Alice Barker où le syndrome de la pomme au four.

1 206 vues

Comme je suis bon comme du pain et que même les lombriks anglophobes sont aussi nos amis :

Ancienne danseuse choriste durant la renaissance du Harlem des années 30, Alice Barker fêta ses 102 ans en 2015. Alors qu'elle ne s'était jamais vue dans un film, Mark Cantor du site "jazz-on-film.com" la lista dans une série de "Soundies" (sorte de vidéo-clips de l'époque) sous le nom d'"Alice Baker", conséquence d'une faute de retranscription de son nom (situation qui était apparemment assez fréquente dans son cas). Dans les différents clubs où elle officia, on lui attribua le sobriquet de "Chicken Little" (Petit poulet), non pas à cause de sa taille fine, mais simplement parce qu'à chaque fois qu'elle sortait et qu'on lui demandait ce qu'elle voulait manger, elle commandait du poulet. Elle se remémore également qu'étant petite, sa mère voulu lui donner son bain alors qu'un orchestre jouait dans le coin de sa rue. Le temps que sa mère s'absente quelques minutes, Alice couru toute nue jusqu'à ce coin de rue pour danser.

A la question " Que ressentez-vous en vous regardant dans ces images ?", Alice Barker répond : " ça me fait faire le voeu de sortir de ce lit et de refaire tout ça à nouveau".

Envoyé par Thiche le 4 septembre 2016 à 10h25

+ 1 -

yosegaman Jeune lombric

Image de yosegaman
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
68