Conseils de biographies historiques ?

Par skippy
le 27 juillet 2018 à 11h52
1 283 lectures
41 réponses

Je fais appel à ma communauté (oui je sais je ne poste rien, mais je lis tout depuis plus de 10 ans) pour avoir des recommandations de biographies de personnages historiques.

Pendant longtemps je me suis dit que j'aimerais bien lire des biographies, mais je ne savais pas où commencer ou comment trouver les meilleures, enfin celles qui me plairaient le plus (et je n'ai jamais osé aller simplement discuter avec un libraire).

Un jour je me suis lancé, avec "François 1er" de Max Gallo. J'étais super content de m'y être enfin mis. J'ai beaucoup aimé mais il y avait un petit quelque chose qui manquait ... trop romancé, pas assez de sources, plus proche du roman que du cours d'histoire.

Puis j'ai entendu parler d'un historien, Patrick Boucheron, quand il a commencé au collège de france. Bon il se trouve que je n'ai pas complètement accroché à sa leçon inaugurale mais ça m'a fait découvrir le collège de france. Mais ! J'ai appris qu'il avait écrit un livre "pour le grand public" sur ses sujets de recherche: "Léonard et Machiavel". Ça me semblait parfait: des personnages historiques d'une importance majeure et que je connais au final très peu, écrit par un chercheur reconnu dont c'est un des domaines de spécialité, mais un ouvrage "pour le grand public" et non des textes académiques. Je l'ai trouvé à la bibliothèque. Mais la encore, pas idéal... cette fois-ci c'était trop "savant" pour moi. Peut-être qu'avec le temps je pourrais y retourner et l'apprécier, avec plus d'expérience à lire des textes d'histoire, mais là je le lisais trop lentement pour l'apprécier. Les phrases sont longues, les mots compliqués... L’extrême inverse, quoi.

Du coup pendant un temps j'ai arrêté. Je me disait que je reprendrais un Max Gallo un de ces jours...

Et un jour, on me passe un livre, "une biographie du Marquis de Sade". Auteur inconnu (de moi): Gonzague Saint Bris. Je me méfie un peu parce que Sade, ça me paraît difficile à traiter, le personnage est tellement sulfureux, ça doit être facile de partir dans le sensationnel.

Un miracle. Avant la dixième page, j'ai su que j'allais tout lire en un rien de temps, et que j'avais trouvé ce que je cherchais. Ça se lit comme un roman (et même mieux), mais c'est documenté, précis ... parfait.

Et donc, depuis j'ai lu pas mal de G. Saint Bris (Sade, Louis XIV, Lafayette et Henri IV, dans cet ordre). Et depuis il est mort dans un accident, aussi (ça a été annoncé sur LLB d'ailleurs), juste quand j'avais décidé que j'allais lire tout ce qu'il écrirait. Mais je ne les lis pas tous à la suite, j'intercale d'autres livres entre, parce que je ne veux pas épuiser mon filon, le seul que j'ai trouvé pour l'instant, trop vite.

Donc ! Je suis à la recherche d'excellentes biographies, avec un bon équilibre entre la facilité de lecture et la quantité et qualité des informations et analyses historiques, vu que mon très cher Saint Bris n'en fera plus d'autre. Et comme je sais qu'ils y a des amateurs d'Histoire avec un grand "H" sur LLB...

Langue : Français ou Anglais

Périodes et Régions: À priori tout, mais j'aurais bien aimé dans un premier temps continuer à creuser les États-Unis (ce que j'ai commencé à faire avec Lafayette), donc si vous avez une superbe bio de Lincoln ou autre ... Renaissance Italienne aussi éventuellement ... Angleterre ... mais je suis ouvert à n'importe quels autres sujets !

Merci d'avance à tout le monde !


+ 1 -

Benestcon Asticot

Dominique Jamet - Clovis ou le baptême de l'ère
(Il n'y a pas de fautes dans le titre)
+ 1 -

skippy En réponse à Benestcon Vermisseau

Je note. Mais à lire la description, ça a l'air d'être plus un essai qu'une biographie non ? M'enfin si c'est bien écrit pourquoi pas.
+ 5 -

Melloctopus Hiiîîîiiihuuuha sticot

Rommel - Desmond Young

Un excellent livre sur le célèbre général allemand écrit par un ancien militaire qui l'a affronté en Afrique pendant la seconde guerre mondiale. Très intéressant, tant sur le plan stratégique que sur le plan historique. Ça rappelle que tous les allemands n'étaient pas des nazis illuminés adorateurs d'Hitler, et ça rappelle aussi que la guerre s'est vraiment jouée sur des petits détails.
+ 1 -

skippy En réponse à Melloctopus Vermisseau

Cool, merci !
+ 1 -

mersito En réponse à Melloctopus LoMBriK addict !

