Billet d'humeur de Julie Maroh

858 vues

Juste un article de blog recensant toutes les conneries ayant eu lieu dans le milieu de la bande dessinée ces dernières semaines.
Les liens insérés dans l'article sont tout aussi intéressants et permettent de contextualiser.
Julie Maroh est notamment l'auteur de "le bleu est une couleur chaude" plus connu sous le nom "la vie d'Adèle" (son adaptation cinéma).
J'aime l'idée de ce féminisme intelligent qui ne souhaite pas être le paravent derrière lequel se cache toute une profession.
J'aime le respect du ministère de la culture qui divulgue une identité. Qui considère que le rang de "chevalier des arts et des lettres" ne mérite même pas un coup de téléphone.
J'aime l'organisation du festival d’Angoulême qui ridiculise les distinctions les plus courues de la profession.

Envoyé par nasnagol le 11 février 2016 à 14h45

+ 1 -

Ced Ver de Éire [TL;DR]

La phrase 'Qui considère que le rang de "chevalier des arts et des lettres" ne mérite même pas un coup de téléphone' dans la description me rappelle quelque chose: Fleur Pellerin, en réaction à son incapacité de citer un livre de Patrick Modiano, suite à son Prix Nobel de Littérature (France Info, Décembre 2014) : «Je ne suis pas payée pour lire des livres»

Manifestement, Fleur Pellerin n'est pas non plus payer pour penser...

PS.: excellente réponse de Julie Marot.
+ 4 -

gobes En réponse à Ced Jeune asticot

Si les ministres étaient payés pour servir, ça se saurait :3
+ -1 -

Ced En réponse à gobes Ver de Éire [TL;DR]

Par contre, ils sont peut-être payé pour SE servir. :)
(bon, je n'aime pas trop non plus l'idée ultra-poujadiste du 'tous pourris'... Et même si, en écrivant ça, mon coté anar en prend un coup! ^^ )
+ 0 -

gobes Jeune asticot

Hé ho ça va hein, elle est récompensée pour dessiner des p'tits mickeys, de quoi elle se plaint ? déjà qu'elle pique la médaille à un homme...
+ 1 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

Les décorations seraient données pour motif politique/idéologique ?! Je n'ose le croire...
+ 0 -

nasnagol En réponse à Henry_Hill v3r fondu

Les beaux parleurs ressemblent aux fausses médailles ; quelques jours d'usage en font disparaître tout le brillant.
Félix Bogaerts
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
65