Jacques Doriot, chef du PPF (mouvement collaborationniste) en lieutenant de la werhmacht.

Il examine une monnaie que les américains voulaient substituer en France après la libération.
1 280 vues

Il examine une monnaie que les américains voulaient substituer en France après la libération.

Envoyé par le-long-brick le 29 juillet 2018 à 11h37

+ 3 -

Libel Vermisseau

Comme quoi le Communisme mène à tout ...
+ 1 -

Offerus Ne pas prendre au sérieux

L'histoire de cette monnaie est très intéressante, il s’agissait de créer pour l'Europe entière une espèce de monnaie de singe indexée sur le dollar. De même, j'ai feuilleté des petits imprimés que les américains larguaient/distribuaient dans la France libérée. Les articles parlent sans détour de "nouvel ordre mondial" à instaurer ainsi que des "Etats-Unis d'Europe". Je suppose que toute personne qui utiliserait les même termes aujourd'hui se verrait immédiatement taxé de complotiste.

Ce genre d'initiative américaine a indubitablement ancré les partisans de l'Allemagne dans leurs conviction, de même que la révélation du plan Morgenthau a été bien plus efficace dans le moral de guerre allemand qu'aucun des discours de Goebbels. Ce plan prévoyait la dislocation de l'Allemagne en plusieurs petits États, la stérilisation de l'ensemble de la population allemande, le démantèlement de toute industrie et le maintien sur places de paysans esclaves n'ayant pour seule fonction de servir de grenier à blé à l'Europe. Il fût mis en œuvre jusqu'en 1946 (pour le démantèlement industriel, pas pour les stérilisations).
+ -4 -

xzat En réponse à Offerus Jeune lombric

Création d'une monnaie unique, suppression de la souveraineté des pays européens, eugénisme, pensée unique, une seule définition pour deux termes: socialisme et nazisme. Il est interdit d'être nazi, pas socialistes.
Heureusement certains pays européens interdisent le communo-socialisme et optent pour le capitalisme.
+ 2 -

Offerus En réponse à xzat Ne pas prendre au sérieux

Je sais que tu n'es pas le mec le plus fin du Lombrik, mais essaye au moins de lire ce que j'écris. Ce sont les américains qui avaient prévus cette monnaie unique, pas les nazis.

Tu te réjouis de la victoire du capitalisme? C'est pourtant lui qui a détruit (et continue de le faire) toutes les bases traditionnelles de la vieille Europe (famille, urbanisme, savoir-vivre, culture populaire, etc.).
+ 0 -

xzat En réponse à Offerus Jeune lombric

Vu le projet nazi, si il -avait- abouti aurait sûrement imposé une monnaie unique, forcément.

"Tu te réjouis de la victoire du capitalisme?"
Sur le socialisme ? Oui. Dans l'idéal c'est évident que ni l'un ni l'autre ne devraient exister.

"C'est pourtant lui qui a détruit (et continue de le faire) toutes les bases traditionnelles de la vieille Europe (famille, urbanisme, savoir-vivre, culture populaire, etc.)."
Non, c'est la gauche qui a la haine de la culture française et qui, pour la détruire, en impose d'autres sous des prétextes tous plus mignon les un que les autres. Le mélange de culture (une idée très française, surtout à cette échelle) est le meilleur moyen de détruire une culture, sans parler des problèmes sociaux que cela produit(...). La capitalisme aussi détruit l'humain et les ressources en l'exploitant sans morale mais n'a pas pour objectif de détruire toute culture (même si ça y mène).
Je vis dans un pays purement capitaliste (Estonie), le citoyen est considéré comme un client, pourtant c'est une vraie démocratie, impôt sur le revenu supprimé pour les pauvres au 1er janvier 2018 (< 780euros de salaire = aucun impôt). Baisse du chômage, respect de la culture (qui est mise en avant), très bonne sécurité, aucune culte religieux n'est combattu), etc. Pour l'anecdote et suite à l'histoire de l'Estonie, les parties politiques communistes sont interdits, interdit de se réunir entre communiste (à des buts politiques et autres), bref le rêve.
Sans parler que la gauche en France est totalement pro-Europe et donc à l'ouverture de l'économie FR au libéralisme (mise en concurrence directe avec des pays au smic à 300 euros notamment) le plus immonde, comme quoi... La (vraie) droite est plutôt -capitaliste- mais refuse cette ouverture (je ne parle de cette soumise de MLP of course).
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
127