Je te dis que la salade a bougé toute seule !

Le retour de: http://lelombrik.net/5086
4 428 vues

Le retour de: http://lelombrik.net/5086

Envoyé par targezed le 29 novembre 2018 à 03h29

+ 8 -

Thiche Lombric Chaolin

On a fait un brainstorming avec les collègues du pôle marketing ... on partirait sur des affiches avec comme phrase d'accroche : "Un vrai petit morceau de nature en sachet !" ... Hein ? Non ?
+ 0 -

marmelade Vermisseau

Ce genre de post est passible de poursuites (sans rire !).

Par exemple :
https://www.les...-ses-propos-sur
+ 1 -

john5 En réponse à marmelade

C'est dit qu'il avait tenu des propos non avérés. Il n'y a diffamation que si les propos tenus sont mensongers.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à john5

Non.

Juridiquement, ce n'est pas le mensonge qui caractérise la diffamation, mais le fait de tenir des propos portant atteinte à l’honneur ou à la considération d’autrui, même si les propos rapportés sont vrais. Les propos mensongers peuvent être constitutifs de calomnie, ce qui est notion différente.

Quand on trouve des éléments étrangers vivants dans les produits de consommation qu'on a achetés, on est en droit de porter plainte, mais pas d'accuser publiquement le responsable supposé de cet état de fait.
+ 0 -

john5 En réponse à _pepe_

Oui, tu as raison. Mais comme tu l'as dit la notion de vrai joue un rôle important pour le motif de la plainte . affaire. D'autre part, c'est au plaignant (pour la diffamation) de prouver une intention délibérée de nuire. La dénonciation de faits avérés dans les formes appropriée peut-être défendue comme de la simple liberté d'informer par exemple. Il y a clairement eu des jurisprudences dans ce sens (que j'ai la flemme de retrouver).
+ 0 -

kolamye En réponse à _pepe_ Lombric

Donc si je trouve un rat mort dans ma canette de coca, j'ai pas le droit de faire un message demandant un boycott de coca cola pour avoir laissé passer une immondice pareil ?

(c'est une vrai question !)
+ 0 -

_pepe_ En réponse à kolamye

Tout-à-fait. On est exactement dans la même situation que celle décrite dans l'article cité par marmelade.

On peut demander réparation en suivant les procédures prévues (généralement on commence par se plaindre directement auprès du fabricant, pour tenter de régler l'affaire à l'amiable et obtenir un « geste commercial » de sa part). Mais en faisant de la mauvaise publicité à la marque tout seul dans son coin (ce qui revient à se faire soi-même justice, ce qui est interdit par principe), en plus de commettre un délit, on risque gros en terme de dédommagement du préjudice supposément causé (surtout face à une firme disposant de gros moyens financiers et juridiques).
+ 0 -

tomteub En réponse à john5 Vermisseau

Il y a une différence sémantique entre non avéré et mensonger.
Non avéré : dont on n'apporte pas de preuve.
Mensonger : qui est contraire à la vérité.
+ 2 -

MadeInUnknow Vermisseau

Y a déjà la vinaigrette!
+ 1 -

_pepe_

Il ne faut pas mettre de rond vert, on ne voit pas bien.
+ 8 -

Stchrock Vermisseau

Pov bête
+ 1 -

afturgugluck Vermisseau

Au moins, la salade est fraîche
+ 0 -

Lemannek Vermisseau

Et la salade , elle l'a Mâche ? Là les clients elle Laitue .
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
85