Un tableau, une Histoire [n°1]

Par Henry_Hill
le 4 avril 2015 à 02h20
4 614 lectures
31 réponses

Un enterrement à Ornans de Gustave Courbet (1849-1850)



Peint entre 1849 et 1850, ce tableau fit scandale de par son sujet non adapté à sa dimension. En effet, ce tableau monumental (315 × 668 cm) représente une scène banale de la vie courante : un enterrement en présence du clergé et du bas peuple ; hors les œuvres de grandes dimensions étaient jusqu'alors réservées aux sujets "nobles" telles que les représentations historiques, les scènes religieuses, mythologique ou la représentation d'illustres personnages. Les critiques reprochèrent à Courbet de peindre des personnages qui inspirent le dégout et la moquerie, prétextant qu'il n'y avait aucun intérêt à peindre ce genre de scène et ce type de personnes. Ils ne savaient pas encore qu'ils se trouvaient devant une œuvre majeure d'un courant artistique naissant avec ce tableau : le Réalisme.


+ 15 -

Alix LeLoMBriK

+1, j'adhère, vraiment cool si tu nous fais une belle série du genre :)
+ 2 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

Bon voilà, j'ai lancé le thème pour faire plaisir au grand Manitou, si d'autres personnes veulent participer ça serait vraiment bien qu'elles fassent partager leur connaissance sur des œuvres en créant ce genre de thread, le principe étant de sélectionner un tableau historique et d'en parler de manière concise.
+ 3 -

amokanecdotes En réponse à Henry_Hill Ver à citer

Sans vouloir toujours la ramener à moi cela va justement être le thème d'une (très) prochaine chronique que je prépare en ce moment. Analyser des tableaux en fonction de leur histoire/contexte. Je trouve que c'est une super idée !
+ -6 -

Clansman En réponse à amokanecdotes irkblmo

bas ne le fait pas ?
+ 1 -

Oblivionis En réponse à amokanecdotes Taret

Le radeau de la méduse !
+ 0 -

CXZman En réponse à Henry_Hill Lombric Shaolin

Nickel !

Perso j'aurais commencé par Corot, celui qui a imposé le paysage comme sujet (désacralisant déjà le sujet d'une peinture), et qui, si je ne m'abuse, a été un des premiers aussi à exposer certains de ses tableaux qu'il considérait comme des études, et non comme des "œuvres", ce qui en soi brise un autre tabou de la peinture.

Les autres Réalistes ont suivi le pas en peignant le commun des mortels.

Si tu dois ensuite évoquer les Impressionnistes, tu commencerais par qui ?
+ 0 -

Henry_Hill En réponse à CXZman Ver macht addikkkt

Je ne connais pas (ou pas assez) Corot, mais si tu veux en parler ne t'en prive pas. Pour les impressionnistes je suis fan de Monet, Manet et Cézanne mais ce qui pourrait être intéressant serait une œuvre de Van Gogh pour faire le lien entre impressionnisme et pointillisme. Mais je pense qu'il y a certainement des personnes beaucoup plus calées que moi dans ce domaine sur le site et je m'intéresse plus au domaine historique de l’œuvre.
+ 0 -

CXZman En réponse à Henry_Hill Lombric Shaolin

Ben du coup tu peux faire Corot et son contexte historique : la révolution picturale (on invente à ce moment là la couleur en tube, qui rend les peintres autonomes et leur autorise de peindre sur motif, cad dehors), l'apogée des techniques picturales du XVIIIe et la libération (enfin) des sujets choisis de la mythologie chrétienne. On reprochait (gentiment) à Corot de ne pas s'attarder sur la bible et de faire dans le (néo)classique (cad antiquité, mythes greco-romains, etc.). Il fait un premier pas vers le Réalisme en choisissant les paysages et les souvenirs comme sujet.

Ensuite Courbet. Check :)

Du coup t'enchaîne avec Manet d'une part, contemporain des impressionnistes, termine le travail libérateur des Réalistes en tant un des premiers peintres officiellement refoulé par l'académisme et pourtant exposé en tant que tel dans le Salon des refusés. On lui doit (entre autres) "Olympia", qui termine de briser le tabou du sujet en peignant une pute (et une "négresse" !! diantre !) à la façon d'une déesse. Tu peux retenir le "Déjeuner sur l'herbe", premier coup porté par Manet à la pseudo dignité de la peinture, avec sa femme nue fixant le visiteur, l'impliquant dans le sujet. D'ailleurs, c'est la même combine avec Olympia...