C'est pas franchement une biographie mais il y aussi "La Guerre sans haine" qui est facile à lire si on s'intéresse à Rommel.
+ 0 -

Libel En réponse à Melloctopus Vermisseau

Heu ... Rommel pas un fou d'Hitler ? Laissons Rommel parler de lui-même en lisant l'édition des lettres qu'il a envoyé à sa femme :
https://www.ama...t/dp/0306801574
Ou aussi via la bio par Irving :
https://www.ama...e/dp/B004AZWYEQ

Pour le coup Rommel a une légende bien dorée... mais c'était un bien bon gros nazi droit dans ses bottes !
... coupable d'ailleurs d'éxecutions sommaires dès la campagne de France en 1940 :
. un groupe de soldat français d'origine africaine
. et aussi un officier français, peut-être de sa main même...

Détail intéressant : ces deux faits ne sont pas reportés par la page Wikipedia française contrairement à celle en langue anglaise.
https://en.wiki...oners_in_France

En France, on continue d'ailleurs à le présenter comme irréprochable. Cf. par exemple sur le site Atlantico.fr, le dernier paragraphe :
http://www.atla...ort-593102.html

Alors que l'article du Dailymail source d'inspiration d'Atlantico ne fait pas de telle considération sur sa personne :
http://www.dail...ide-Hitler.html

Le plus cocasse dans cette histoire est qu'ayant été toujours fidèle à Hitler, il fut liquidé par celui-là même qu'il servait :
https://www.cur...t-raconte-fils/
+ 0 -

Melloctopus En réponse à Libel Hiiîîîiiihuuuha sticot

Rommel était au début assez admiratif d'Hitler, mais ne supportait pas les membres du parti nazis qui gravitaient autour, et se fritait notamment avec Jodl et Keitel. Il s'est très souvent pris le bec avec ces deux derniers d'ailleurs. C'est notamment en voyant ces deux dernier gagner de l'influence sur Hitler et ce dernier ne plus suivre ses conseils (enchaînant défaite sur défaite) qu'il a fini par suivre les conjurés. Rommel était un soldat, qui estimait qu'un pouvoir fort et une armée forte était une bonne chose, et a comme beaucoup fermé les yeux sur pas mal de trucs, mais c'était pas un tortionnaire.
+ 2 -

eyhtern

Sur Lincoln, j'avais justement acheté au hasard d'un couloir de librairie "Lincoln - l'Homme qui sauva les États-Unis", B. Vincent, éd. l'archipel, qui a l'air bien documenté et est agréable à lire. Sinon sur l'histoire des États-Unis, une référence est H. Zinn, "Une Histoire populaire des États-Unis de 1492 à nos jours".
+ 1 -

skippy En réponse à eyhtern Vermisseau

Parfait !
+ 3 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

a mon avis , tu devrais aimer jean teulé:
Le Montespan
Je, François Villon
Charly 9
Héloïse ouille
pour ne cier que ceux la, c'est super bien ecrit, c'est historique ( ce qu'il rapporte est vrai), mais ce sont des romans..
pas une bio, mais historique : "Mille femmes blanches" de fergus, l'histoire vrai d'indiens qui ont pensé qu'en epousant des femmes blanches , ils seraient plus vite assimilés et eviterais ainsi de faire dépouiller par les colons..
+ 1 -

skippy En réponse à magnussoren Vermisseau

Merci, je viens de regarder une vidéo de lui dans "la grande librairie", ça a l'air bien.
+ 0 -

Ced Bouffon ver

Dans ma famille, j'ai quelques historiens dont mon parrain et ma parraine. Je me souviens qu'ils se sont foutus de ma gueule, tous les deux sans exception (et pourtant c'est pas trop leur genre!), quand j'avais 18-20 ans et que je leur avais dit que je lisais je ne sais plus quel bouquin sur le fascisme en Italie de Max Gallo. Apparemment, il est super décrié par les historiens car il n'adopte pas souvent une démarche de scientifique historien mais une démarche basée sur ses à-priori personnels. Et p'is, vue la tonne de bouquins qu'il a écrit sur tous les sujets, je ne vois pas trop comment il peut être spécialiste d'un personnage en fait...

