Mesurer la Terre avec un bâton et un chameau

610 184 vues

Ératosthène est un astronome, géographe, philosophe et mathématicien grec du iiie siècle avant notre ère (né à Cyrène, aujourd'hui Chahat en Libye, v. -276 ; mort à Alexandrie, Égypte, v. -194). Il fut l'élève d'Ariston de Chios.
Il est célèbre pour être le premier dont la méthode de mesure de la circonférence de la Terre soit connue. On a donné son nom à l'astéroïde (3251) Ératosthène5, ainsi qu'au cratère lunaire Eratosthène.

Envoyé par yoyoyoyo le 27 décembre 2013 à 03h54

+ 2 -

ShakaSama LoMBriK addict !

Comme quoi on a pleins de technologie partout mais ça sert à rien !
Un puit / un baton / un chameau c'est trop badass !
+ -2 -

Kukurtz Lombric

Le type joue mal, se donne un genre et reprends bon nombre de clichés des podcasts que j’abhorre, mais il explique bien. J'aurais appris un truc aujourd'hui, quand même grâce à lui
+ 1 -

alcarbone Vermisseau

il doit être prof de math et il fait apprendre sans que l'on s'en aperçoive
+ 1 -

fregeau Vermisseau

Je trouve cette explication extrêmement bien vulgarisée, l'accent me tape un peu sur les nerfs mais le contenu, alors, BRAVO !
La circonférence de la terre en passant par les pôles, c'est quand même la circonférence du globe, non? Pas exactement, mais à pas de chameau, on ne fait pas trop la différence.
Dire que les européens avaient oublié les technologies grecques et romaines depuis des siècles.
Image de fregeau
+ 0 -

Carmina1 En réponse à fregeau Vermisseau

L'accent ? Quel accent ?
+ 2 -

mimilili Vermisseau

Je suis une "littéraire" et j'ai tout simplement ADORE ! Je passerai le document à mes élèves !!!
+ 1 -

jdesplains Vermisseau

il n'invente rien en terme de pédagogie, j'ai enseigné ce truc à mes élèves il y a un certain temps...
+ 0 -

hyr En réponse à jdesplains Vermisseau

ca m aurais étonné qu un enseignant ne vienne pas mettre son grain de sel
c bien connu ils savent tt et mieux que tt le monde
y a qu a voir les résultats de la France pour s en persuader
+ 1 -

michel.richard.12327 Vermisseau

L'accent est trop lourd et trop forcé. Le sujet est très important, tout les écoliers devraient savoir ça !
C'est bien d'en parler...toutefois, mon père, paysan du Loudunais, m'avait déjà raconté tout ça quant j'avais dix ans (en 1960)...ce n'est pas une nouveauté....
+ 1 -

BernardGoMars Vermisseau

La démonstration d'Ératosthène est effectivement très brillante.
L'accent du narrateur est sans importance, mais ceux qui l'évoquent veulent peut-être parler du style général qui est, disons, "moderne" ("Truc de maalade", etc., un peu de "surisme", pas trop de .. "onestdansisme").
Mais c'est la vie et cela peut peut-être plaire à l'auditoire qui est visée !

Sur le fond, il ne faut pas prendre, cependant, la dimension de la Terre aplatie pour la comparer avec celle déterminée par Ératosthène : Ce dernier n'avait pas de raison de penser que notre (pauvre) planète était aplatie aux pôles : il a donc effectué son calcul sur la base d'une Terre sphérique.
Ce qui est magnifique.

Le narrateur, citant sans doute correctement les sources, donne incidemment la précision du calcul d'Ératosthène : on peut noter en effet que les longueurs annoncées (en stades) sont toujours des chiffres ronds. Bien sûr, cela peut-être un hasard (il y a certes beaucoup de gens qui vivent à 100km exactement de la tour Eiffel (à 1cm près, par exemple), mais si un ami vous dit vivre à 100km de ladite tour, vous rectifierez forcément en ajoutant "à peu près". De la même façon, par exemple, le mètre étalon de Sèvre peut être donné, en toute rigueur, comme valant un mètre, mais on gagne à le décrire comme valant 1,00000000 + ou - epsilon)(je ne sais le nombre de zéro !)

