Spacepoop - Aidons les astronautes à faire caca

1 084 vues

La NASA a lancé un concours (appel à l'aide) afin de trouver une solution au "caca dans l'espace".
En effet, pour le moment, pendant les sorties dans l'espace et autres manœuvres lors desquelles les astronautes sont obligés de porter la combinaison, il n'existe pas d'autres moyen que de porter des couches. Ce qui n'est pas hygiénique quand on sait qu'une manœuvre de départ vers l'espace ou de retour sur Terre peut durer 2 à 3 jours.
Pire ! Certaines manœuvres, en cas de problème, peuvent durer 6 jours.
La NASA lance donc un concours pour trouver une solution qui permettrait la gestion du problème pendant 144 heures (6 jours) minimum. Pour ceux que ça ne passionnerait pas tout de suite, la NASA promet aussi 30 000 $ à qui trouverait une solution.

Envoyé par OrlandO le 22 novembre 2016 à 17h13

+ 0 -

le-long-brick Longbric

Oh et puis tiens fume! Un bouchon... et un super laxatif à l'arrivée! (Euh, les 30 000$ aux îles Caïmans siouplait, on s'revoit en mp!)
+ 5 -

paukulus

la solution est Française !
Image de paukulus
+ 0 -

tametame En réponse à paukulus Jeune lombric

Je crois que c'est bien trop gros pour boucher l'urètre d'un Homme ou d'une femme :/
+ 0 -

tametame Jeune lombric

J'ai pensé a un dispositif qui commencerait par aspirer les déchets, puis les déposerait dans un sas présent dans la combinaison.
L'air présent dans le Sas sera ensuite aspiré. les déchets, caca pipi et menstruations ne passeront pas grâce a un filtre spécifique qu'il reste a trouver ou créer.
Le sas qui possède une sortie vers l'extérieur s'ouvrira.
Ensuite étant donné qu'on est en microgravité les déchets sont sorti de la combinaison via un moyen mécanique qu'il reste a choisir.
Bon pour choisir les moyens ils faut connaître toute les qualités et mesures de la combinaison.
Et aussi les déchets pourront il être envoyé a l'arrache à l’extérieur ? étant donné que c'est pour 6 jours et qu'on ne peux pas se servir de ses mains, ça me parait difficile d'utiliser un réservoir amovible.
Peut être prévoir un récepteur de déchet connectable au sas de manière automatique et pratique si le personnel se trouve dans un lieu fermé (j'ai essayé de comprendre l'anglais de l'article mais j'ai pas compris quel était exactement ce lieu où les astronautes se réfugiaient. )
+ 1 -

Boozy En réponse à tametame LoMBriK addict !

Sauf erreur de ma part, quand il parlent de tenir 6 jours, cela inclue des périodes sans port du casque, en cabine, où l'espace restreint disponible ne permet pas forcement de se changer.
Après il est vrai que je pars d'une simple supposition et non pas d'une certitude en disant ça, mais manger à travers un casque d'astronaute me parait compliqué. Et donc le voila, ton sas d’évacuation, c'est le col de la combinaison. Ce qui réduit de moitié ton problème, l'évacuation n'est plus que stockage temporaire.
+ 0 -

tametame En réponse à Boozy Jeune lombric

Je viens de relire une troisième fois le texte et j'ai noté qu'il ne fallait pas utiliser ses mains proche de la combinaison, mais qu'elles pouvait être utilisé pour connecter un reservoir present dans la combinaison de manière accessible a un aspirateur present dans le module de survie ou le vehicule.
Par contre je n'ai pas vu le moment ou ils parlent de retirer le casque pour manger (j'ai peut être mal traduit). Mais je suis d'accord, ça me parait facile de boire dans le casque mais manger c'est chaud !
Mais en imaginant qu'il ne peuvent se separer de leurs casques pendant six jours (exemple un voyage en combinaison pour réparer ou construire un module sur l'ISS, ou alors un voyage lunaire en buggy non pressurisé)
Le col parait quand même une bonne idée!
Mais cette notion de sas ajoute quand même une faille supplémentaire dans la combinaison :/
+ 0 -

Boozy En réponse à tametame LoMBriK addict !

Le texte? Quel texte? Je n'ai pas pris la peine de visiter leur site, en fait.

Donc il faut bien prévoir une durée de 6 jours sans retrait du casque? Dans ce cas faudraitt liquéfier la matière à évacuer, ce qui rendrait ton histoire de sas plus simple en le remplaçant par des valves.
Le soucis avec mon idée viendrait alors de besoin d'un produit qui attaquerait les déchets sans être trop corrosif pour la peau et/ou prévoir un système de rinçage de la peau parce que l'objectif est quand même de e plus avoir de caca collé au cul.
+ 0 -

tametame En réponse à Boozy Jeune lombric

En fait la Nasa a fait un texte explicatif demandant très précisèment de quoi elle avait besoin !
Pour le rinçage je trouve que une solution acceptable mais le réservoir d'eau nécessaire devrait être énorme !
Du coup si on prend note il nous faut un sas, un aspirateur miniature miracle, un produit nettoyant la peau miracle également;
mmh ou alors pour ne pas avoir un trop gros réservoir on utilise un réservoir d'eau minuscule mais avec un système de filtration supplémentaire. pour utiliser un petit volume d'eau sur une grande période.
Et du coup l'eau devra être projeté sur le fessier pour bien nettoyer puis ensuite aspirée.
La difficulté reste de gérer la liquéfaction du caca.
(seront nous forcer d'utiliser une bactérie pour provoquer des fuite de liquide directement dans l'organisme pour liquefier tout ça d'avance ? :P)
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
42