Télescope James-Webb

Comparaison de taille entre les miroirs de différent télescope spatiaux, dont le JWST ( télescope spatial James-Webb ) qui remplacera en 2018 le télescope Hubble après 28 ans de bon et loyaux services et de magnifique cliché .
1 462 vues

Comparaison de taille entre les miroirs de différent télescope spatiaux, dont le JWST ( télescope spatial James-Webb ) qui remplacera en 2018 le télescope Hubble après 28 ans de bon et loyaux services et de magnifique cliché .

Envoyé par Stchrock le 5 juillet 2016 à 20h51

+ 0 -

Nap Vermisseau

rayonnement moins énergétique = miroir plus gros.
après on a aussi amélioré les capteurs entre deux, et pis quitte à lancer un bordel à environ 5 milliards de dollars dans l'espace, autant faire un poil mieux qu'il y a 30 ans.

mais j'attends plus eLISA (télescope gravitationnel spatial) , parce que mine de rien Hubble a déjà bien fouillé le trou du cul de l'univers, et on n'a pas encore d'image des objets invisibles ("matière noire" , étoiles à quark, trous noirs et "énergie noire" semblent être au programme)
ouais je met des guillemets pour les machins où on ne sait pas ce que c'est, parce que c'est des gros mots ^^

après ce télescope ne sert pas à rien, loin de là, il va permettre de comprendre un peu mieux les étoiles gigantesques du début de l'univers, permettre de voir un peu mieux les exoplanètes et de comprendre la formation des galaxies, mais ça a beaucoup moins la classe que de dire "ouais aujourd'hui j'ai observé l'invisible"

comme quoi les enfants: c'est pas avec la plus grosse qu'on arrive à explorer les trous noirs.
+ 1 -

pYranha En réponse à Nap Lombreek

Ensuite, ce qu'il y a de bien avec l'infrarouge, c'est que ça peut te filer pas mal d'infos sur la composition chimique de ce que tu observe. Genre, les atmosphères d'exoplanètes...

(Et juste pour la petite précision, Hubble voit aussi très bien dans le visible hein! Nicmos n'est qu'un de ses instruments.)
+ 0 -

anykeyh En réponse à Nap Jeune asticot

J'ai pas trop compris ton commentaire, pourquoi tu critiques le choix de l'infrarouge?

C'est au contraire le meilleur choix dans l'exploration des objets peu lumineux, et le rapport de contraste entre une étoile et une planete dans l'infrarouge est 20x inférieur que dans le visible.
De plus les images en infrarouges peuvent être traitée en fausse couleur et offrir de magnifique cliché, d'ailleurs c'est ce qui est deja fait avec Hubble.

Concernant les ondes radios, pas besoin d'envoyer de telescope dans l'espace, l'atmosphere étant perméable et les ondes radios subissent peu de déformation par les mouvements de convections, et effectivement plus la longueur d'onde est grande, plus le telescope a besoin d'être grand à ouverture constante.
+ 4 -

Tomate Vermisseau

Moi qui croyait que ce n'était pas la longueur qui comptait.
+ 1 -

wizzz En réponse à Tomate Jeune asticot

ce n'est pas la longueur d'onde qui compte, c'est le goût !
la scientifique : http://www.dail...t-pas-la-ta_fun
les données : http://hitek.fr...e-gout-rhum_448
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
101