Amicalement,

Bernard
+ 0 -

Matoune52 Vermisseau

Magnifique...
Une chose m'échappe cependant. Comment les deux compères s'y sont-ils pris pour savoir qu'il prenaient bien la mesure au même moment? Ont-ils là aussi utilisé les services de chameaux situés sur le parcours, qu'ils auraient fait blatérer pour se passer successivement le signal? ou ont-ils trouvé un autre truc?
+ 0 -

Carmina1 En réponse à Matoune52 Vermisseau

Ils ont fait une approximation de plus...ils ont attendu le moment où le Soleil était au plus haut.
+ 0 -

Fab85 Vermisseau

Excellente histoire, Merci! Avec humour, sympa, le narrateur est parfait, (ne pas faire attention à certains commentaires limites racistes ci-dessous). J'ai appris quelque chose qui n'est effectivement pas nouveau puisque ça c'est passé il y plus de 2000 ans.... (dommage que les commentaires de cette vidéo ne sont pas tous du niveau de cette vidéo...)
Les hypothèses d'Eratosthène ainsi que son raisonnement sont tellement brillants, qu'aujourd'hui, ce mec aurait inventerait la télépathie! :-).
" Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche. "
Quel dommage qu'Eratosthène n'ai pas pu savoir à quel point il avait trouvé!
+ 0 -

GEEK Vermisseau

352 000 Vues , wow on est tant que ça ! :O
+ 0 -

mojo En réponse à GEEK LoMBriK addict !

J'avoue que je ne comprend pas comment c'est possible . La vidéo en elle-même sur Youtube a 454 000 vues mais ici le fichier a +23. Peut être qu'elle a été diffusé sur Facebook via Lelombrik.
Mystère.
+ 0 -

Hugo33170 Vermisseau

Trop fort l'ERATOSTHENE; Faire la première mesure de l'arc de méridien avec le savoir nécessaire à un élève de 5° de collège, parvenir à le valeur 40 000 km, valeur des plus acceptables, qui mettra des siècles pour être acceptée; On lira avec intérêt son amusante table des nombres premiers = le crible d'Eratosthène (niveau classe enfantine).
Mais aussi la mesure de l'arc de méridien par DELAMBRE et MECHAIN entre Dunkerque et Perpignan au XVIII° et la détermination du mètre, sans chameau cette fois..
Au II° s le grand savant PTOLEMEE avait un monde à 33 000 km d'Equateur.
Pensons qu'au XV° siècle le 40 000km n'étant pas reconnu et que les navigations trans-océaniques furent entreprises sur l'idée d'un Equateur à 30 000km (- 33% de route à faire, ça aide pour le moral du marin) Sans cela auraient ils osés les COLOMB vers Cuba en 1492 et CABRAL vers le Brésil en 1500?
+ 0 -

spingo63 Vermisseau

Le type ne joue rien du tout il narre une histoire avec ses mots a lui, seulement il est vrai qu'aujourd'hui quand ont essais de mettre un peu d’originalité quelque part.... il faut presque toujours que certains bien pensant se sente obliger d'intervenir... MAIS BON !
+ 0 -

FERNANDEZ Vermisseau

SUPER....Mais s'agit-il de chameau ou de dromadaire?
+ 0 -

cgaritan Vermisseau

1)Alexandrie et Assouan"sienne" ne sont pas sur le même méridien ! donc erreur

2)plutôt qu'un bâton...vraiment vertical ? un obélisque ce serait un peu mieux

3) la piste chamelière est-elle rectiligne ?

4)le chameau, djamal en arabe , gamal en hébreu , signifie chameau, oui, mais aussi petite hauteur , et enfin blague,mystification....

Ératosthène a donc inventé une histoire destinée à : montrer qu'il savait le résultat par d'autres voies ,mettre dans le texte une clef hermétique...

le chameau.....signifiant qu'il tenait le résultat de la Tradition...et non pas d'un raisonnement abracadabrantesque .
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
53