à qui on a demandé de grimper aux arbres. En fait, je crois que vous êtes d'accord sut tout sauf sur la fatalité de la chose, à laquelle tu semble croire. Je te laisse le soin de déterminer si le fait de croire que les poissons frustrés sont inévitable est un point de vue élitiste ou pas.
+ 0 -

zigo Jeune asticot

Plutôt que mettre des violons pour tenter de te faire chialer, j'aurais plutôt vu une bonne instru hip hop et au lieu de faire un slam il rap. Ça rendrait le truc un peu plus regardable.
+ 3 -

sataye Jeune lombric

Un petit coup de canif sur le modèle finlandais. Les billets précédents sur l'objectivité du classement pisa et la différence majeure entre connaissance et compétence sont à découvrir aussi.
http://pedrocor...u-tableau-noir/
A mon avis, la clef c'est une enseignante pour 15. Avec des gros seins.
+ 0 -

Cyclomore Vermisseau

Pleuré plussé partagé. Merci Ptisuisse.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
80