Extrait d' "Ecrire" de Marguerite Duras

Si ce hachis sans queue ni tête est de la littérature, alors on n'a pas le droit de vilipender les jeunes d'aujourd'hui à un neurone qui textote de la m... en veux-tu, en voilà!
1 370 vues

Si ce hachis sans queue ni tête est de la littérature, alors on n'a pas le droit de vilipender les jeunes d'aujourd'hui à un neurone qui textote de la m... en veux-tu, en voilà!

Envoyé par le-long-brick le 6 juin 2016 à 16h47

+ 9 -

Tormante Jeune lombric

Ben quoi? Ok j'suis loin d'être un adorateur de Marguerite Duras, m'enfin là on est encore dans le lisible, le compréhensible, et ni trop perchée, no trop conne comme réflexion!
+ 0 -

gobes Jeune asticot

le-long-brick, tu nous a habitué à mieux quand même...
+ 3 -

LouetRinkin En réponse à gobes Vermisseau

Je trouve pas...
+ 15 -

Chaque_Jirac Mervisseau

Pourquoi les traces de stylo ? Je pige pas le problème de cette page, prise pas du tout au hasard...
+ 2 -

glurp LoMBriK addict !

Est-ce que la branlette intellectuelle rend sourd aussi ?
+ 6 -

shiinsoo Lombric Shaolin

Duras avait son style, mais oui, c'est de la littérature, reconnue, et à raison. J'dis ça j'aime pas Duras.
Mais comparer ce qu'elle écrit à des textos de merde c'est juste mettre un peu de mauvaise foi dans sa paresse.
+ -4 -

Super_King Lombric Shaolin

Ah c'est ça Duras? Première lignes que je vois... c'est bon... je suis vacciné... c'est de la merde
+ 0 -

john5

J'ai lu "L'Amant" vers douze ans, piqué dans la bibliothèque de ma mère comme je le faisais souvent parce que j'avais déjà relu tous les miens dix fois... Un peu hardcore comme introduction de la sexualité, où elle décrit sa propre défloraison avec un vieux riche... J'ai oublié plus ou moins toute l'histoire, sauf ce passage qui m'a marqué à vie, où elle décrit en détail son expérience de lécher les aisselles de son amant et comme c'était "âcre et salé"... WTF
+ 0 -

R3dSkiN En réponse à john5 Asticot

c'est ce moment qu'il fallait posté du coup
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
51