Cacahuète ?

Chargement du lecteur...
Rejouer
Fermer
1 488 vues

Une expérience sur l'intelligence humaine.

Envoyé par Mylo le 19 novembre 2018 à 11h02

+ 1 -

Bleuqueque Vermisseau

Après ce qu'ils disent pas c'est qu'un oran-outang salive beaucoup plus qu'un être humain. Donc c'est plus facile de remplir le tuyeau
+ 8 -

fwan6 cabwL

alors qu'il y a des fruits sur la tablette derrière... s'ils ont faim, pourquoi se galérer avec cette putain de cahuette?
+ 4 -

Kudsak En réponse à fwan6 Vermisseau

tu parles pas de José comme ça !
+ 35 -

glurp LoMBriK addict !

Ce genre d'expérience ne reflète évidemment pas l'intelligence du cerveau humain, mais plutôt le comportement social et le respect des règles.

Les sujets ne pensent pas à utiliser l'eau parce qu'ils pensent qu'elle ne fait pas partie de l'expérience.
La seule chose qu'il faut comprendre c'est que le singe, lui, s'en fout des règles et de la bienséance...
+ 7 -

Roland En réponse à glurp Jeune lombric

Absolument. Qui a pensé à éclater la gueule du tube d'un bon coup de latte ? Récupération de cacahuète en une seconde. Mais "sassfépa".
+ 9 -

BarneyGumbles Lombric Shaolin

#Phil est trop fort, on le sait tous
PS: perso j'ai pensé à pisser dans le tube pour récupérer la cacahuète, ca compte ou pas ?
+ 2 -

Ourozuka En réponse à BarneyGumbles Goa'uld

ah ah pareil j'avais pas vu la bouteille sur les premiers plans^^
+ 4 -

_pepe_

Dans le même genre, une corneille devait résoudre un problème assez similaire, avec un long tube légèrement plus large et déjà à moitié rempli d'eau. Le volatile a réussi à faire remonter sa récompense jusqu'à portée de bec en jetant des cailloux dans le tube.

D'une certaine manière, cette expérience sur les humains démontre un manque d'intelligence des individus, dans le sens d'une incapacité à s'adapter à la situation pour résoudre un problème. Cela ne remet pas en cause l'intelligence humaine, juste l'éducation qu'on reçoit (notamment au travers de l'école et des médias) et le mode de vie dans lequel on nous installe, qui tendent à l'émousser.

Ce n'est d'ailleurs pas très étonnant. Aujourd'hui, le citoyen modèle n'est-il pas celui qui achète et vote comme on lui dit de faire, sans réfléchir ni comprendre ?
+ 3 -

munch.imp En réponse à _pepe_ Vermisseau

coté singe: une construction intellectuelle basé sur la résolution de problématiques afin de se nourrir au quotidien, le moindre aliment est précieux et on peut aussi envisager que ce sont des groupes test à qui on a déjà "proposé" de multiples et diverses "énigmes"
coté humain: qu'est ce qu'il en a à foutre d'une cacahuète dans un tube?! on lui dit de la sortir mais étant pour le coup surement jeté dans le bain de l’expérimentation, il n'a pas a réfléchir à tout ce qui se trouve ds la pièce et des associations ""tordues"" qui lui seraient utiles.
Au quotidien il n'a strictement aucun intérêt à développer de manière quasi innée de tels principes de déduction.
Quand bien même l'humain aurait une ébauche de résolution ac l'eau, le singe lui il s'en bat les c****** de comment la cacahuète sera, ça reste une friandise, un humain(là je projette peut-être...!) lui se dira que l'eau sur la cacahuète la rendra encore moins appétissante, donc encore moins d’intérêt à la sortir, donc non inclue dans la résolution car ok on lui demande de résoudre une problématique mais la récompense ne peux être pas pire que ce qu'elle en a l'air!
Tel quel cette démonstration n'a pour moi aucune valeur en dehors de les singes aiment les friandises et les humains,en étant venu, sont bien gentils! ;)
+ 2 -

_pepe_ En réponse à munch.imp

Il est évident que dans nos sociétés modernes évoluées, un humain n'aura pas la motivation, ni même souvent l'occasion, d'aller chercher une cacahuète au fond d'un tube. Mais dans le fond, ce type de démarche intellectuelle reste quand même nécessaire, non pas pour atteindre directement notre pitance, mais pour trouver des solutions à des problèmes pratiques nouveaux, dans le domaine professionnel comme dans la vie de tous les jours.

Or, le mode de vie qu'on nous incite à suivre, et l'éducation qui y conduit, tendent à substituer à cette forme d'intelligence la mise en œuvre exclusive de solutions prédéterminées par des tiers. Là où cela devient problématique, c'est que ces derniers ne partagent pas forcément nos intérêts, et qu'ils n'offrent pas non plus des réponses pertinentes à toutes les questions soulevées.

Dans tous les domaines, la résolution d'un problème finit donc le plus souvent, sans trop qu'on y réfléchisse, par la consommation d'un produit proposé, l'application d'une méthode inculquée, un choix parmi quelques options préalablement sélectionnées, voire l'acceptation de la seule imposée (selon le slogan politique TINA = « There Is No Alternative »). Cela ne signifie pas que la solution soit bonne pour l'intéressé, juste qu'elle procure certainement des avantages à ceux qui réfléchissent et décident à sa place.

L'intelligence du singe de la vidéo semble être devenu l'apanage des élites, les autres ayant majoritairement abandonné l'idée de se servir de la leur.


Par exemple, aujourd'hui beaucoup de gens sont totalement perdus lorsque leur smartphone est en panne de batterie, parce que cet appareil s'est imposé comme LA solution prédéterminée à un grand nombre de leurs problèmes quotidiens.

Et dans le travail, je déplore assez régulièrement d'avoir affaire à des gens occupant des postes à responsabilité qui sont dénués de sens d'analyse et d'initiative. Alors que l'intitulé de leur fonction était encore synonyme de réactivité et de créativité il y à peine trente ans, leur rôle se limite aujourd'hui à celui de simple exécutant et de consommateur de solutions étrangères. Quand l'apparition d'un problème leur donne l'occasion de justifier leur salaire, il arrive souvent qu'ils considèrent la chose comme une poule qui a trouvé un couteau, sans vraiment arriver à tirer partie de l'aide qu'on tente de leur apporter...


J'admets que la vidéo n'est pas une preuve, mais elle symbolise un phénomène bien réel.
+ 0 -

tomteub En réponse à _pepe_ Vermisseau

Et ça va pas aller en s'arrangeant, les gamins sont d'un débile ... Passifs, incapable d'esprit d'analyse, aucun sens logique ...
Après comme dit plus haut dans les "élites" ils sont encore stimulés et relativement sevrés d'écran, donc ça tourne encore un peu ...
+ 6 -

Djeez Vermisseau

j'ai pensé a foutre de l'eau dans le tube au bout de 4s du coup est ce que ça veut dire que je suis un singe?
+ 3 -

trucmoi Ver d'os

Alors que si ça avait été un billet de 500 euros on aurait eu des réactions inverses. Les humains auraient déployés beaucoup plus d'ingéniosité, et le singe en aurait eu rien à carrer.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
58