La Bombe à pigeon

Autre projet militaire américain farfelu, datant de la deuxième guerre. Les scientifiques se sont rendus compte que les pigeons étaient loin d'être cons et qu'on pouvait leur apprendre à reconnaître des objets (en l'occurrence, des bateaux ennemis). En laboratoire, on apprenait donc au pigeon à taper du bec sur une forme de bateau pour obtenir de la nourriture. Ensuite, on mettait trois pigeons dans la tête d'une bombe, devant un petit écran tactile. Le pigeon tapotait sur l'écran à l'endroit où il voyait le bateau et le missile corrigeait automatiquement sa trajectoire. Les trois pigeons servaient à obtenir une meilleur fiabilité.

le projet fut abandonné, les militaires se demandant si les pigeons n'étaient pas au final un peu cons (et réciproquement). Leur crainte étaient que les pigeons n'arrivent pas à faire la distinction entre vaisseaux ennemis et amis. Le projet resta néanmoins dans les tiroirs jusqu'en 1954 parce qu'un missile de ce genre étaient absolument imperméable aux contre-mesures électroniques.
5 525 vues

Autre projet militaire américain farfelu, datant de la deuxième guerre. Les scientifiques se sont rendus compte que les pigeons étaient loin d'être cons et qu'on pouvait leur apprendre à reconnaître des objets (en l'occurrence, des bateaux ennemis). En laboratoire, on apprenait donc au pigeon à taper du bec sur une forme de bateau pour obtenir de la nourriture. Ensuite, on mettait trois pigeons dans la tête d'une bombe, devant un petit écran tactile. Le pigeon tapotait sur l'écran à l'endroit où il voyait le bateau et le missile corrigeait automatiquement sa trajectoire. Les trois pigeons servaient à obtenir une meilleur fiabilité.

le projet fut abandonné, les militaires se demandant si les pigeons n'étaient pas au final un peu cons (et réciproquement). Leur crainte étaient que les pigeons n'arrivent pas à faire la distinction entre vaisseaux ennemis et amis. Le projet resta néanmoins dans les tiroirs jusqu'en 1954 parce qu'un missile de ce genre étaient absolument imperméable aux contre-mesures électroniques.

Envoyé par Offerus le 26 juillet 2016 à 19h45

+ 0 -

Pigeon35 Jeune lombric

Ils sont forts ces pigeons !
+ 14 -

Hyper-canard En réponse à Pigeon35 Vermisseau

Et encore, ils auraient mis des canards, la deuxième guerre mondiale se terminait en 1825.
+ 0 -

golven En réponse à Pigeon35 Vermisseau

Ou ils sont juste un petit peu con ... à voir
+ 0 -

Necropaf LoMBriK addict !

Il va en falloir des bombes, pour se débarrasser des pigeons en centre-ville.
Je me demande si cette méthode est très efficace.
+ 2 -

Super_King Lombric Shaolin

Génial :)) j'avais vu ça dans un bouquin de Martin Monestier, un régal pour les amateurs de l'absurde
+ 7 -

majin Lombric Shaolin

“Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin, d'accord... mais ça vole.”
+ 6 -

vwseb Jeune lombric

Image de vwseb
+ 0 -

Mosquito Vermisseau

c===3
+ 3 -

LongueBrique Vermisseau

Ça me fait penser à ce que j'avais lu sur les japonais pendant la seconde guerre mondiale.
Ils avaient imaginé des petits avions-bombes pour y placer des chats en tant que pilotes.
Pas parce qu'ils manquaient de kamikazes, grands dieux non! Mais parce qu'un Zero était beaucoup plus long et coûteux à fabriquer.
Donc ils foutaient leurs chats dedans et les envoyait au dessus du pacifique.
Bin oui, comme un chat n'aime pas l'eau, ils auraient forcément tout fait pour s'écraser sur un navire et donc, piloté la bombe en direction d'un navire. Logique imparable.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
64