Et Monet d'autre part, qui lui est un pur Impressionniste. Autre peintre controversé, fait partie de ce courant né en réaction à l'invention de la photographie (à quoi bon peindre si on peut capturer parfaitement un sujet en quelques minutes/secondes ?) et qui vise à peindre non pas ce qu'on voit, mais l'impression que donne ce que l'on voit. Premier pas vers l'approche dite "moderne" de la peinture, et pour beaucoup "le début de la fin" :) Là, même si c'est aussi un grand classique, "Impression, soleil levant" est probablement le tableau le plus efficace pour mesurer l'audace et l'inventivité des peintres impressionnistes : les couleurs sont toutes "fausses", mais sonnent juste si on s'autorise un peu de fantaisie.

Du coup, maintenant que t'as l'impressionisme et le paysagisme, tu peux mélanger les deux et passer directement à Cézanne. Jusque là tous ces peintres sont incontestablement doués, ça se "voit". Les dessins sont justes, le choix des couleurs pas toujours évident, mais ça le fait. Cézanne non. Ses "Joueurs de cartes" sont dessinés n'importe comment, les volumes sont brisés, la lumière accroche de traviole. Et pourtant, c'est beau. De son vivant, Cézanne n'est réellement apprécié que par ses proches amis peintres qui comprennent son génie caché, mais il faudra attendre la naissance du cubisme pour que les honneurs lui soient rendus comme un des peintres les plus avant-gardistes du XIXe.

De là, t'as plus qu'à faire Picasso, héritier de Cézanne, et tu rentres de plain pied dans le Modernisme du début XXe à grands coups de Cubisme. T'oublies pas de faire un détour par la case Matisse.

Bon le problème c'est qu'en faisant ça tu esquives totalement le pointillisme, le cas Van Gogh, tout comme en parlant de Cézanne, normalement on parle aussi de Gauguin qui sert d'introduction au Fauvisme.

Maintenant t'as bien fait de parler de cette période là de la peinture :) C'est probablement la plus intéressante. Avant, c'est long et monotone. Après, plus le temps passe, plus c'est n'importe quoi.
+ 0 -

Henry_Hill En réponse à CXZman Ver macht addikkkt

C'est très intéressant, mais on a pas eu pour ambition de créer une thématique sur la peinture en général (que tu peux tout à fait créer si l'idée t'en dit) mais plutôt une thématique sur un tableau et son histoire qui lui est propre (ou l'histoire représentée dans le tableau, comme un évènement historique). Mais une thématique sur l'histoire des courants artistiques dans la peinture et leur grandes œuvres parait aussi intéressant, en tout cas si tu le fais je serais lecteur ! :)
+ -1 -

Szunyoghy Vermisseau

T'es pas sérieux Alix?
+ -1 -

Szunyoghy En réponse à Alix Vermisseau

C'est un dangereux révisionniste, ne lui laissons pas la parole.
+ 1 -

Alix En réponse à Szunyoghy LeLoMBriK

Si tu n'es pas d'accord avec ce texte, tu peux toujours dénoncer les mauvaises info, idéalement, en y apportant des sources.

Puis censurer sur des vagues accusions, je ne vois pas où tu veux en venir au final ?
+ -1 -

Szunyoghy En réponse à Alix Vermisseau

J'aimerais vraiment connaître la ligne éditoriale du site. Où sommes nous? Nul ne le sait. Ou je veux en venir? Je n'ai qu'une question: "C'est quoi Lelombrik?"
+ 1 -

Clansman En réponse à Szunyoghy irkblmo

haha c'est ma soeur en slip a chanté du diam's sur la table basse pendant que j'achète un tableau de Monet sur internet et que je paye le livreur de pizza en m&m's jaune ?
+ 2 -

feyfey En réponse à Szunyoghy Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Je vois pas ce qu'il a de révisionniste là.
+ 9 -

phil_good En réponse à feyfey Ver singe (et torix)

Ha si, il a clairement révisé son sujet !
+ 0 -

Ced En réponse à Szunyoghy Ver de Éire [TL;DR]

Je vais me faire l'avocat du diable mais, pour une fois, HH ne dit rien de révisionniste ou de tout autre adjectif en 'iste' tout aussi sympathique et qui lui irait fort bien.

