7ans plus tard il y aurait tellement plus encore à dire...

3 915 vues

Film: "god bless america"(2011)
Un petit road trip satyrique qui vaut bien une soirée devant son écran!

Envoyé par munch.imp le 2 août 2018 à 11h38

+ 8 -

Keidan Vermisseau

Wow ça a l'air génial, je l'ajoute dans ma liste !
+ 26 -

Tuveuxvoirmabique Vermisseau

Je suis sur le cul.
C'est brillant.
Je ne connaissait pas et cours le télécha... enfin l'acheter, quoi.
+ 3 -

munch.imp En réponse à Tuveuxvoirmabique Vermisseau

t'emballe pas non plus!^^ c'est la grande tirade d'intro de frank. Histoire de percevoir son état psychologique et saisir le pourquoi il en arrive à des extrêmes, Le film en lui même est assez jouissif de par le fait qu'on a un personnage qui passe à l'acte et rêve d'assassiner toute une société si il en avait le tps. Proche d'un "Falling Down" en un peu plus rocambolesque mais qui laisse un petit goût d’inachevé!
+ 5 -

Melloctopus En réponse à munch.imp Hiiîîîiiihuuuha sticot

Film qui n'a pas trop marché il me semble. C'est dommage parce qu'il y a plein de trucs intéressants dedans. J'y vois une espèce d'Idiocracy en version trash et sale gosse. Mais avec les multiples tueries de masse qu'on eu les USA ces dernières années, je doute que le film soit très bien accueilli.
+ -6 -

Yase-Balthrine Vermisseau

Pas vu le film mais en se basant uniquement sur cette séquence y a pas de quoi crier au génie. Il m'est évident qu'il est plus intéressant d'illustrer quelque chose lorsqu'on souhaite dénoncer cette dite chose que de faire un champ contre-champ sur deux types qui discutent dans un open-space.
+ 3 -

_pepe_ En réponse à Yase-Balthrine

Le problème, c'est que présenter une illustration de ce qu'on veut dénoncer aurait toutes les chances de provoquer l'effet inverse du but recherché. A contrario, une explication bien sentie va à l'essentiel et évite que le spectateur succombe aux travers dans lesquels il tombe habituellement et dont on cherche justement à l'extirper.

Par exemple, si je devais te convaincre des méfaits d'un produit, il serait absolument contre-productif de te montrer une publicité spécialement conçue pour en susciter l'envie.

De plus, désigner un problème en une phrase prend beaucoup moins de temps que montrer le minimum nécessaire pour faire comprendre de quoi il s'agit et quel jugement on lui porte.
+ 1 -

Yase-Balthrine En réponse à _pepe_ Vermisseau

Question de tact et de dosage, il suffit faire les choses de la bonne manière, et pour bien faire les choses il faut du temps. Le but n'est pas d'expédier un message mais de le transmettre.
Je vais prendre l'exemple des "nuits de cabiria", le film n'incite pas à profiter de la naïveté des plus faibles, il créé de l'empathie avec le personnage de cabiria et porte un vrai témoignage d'humanité, touchant.
J'ai l'impression que le film "god bless america" est victime de ce qu'il tente de dénoncer. C'est un pamphlet contre la décadence de la société de ce que j'ai compris, mais il procède de manière austère, stérile et trop "digeste". Un peu comme les médias (american superstars) que dénonce frank.
Enfin je trouve ça dommage de donner un physique peu avantageux au personnage porteur de vérité qui va naturellement provoquer une réaction répulsive envers lui et qui ne va pas favoriser l'empathie.
( à contrario de films comme the devil's reject ou american psycho qui arrivent à forcer l'empathie pour des gros salauds)
ça discrédite son discours auprès des moins dégourdis, surtout quand il donne la réplique à un ersatz de brad pitt porteur de la pensée majoritaire avec lequel le spectateur lambda s'identifie bien plus.
+ 12 -

Bob_Bob Vermisseau

C cool ce qu'il di. Sa me rapelle un truc qu'a dit Hanouna dans TPMP.
+ 0 -

Rodrigo Jeune asticot

Bon film, mais s'essouffle en effet en 2e partie. Ne regardez pas la bande annonce et lancez le film directement en anglais.
+ -1 -

Libel Vermisseau

Aïe
... mais il n'y a que la vérité qui blesse...
+ 1 -

le_freeman

c'est sympa, mais ça va quand pas chercher bien loin.
+ -1 -

munch.imp En réponse à le_freeman Vermisseau

Navré que ça ne corresponde pas à vos standards de qualité...
+ -1 -

Yase-Balthrine En réponse à munch.imp Vermisseau

Je sais pas, suspiria c'est de la qualité, docteur jivago, le prestige, bronson aussi
ça c'est de la merde
J'ai essayé d'expliquer mais apparemment tu t'en laves les mains donc je te le dis de manière concise maintenant
+ 0 -

munch.imp En réponse à Yase-Balthrine Vermisseau

si encore tu te rendais compte de la dichotomie qui existe entre la nature de ce fichier et la pertinence de tes interventions, il y aurait tout lieu d'avoir un échange constructif entre nous mais la prétention et condescendance faussement intellectuelle qui suinte dans chacun de tes mots te positionne en tant que personnage frustré, aigre et en manque de reconnaissance sociale(sans compter que tes affirmations et exemples sont tellement commun qu'il n'y a pas franchement lieu d'en tenir compte!) bref comme tu le dis "je m'en lave les mains" et sans regret!
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
55