Sinon, sur le Moyen Age, mon parrain (qui est plutôt spécialisé sur cette période) affectionne beaucoup George Duby et m'a offert pas mal de bouquins de ce monsieur (mais je ne les ais pas tous lus). Tu as aussi des revues disponibles via l'Ecole Normale Supérieure et le Collège de France qui sont absolument abordables pour tout le monde et, d'ailleurs, sont des bases pédagogiques pour un grand nombre de professeurs en histoire; à l'intérieur, tu as des articles qui renvoient souvent vers des auteurs et des biographes.
+ 7 -

Guaruda En réponse à Ced Asticot

Ced, même quand il essaye d'aider il se fait moinssoyer...
+ 5 -

magnussoren En réponse à Guaruda Ver (re-)cyclable

t’avoueras qu'il a une drôle de manière de faire....
+ 2 -

Limou En réponse à Ced Vermisseau

Geogres Duby c'est vraiment pas mal pour aborder le Moyen-Âge, assez grand-public pour être compréhensible, et il y en a vraiment pour tous les goûts niveau sujets.
+ 4 -

le-long-brick En réponse à Limou Longbric

J'ai eu monsieur Duby en Médiévale à la fac d'Aix-en-Provence. Ses succès bien mérités et son érudition le propulseront au Collège de France. (NB: Je relis régulièrement son Dimanche de Bouvines...)
+ 1 -

Limou En réponse à le-long-brick Vermisseau

Moi j'suis trop ptiote, quand il est mort j'étais encore en couche-culotte !
+ 1 -

feyfey En réponse à le-long-brick Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Classe !!! Un grand monsieur pour moi.
Il a beaucoup fait pour les femmes dans l'Histoire, notamment avec Michelle Perrot.
+ 1 -

skippy En réponse à Ced Vermisseau

Merci, c'est noté ! Et je vois que d'autres affectionnent George Duby. Les revues ça peut être intéressant mais peut être moins distrayant à lire que des livres, non ? M'enfin je jetterais un œil.
+ 2 -

feyfey En réponse à Ced Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Max Gallo est une blague à lui tout seul pour les historiens.
Il es t à l'Histoire ce que Marc Levy est à la littérature.
+ 0 -

Ced En réponse à feyfey Bouffon ver

Plutôt usine de Papier Trèfle ou élagueur de forêts? :)
+ 2 -

feyfey En réponse à Ced Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Parce qu’il faut pas être chien tout de même j’accorde l’élagage à Gallo ( je le soupçonne d’avoir eu recours à des nègres vu la cadence de parution) alors que je qualifie Lévy d’usine à trèfle. :D
+ 0 -

Ced En réponse à feyfey Bouffon ver

Vue ses sorties sur l'esclavage,c'est possible que Gallo y ait eu recours.
+ 3 -

le-long-brick Longbric

Si tu aimes Napoléon, Jean Tulard a fait une palanquée de livres sur lui et la lecture en est assez fluide.
Comme je te comprends à propos de Gonzague Saint Bris: J'ai eu l'occasion d'assister à un débat historico-littéraire avec lui et tout le monde était tombé sous le charme car, en plus d'être une bonne plume, c'était aussi un merveilleux conteur.
Je te trouve un peu injuste avec Max Gallo, c'est grâce à sa forme romancée que beaucoup de gens sont venus à lire des biographies historiques. J'ai toujours son premier "Mussolini" qu'il m'a dédicacé plus d'un quart de siècle plus tard.
C'est d'ailleurs lui qui fut un précurseur dans le néo-genre. J'élimine Decaux et Castelot qui, en étant d'excellentes plumes, se noient souvent dans l'anecdote et le détail. Mais ceux que citent les p'tits lombriks sont très bons et à recommander chaudement.
Pour un peu d'inovation, puis-je te suggérer de lire de vieilles biographies, ça vaut souvent son pesant de cacahuètes, le style est redondant, froid et c'est longuet (Michelet par exemple...)
Autre piste, s'abreuver aux chroniques des contemporains, c'est quelquefois long, souvent subjectif, mais qu'est-ce qu'il y a comme mine de renseignements (Mémoires de Saint Simon pour Louis XIV, Mémorial de Sainte Hélène pour Las Cases sur Napoléon...).
Bon courage !
+ 1 -

skippy En réponse à le-long-brick Vermisseau

à propos de max gallo, ma critique est entièrement subjective: aucun doute qu'il ait rendu un grand service à l'histoire pour le grand public. C'est juste que, personnellement, je préfère un texte un peu moins romancé et un peu plus documenté, même dans pour de la vulgarisation.

Quand tu parles de michelet, c'est lire des biographies DE lui ou PAR lui ? Le deuxième j'imagine, mais je veux être sûr.

Quand à lire du Saint Simon dans le texte peut être un jour mais j'ai peur qu'en commençant par ça je me décourage vite.
+ 3 -

punk80sBIS Vermisseau

sinon, l'autobiographie de bernard montiel se lit super bien au chiottes.....
+ 3 -

emerson En réponse à punk80sBIS Archi-ver

à chaque fois que je vais au chiottes des pages disparaissent
+ 2 -

sataye Jeune lombric

Salut,
les bio de Stefan Zweig sont géniales (enfin, pour moi).
+ 5 -

Limou Vermisseau

Image de Limou
+ 2 -

munch.imp Vermisseau

Quelle surprise, je suis aussi entré dans une période biographie/autobiographie, du coup fichier en fav et merci aux lombriks pour leurs partages.