Après, c'est vrai que c'est étonnant de voir HH parler d'un anarchiste et anticlérical comme Courbet alors qu'il représente tout le contraire de ce qu'il dit ici. Et il aurait aussi pu parler d'autres tableaux de Courbet qui sont bien plus incisifs:
- 'L’Atelier du peintre. Allégorie Réelle déterminant une phase de sept années de ma vie artistique (et morale)' (très étonnant)
- 'Le Désespéré' (incroyable autoportrait!)
- 'L'Origine du Monde' (mais cela ne devient pas très original, au final)
- 'Le Sommeil' (tableau ultra-érotique)
Ce sera peut-être pour une prochaine fois. :)
+ 2 -

Henry_Hill En réponse à Ced Ver macht addikkkt

Ah ! Aux yeux de Ced je suis donc le diable. "Pour une fois", j'aimerai que tu me cite les commentaires révisionnistes que j'ai pu poster.
C'est quand même présomptueux de penser connaitre quelqu'un uniquement par des commentaires postés sur un site humoristique. Il y a un grand nombre d'artistes (dont beaucoup d'actuels) avec qui je ne suis pas du tout en accord avec leurs idées et dont je suis pourtant admiratif pour leurs œuvres, et même fan.
J'ai choisi ce tableau là parce qu'il est un de mes préférés, j'ai hésité avec "L'Angélus" de Millet que je trouve aussi superbe. La représentation de personnes simples, dans leur vie banale à un moment donné de l'Histoire est quelque chose que je trouve passionnant, c'est pour ça que j'adore les émissions du type "Strip tease". Dans ce genre de tableau, on peut apprendre en un coup d’œil un tas de détails sur la vie des gens à cette époque, plus qu'en plusieurs paragraphes de lecture. Si tu as des suggestions de tableaux, tu peux poster pour continuer la série, en respectant la ligne éditoriale.
+ 1 -

Landru Ver au foyer

Un peu tristounet celui-ci...j'ai plutôt un faible pour : L'origine du monde.
Hélas, la morale rigoriste de certains calotins m'interdit de vous le présenter.
Allez le voir ici.
http://fr.wikip...rigine_du_monde
+ -1 -

Henry_Hill En réponse à Landru Ver macht addikkkt

On s'est dit qu'on allait éviter les "L'origine du monde", "La liberté guidant le peuple", "Le radeau de la Méduse",... qui sont des vus et re-vus et essayé d'être un peu plus original. La ligne éditoriale étant de présenter un tableau historique (qui présente un événement historique ou qui a marqué l'Histoire), qui sors un peu des œuvres qu'on trouve partout et de le présenter en quelques lignes.
+ 2 -

eyhtern En réponse à Henry_Hill

Un enterrement à Ornans comme "tableau un peu original [...] qui sort des oeuvres qu'on trouve partout" ? Hmm non, désolé :p
+ -1 -

Henry_Hill En réponse à eyhtern Ver macht addikkkt

Oui bon t'as compris que je voulais parler des tableaux ultra-visibles et utilisés quand je parle des œuvres qu'on trouve partout. C'est clair que pour un amateur de peinture ce tableau est un classique, mais pour le commun des mortel qui ne s'intéresse pas plus que ça à la peinture, ça change un peu. :)
+ 0 -

eyhtern En réponse à Henry_Hill

Je taquine ^^
Ceci dit, bonne initiative ;)
+ 0 -

hacha En réponse à Henry_Hill Vermisseau

moi en lisant certains commentaires, j'ai envie de mettre le goldenfish de klimt en réponse à la critique ^^
+ 3 -

yobozo Vermisseau

Moi j'aime bien l'idée. 1 Tableau 10 lignes c'est le bon format. Ca pourrait même être le nom de la série ;)
+ 4 -

Yamha Vermisseau

Heureusement, Gustave ne s'est pas résigné à Courbet l'échine ! Merci Henry Hill.
+ 1 -

vwseb Jeune lombric

Cool de la culture G
+ 0 -

phil_good Ver singe (et torix)

T'abuses, du coup j'ai fait un saut à Ornans aujourd'hui pour revoir le musée. ^^
+ 0 -

Henry_Hill En réponse à phil_good Ver macht addikkkt

Ça a l'air d'un très joli petit patelin.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer une réponse
103