Dieu merci, il n'y a pas de 6ème catégorie!

3 361 vues

Ravages causés par le vent

Envoyé par le-long-brick le 8 octobre 2016 à 01h24

+ 36 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

c'est l'histoire des 3 petits cochons..Aux USA, les baraques sont construite en bois, pas de fondation, tout est cloutés a la clouteuse pneumatique...même pas de vis....
Vazy , fait péter la tempête en Lozère :
Image de magnussoren
+ 2 -

Landru En réponse à magnussoren Ver au foyer

C'est sûr que pour que la lauze erre, il faut que ça buffe. Mais l'ardoise n'est pas la même, au final.
+ 3 -

vwseb En réponse à magnussoren Jeune lombric

C'est vrai que c'est tjs hallucinant les tas de bois explosés qu'il reste après le passage d'une tempête. Les constructions sont vraiment light mais on peut faire du costaud avec du bois aussi
+ 1 -

TheMetroidPrime En réponse à magnussoren Verxit

Idem pour les tests nucléaires.

On a tous vu ces maisons américaines en bois se faire balayer, mais je me demande encore quel effet le feu nucléaire aurait sur nos bonne vielles maisons européennes de pierres et/ou de brique.
+ 0 -

Darksark LoMBriK addict !

La 6ème catégorie c'est quand tu dis à une féministe qu'il y a que deux genres !
+ -1 -

Agamemnon En réponse à Darksark Jeune asticot

Je crois qu'il faut que tu relises la définition de féminisme :

https://fr.wiki.../F%C3%A9minisme

C'est cadeau!
+ 2 -

Darksark En réponse à Agamemnon LoMBriK addict !

Je croyais la communauté de Lelombrik un peu plus ouverte à ce genre d'humour, je suis déçu que personne ait compris ma blague :(
Bon ceci dit le problème de l'écrit sur internet c'est qu'il manque 90% de la communication vu qu'il n'y a ni ton, ni expression faciale ou autre, alors je comprend qu'on ait pu me prendre au sérieux !
+ -8 -

Agamemnon En réponse à Darksark Jeune asticot

Pour permettre un semblant d'humour à ta fantastique blague, tu aurais du remplacer "féministe" par "membre de la communauté LGBT". Mais je pense que la réflexion est hors d'atteinte des personnes adeptes de ce genre d'humour.
Voilà voilà je te laisse aussi la définition du mouvement LGBT parce qu’apparemment tu as quelques carences:

https://fr.wiki.../Mouvement_LGBT
+ 0 -

TheMetroidPrime En réponse à Agamemnon Verxit

On dit "LGBTQIA+" maintenant, shitlord. On est en 2016 bordel.
+ 1 -

Darksark En réponse à Agamemnon LoMBriK addict !

T'aimes bien les liens visiblement, tiens je t'en envoie un:
https://fr.wiki...org/wiki/Ironie

En gros, le but de ma blague n'était pas de rire bêtement et grassement des féministes, mais bel et bien de me moquer des stéréotypes associés à celles-ci. Malheureusement, on trouve encore beaucoup trop de commentaires de ce genre sur internet (surtout l'anglo-saxon) et en praraphrasant ce genre de propos sous la forme d'une hyperbole ironique, j'ai voulu souligner la bêtise de ce genre de propos et ainsi, provoquer l'amusement chez le lecteur, ce qui a motivé la rédaction de cette ignominie percée par tes flèches dorées et étincelantes de SJW en herbe.

Alors détend-toi, mec. Peace.
+ -1 -

Agamemnon En réponse à Darksark Jeune asticot

Au temps pour moi, je t'ai pris pour un de ces moqueurs incultes. Mais comme tu dis plus haut les commentaires internet manquent de communication. Du coup voilà voilà
+ 1 -

TheMetroidPrime En réponse à Agamemnon Verxit

>L'argument de la définition du dictionnaire

En Occident, ce mot n'a plus aucun sens de toute manière tellement le mouvement s'est bâtardisé en misandrie et identitarisme incroyablement stupide ne se justifiant plus que sur des mythes, du cherry picking et des exagérations.
Image de TheMetroidPrime
+ 1 -

Agamemnon En réponse à TheMetroidPrime Jeune asticot

Je vois que ta vision du féminisme se réduit au presse people. Si le féminisme est encore utile en occident que se soit pour les femmes ou les hommes. Le terme est historique et ce serait stupide de le changer et donc d'oublier l'histoire qu'il y a derrière.
+ 0 -

TheMetroidPrime En réponse à Agamemnon Verxit

J'entends bien que le féminisme engendré des changements positifs. C'est juste que sa situation actuelle (ou plutôt les voix les plus influentes au sein du mouvement) est juste absolument exécrable.
Et non, il ne s'agit pas de la presse people, loin de là. Il s'agit du féminisme académique, celui incarné par les """""études""""" de genres, par un pourrissement des sciences humaines très bien mis en évidence par l'affaire Sokal et par l'intersectionnalité identitaire du mouvement.
Un petit exemple :
Image de TheMetroidPrime
+ 1 -

Agamemnon En réponse à TheMetroidPrime Jeune asticot

Rien que le titre de cette publication est un sacré troll XD. Je me demande comment il a pu être publié (au USA ça m'étonne moins).

Selon moi, ce type de connerie reste les plus médiatisées mais loin d'être les plus présentes dans la société. La plupart des féministes ne veulent qu'une égalité sociale, politique, etc. des différents groupes de la population. Mais comme dans tous les mouvements, y a des extrêmes. Le drame arrive quand les élites prennent les extrêmes comme ligne politique #gendertheory
+ 0 -

TheMetroidPrime En réponse à Agamemnon Verxit

On est d'accord, sauf sur le fait qu'il ne s'agisse que d'une minorité radicale.
En France, c'est sans doute encore le cas. Mais pas dans le monde anglosaxon. L'article que tu vois ci-dessus est loin d'être un cas isolé.
Le monde académique anglosaxon est gangréné par le féminisme radical, ce qui résulte en la généralisation des safe space, l'infantilisation des étudiants, des cours obligatoires de "justice sociale" même pour les cursus n'ayant rien à voir avec les sciences humaines, la fin des fraternités et des sororités, le renvois et l'ostracisation de professeurs ayant l'outrecuidance de s'opposer à tout ce que je viens de lister...

Même Harvard (HARVARD !) a fini par supprimer le nom "Master" pour les diplômes parce qu'une clique d'exaltées de l'intersectionnalité ont hurlé au rémanant de l'esclavagisme. Mais flinguez moi.
Image de TheMetroidPrime
+ 0 -

Agamemnon En réponse à TheMetroidPrime Jeune asticot

Bon les USA sont aussi un pays où ils enseignent la théorie de la création aux lycéens donc ça me surprend pas trop. Après je connais rien du nombre de publication stupide sur le sujet des genres ou autres. Ca reste des sciences sociales donc assez loin de mon domaine. Mais dans tes exemples, ça va plus loin que le simple féminisme. C'est plus la connerie de groupe énervé et c'est sur que c'est assez inquiété de ne pas avoir un semblant de recule.

Sinon pour Havard, apparemment, c'est le terme "house master" qui a été changé en “faculty dean” parce que cela rappelait trop l'époque esclavagiste. Mais le terme Master pour le dégré du cursus reste présent. On est d'accord ça reste débile de supprimer cette dénomination.
+ 6 -

hellscream Asticot

S'ils construisaient pas leurs maisons en papier maché aussi...
+ 1 -

gwen Vermisseau

j'habite en troglo, je ne comprend pas ces problèmes.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
113