J'ai abordé ce genre grâce au livre "le vrai visage de Pierre Loti" par Yves La Prairie qui dépeint un personnage haut en couleurs, excentrique mais aussi extrêmement humain. Un petit livre riche sur un grand homme, grand aventurier, qui se lit facilement.
A lire aussi si ce n'est pas déjà fait pécheur d’Islande de pierre loti!
+ 1 -

feyfey Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Une excellente bio de Talleyrand, devenue une référence, par Emmanuel de Waresquiel :
Image de feyfey
+ 4 -

hellsfangs Vermisseau

J'ai lu peu de biographies/auto-biographies, et pas forcement dans la lignées de celles que tu cherches (du moins pas sur les mêmes périodes historiques). Par contre j'en profite pour en caser deux qui personnellement m'ont particulièrement captivées.

- L'Hommage à la Catalogne, autobiographie de G. Orwell ou il raconte son passage dans les milices du POUM pendant la révolution Espagnole en 36. Ça à l'avantage d'être bien écrit, avec un peu d'humour et de manière très simple, et je trouve que c'est un moyen assez aisé de se rendre compte de l'ambiance qui régnait en Espagne à cette période.

- La deuxième n'a rien à voir, il s'agit d' "Annapurna premier 8000" de Maurice Herzog - très très controversé pour le coup - qui raconte la première ascension d'un sommet de 8000 m. Pas sur de la véracité historique de celui ci, mais il à le mérite d'en apprendre un peu plus sur comment se passait un expédition de ce genre à cette époque.

Voilà voilà ... j'ai répondu un peu à côté de la plaque par rapport au sujet de base, mais le post se prêtait bien au jeu de partager un peu de lecture que j'ai aimé.
+ 1 -

magnussoren En réponse à hellsfangs Ver (re-)cyclable

excellent orwell
+ 2 -

emerson Archi-ver

Bon, c'est pas de la lecture mais les vidéos d'Henri Guillemin sur la révolution française/la commune de Paris etc sont passionnantes, et il citait souvent des personnages plus ou moins obscurs dont il est toujours utile de creuser un peu les rôles et les influences. Ces vidéos n'ont pas forcement vocation à n'être que des biographies mais il y a quand-même un aspect biographique, ou au moins de bonnes pistes à suivre, pourvu qu'on regarde ça stylo à la main en prenant des notes (ce que je fais, sinon j’oublie trop de trucs). En parallèle j'aime bien la chaîne d'Histony aussi https://www.you...IflnSG0ebFps7cw (le mec n'est pas très charismatique mais si on fait l'impasse là-dessus on apprend plein de choses).
+ 2 -

magnussoren En réponse à emerson Ver (re-)cyclable

j'allais l'ecrire ;)
+ 1 -

skippy Vermisseau

wow, merci tout le monde pour toutes ces réponses !
+ 13 -

phil_good Ver singe (et torix)

Biographie un peu romancée, mais sympa.
Image de phil_good
+ 3 -

yarkyark Asticot

"Les ritals" et "Les ruskoffs" de François Cavanna.
Une Autobiographie du fondateur de Hara Kiri et Charlie Hebdo avec des vrais morceaux d'histoire (la petite histoire des petites gens pendant la seconde guerre mondiale).
+ 2 -

javeldose Vermisseau

Un excellent roman historique avec beaucoup d'élément biographique, facile à lire :

https://fr.wikipedia.org/wiki/HHhH

l'adaptation ciné est une bouse mais le livre est vraiment extra. ;)
+ 2 -

MaxiTroller Lombric hué

en anglais, un livre sympathique a lire comme une serie de nouvelle pas trop longue : "Presidential Anecdotes" de Paul F.Boller, Jr. Ca regroupe quelque centaine d’anecdotes, comique ou épique, de tout les présidents américain, de washington a reagan. Ca m'a divertis et amusé
+ 0 -

Black Lombric

La seconde guerre mondiale , Winston Churchill
Ce n'est exactement bibliographique, ni autobiographique, c'est un ensemble de lettres et télégrammes envoyés par lui (et certaines réponses).
Il s'en est servi pour raconter les évènements tels que les Anglais les ont vécu sur le moment.
C'est la première fois que je me frotte à de l'historique, je trouve ça vraiment intéressant.
(on réalise que finalement, à puissance comparable de 2 belligérants, la guerre est plus perdue à cause de l’inertie des ordres et des administrations que grâce à un sens du combat héroïque)
Ce sont 12 tomes, de 400 pages environ, qui se lisent bien.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer une réponse
66